Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Actu - Dans l'estuaire de la Loire, les oiseaux se cachent pour mourir



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Dans l'estuaire de la Loire, les oiseaux se cachent pour mourir

    La LPO ne partage pas du tout l'optimisme de la Préfecture de Loire-Atlantique, pour qui la pollution dans l'estuaire de la Loire est quasiment terminée. Et les faits nous donnent raison. Avec les mauvaises conditions météo, couplées au phénomène des marées, le pétrole envahit à nouveau les sites nettoyés et gagne ceux jusque là épargnés. Les oiseaux, quant à eux, fuient la catastrophe et se cachent pour mourir, sans qu'aucune aide ne puisse leur être apportée.Alors que la Préfecture de Loire-Atlantique annonce que les sites les plus pollués, notamment celui de Paimboeuf, on...

    Lire la suite : Dans l'estuaire de la Loire, les oiseaux se cachent pour mourir
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    Damien49

    Re : Actu - Dans l'estuaire de la Loire, les oiseaux se cachent pour mourir

    Bravo à FuturaSciences pour son devoir d'information objective. Les cicatrices de cette catastrophe écologique vont être en effet lourde à réparer. La zone de l'estuaire est en effet une zone de vasière où de nombreux oiseaux viennent nicher et se nourrir. La raffinerie de Donges est assez mal placé et les oiseaux ne savent pas ce qu'est une raffinerie et ce que cela suppose.

    Mais que peut-on faire à part s'indigner ?

  3. #3
    kinette

    Re : Actu - Dans l'estuaire de la Loire, les oiseaux se cachent pour mourir

    Bonjour,
    Ce que les gens réalisent rarement est l'importance de l'étanchéité du plumage chez un oiseau d'eau. Les oiseaux d'eau possèdent grâce à leur plumage une très bonne isolation thermique contre le froid, sans laquelle ils ont des difficultés à survivre (le cormoran faisant exception, avec un plumage non étanche, mais c'est une adaptation particulière). Le plumage assure de plus la flottabilité de l'oiseau (sinon il s'épuiserait à essayer de rester en surface).
    En station de soin, un des critères importants pour le relachage d'un oiseau démazouté est la vérification de sa flottabilité en bassin (un oiseau qui s'enfonce un peu ne peut être relâché). Or, il suffit de très peu de mazout pour endommager un plumage (surtout les mazouts très fluides), et même une salissure très locale peut mettre l'animal en danger (pour ceux qui ont fait de la plongée en combinaison, imaginez la différence si une grosse pièce de la combinaison était découpée...).

    Pour quiconque qui a déjà vu fonctionner un centre de soin faisant du démazoutage, vu l'état des oiseaux récupérés, il est évident qu'on n'observe que la partie émergée de l'iceberg (et que de plus le pourcentage d'oiseaux réellement sauvé est faible, et certainement inférieur à celui d'oiseaux qu'on arrive à relâcher).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. Actu - Marée noire dans l'estuaire de la Loire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/03/2008, 20h37
  2. Marrée Noire dans l'Estuaire de la Loire
    Par Damien49 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/03/2008, 17h31
  3. Actu - Les dinosaures qui respiraient comme les oiseaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2007, 08h40
  4. Actu - Les oiseaux migrateurs ont-ils une carte dans la tête ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/11/2007, 14h40
  5. Actu - Les oiseaux se font rares
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/07/2007, 21h20