Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron



  1. #1
    RSSBot

    Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Les mésons sont des particules composées d'un quark et d'un antiquark. Les physiciens des particules de la collaboration CLEO viennent d'observer une désintégration rare d'un d'entre eux, un méson charmé. C'est une désintégration particulièrement remarquable car elle donne un proton et un anti-neutron.A l'origine, le méson était une particule moins lourde qu'un proton, proposée par Ideki Yukawa pour expliquer les forces nucléai...

    Lire la suite : On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    TitBoulet

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Elle (la particule) lie les neutrons et les protons dans le noyau, expliquant pourquoi il n’éclate pas sous la force des répulsions électrostatiques entre protons.

    C'est à dire que le méson serait la colle de l'intéraction fort ? Ou bien ça s'y ajoute ? Car dans le premier cas, ce n'est pas les "gluons" qui jouent ce rôle ?

    A partir des années 50, d’autres types de mésons furent découverts dont certains étaient plus lourds que les protons, à la grande surprise des théoriciens.

    Est-ce le cas pour notre matière (les éléments du tableau) ? Parce que lors d'un calcule de masse d'une atome on ne fait qu'additionner les masses des protons et neutrons en tenant compte de la perte de masse. Mais rien ne fait référence à quelque chose de plus lourd que le proton.

    Faire entrer en collision des électrons et des anti-électrons, afin de produire des mésons D.

    Ca n'est pas sensé s'annihiler pour produire de l'énergie "pure" ?

    Je débute et je pense confondre un bon packet de chose... Merci à ceux qui pourront m'éclairer.

  5. #3
    mariposa

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Citation Envoyé par TitBoulet Voir le message
    Elle (la particule) lie les neutrons et les protons dans le noyau, expliquant pourquoi il n’éclate pas sous la force des répulsions électrostatiques entre protons.

    C'est à dire que le méson serait la colle de l'intéraction fort ? Ou bien ça s'y ajoute ? Car dans le premier cas, ce n'est pas les "gluons" qui jouent ce rôle ?
    En fait l'interaction forte est entre quarks, les gluons c'est la colle. Les hadrons composés de 3 quarks (P et N etc...) font qu'ils sont neutres de couleurs et donc l'interaction entre hadrons est nulle à l'ordre zéro. Néanmoins il y a un résiduel d'interaction forte entre nucléons qui donne la force nucléaire et qui peut être representée par un échange de mésons qui est donc la colle nucléaire.

  6. #4
    invité576543
    Invité

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Bonjour,

    Citation Envoyé par TitBoulet Voir le message
    Faire entrer en collision des électrons et des anti-électrons, afin de produire des mésons D.

    Ca n'est pas sensé s'annihiler pour produire de l'énergie "pure" ?
    Le terme "énergie pure" n'a pas de définition bien claire en physique!

    Admettons que tu veuilles dire par là que les produits de l'annihilation sont uniquement des photons. Mais même dans ce cas, il peut y avoir d'autres produits si les photons sont suffisamment énergétiques: ils peuvent se "matérialiser" juste après leur création sous forme d'une paire particule/anti-particule, ces particules étant autre chose que des électrons.

    Les produits de l'annihilation sont contraints par l'énergie totale du choc (grossièrement, énergie de masse + énergie cinétique mutuelle des particules en collision). Si elle est "faible", on aura que des photons ("énergie pure" ?). Si elle est très élevée, toute sorte de particules peuvent être créées. Et plus elle est élevée, plus grande est la diversité des particules possibles.

    C'est pourquoi les physiciens accélèrent le plus possible les électrons et anti-électrons: ça permet une énergie totale très élevée lors du choc, et ainsi la création de particules diverses, dont, espoir, des particules non encore observées.

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    uneautreterre

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Bonjour.

    Je suis fort peu callé en physique des particules.
    Si je ne dis pas de bêtise, un proton est composé de trois quarks, et un anti-proton d'autant. Or je lis dans l'article qu'un méson charmé, composé de 2 qurks se décompose en deux particules, proton et anti-proton, ce qui donne six quarks.
    Cela signifie-t-il qu'il s'agit de quarks fort différents, jusque dans leur masse ?
    parce que sinon, on voit mal comment cette masse peut augmenter.
    Si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne (c'est idiot cet expression, c'est la lanterne qui doit éclairer. Passons...) je suis tout ouïe (enfin tout eoil, plus précisément).

  9. #6
    deep_turtle

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    Attention, la masse n'est pas quelque chose qui se conserve au cours des réactions nucléaires ou de physique des particules ! Une particule constituée de deux quarks peut donner naissance à six quarks, si une partie de l'énergie initiale des quarks se convertit en masse. C'est le fameux E=mc2 : de la masse peut se convertir en énergie, et vice-versa.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  10. Publicité
  11. #7
    uneautreterre

    Re : Actu - On a enfin repéré le méson qui se désintègre en proton et anti-neutron

    je voulais dire que j'étais tout œil!

    Merci deep_turlte.
    Si je comprends bien, le couple proton et anti-neutron se trouve dans un état énergétique bien moins important que l'était le méson du départ. Sans doute lui avait-on donné beaucoup d'énergie dans l'accélérateur où on l'a fait naître, et nos hadrons restant sont-ils bien sages.

Discussions similaires

  1. masse des proton et neutron ?
    Par hterrolle dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/01/2013, 15h09
  2. Masse neutron/proton
    Par Gwyddon dans le forum Physique
    Réponses: 58
    Dernier message: 14/11/2011, 17h48
  3. neutron = proton + électron ?
    Par mr green genes dans le forum Physique
    Réponses: 54
    Dernier message: 01/12/2006, 13h43
  4. Les périodes du neutron et du proton
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2006, 18h14
  5. proton et neutron configuration
    Par hterrolle dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 25/11/2005, 09h20