Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?




  1. #1
    RSSBot

    Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Que se passe-t-il dans la tête d'un joueur lorsqu'il s'adonne à sa passion ? Plus exactement, quelles émotions ressent-il lors d'un combat, lorsqu'il tue ou lorsqu'il est tué ? C'est la question à laquelle ont cherché à répondre des chercheurs de l'école d'économie d'Helsinki.Pour pénétrer l'esprit de leurs cobayes, ils ont utilisé un appareillage d'analyse des réactions psychophysiologiques, comme la résistance électrique de la peau ou les mouvements faciaux et oculaires. Pour leurs tests, les expérimentateurs ont utilisé le jeu ...

    Lire la suite : Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Jiav

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Quelques petits commentaires:

    "Il est déjà difficile d’avoir des résultats fiables avec l’IRM, alors que penser de l’efficacité des méthodes plus “superficielles” employées par cette équipe ?"
    => il n'y a pas de difficulté à avoir de résultats fiables avec l'IRM, non plus qu'avec les méthodes employées qui ne sont en rien superficielles. Ce qui est difficile, c'est d'interpréter les résultats dans les termes qui nous intéressent. En l'occurrence, le lien entre les émotions ressenties et les paramètres enregistrés (EKG, EMG facial) n'est pas si direct qu'on puisse dire avec certitude que les résultats sont nécessairement liées aux émotions de plaisir/stress ressentis par les joueurs. En réalité, on sait que ces mesures sont également affectées par la réalisation de diverses tâches cognitives, aussi les résultats pourraient être liés à celles-ci (ou à certaines d'entre elles) plutôt qu'aux émotions qui intéressent les chercheurs qui ont réalisé cette étude. Il faut donc comprendre ces résultats comme des "indications à compléter" plutôt que comme des "démonstrations en soi" -ce qui est le cas général dans ce genre de domaine.

    "Cette nouvelle recherche, en allant dans le même sens, pourrait changer la perspective négative qu’on prête aux jeux violents."
    => l'étude ne portant pas sur les effets à long terme, on ne peut en rien dire si ça doit conforter ou infirmer une perspective négative.

    "on ne peut que le rapprocher de cette théorie psychologique bien connue qui affirme que le joueur invétéré qui dilapide son argent dans les casinos éprouve en réalité un plaisir inconscient à perdre"
    => aucune idée d'où ça sort... ça sent l'interprétation poussiéreuse

    Intéressant quand même
    L'été vient.

  4. #3
    tdraven

    Red face Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    L'article est tres interessant mais il y a un point qui n'a pas ete pris en compte.
    L'article ne parle aucune du fais que le joueur utilise un avatar
    De ce fait quand l'avatar meurt il est un peu fort de parle de plaisir !!!
    On a oublier dans l'article de preciser la demarche du joueur c'est a dire de jouer et rien d'autre.
    Je dit ca car je joue depuis plus de 11 ans a des jeux video.
    L'article ne precise pas ci ici il s'agit de joueurs occasionelle ou de Hard core
    gamer comme moi.
    Je trouve l'article bon mais trop oriente vers le fait de montre que le jeu video est un revelateur de violence lieé a notre Moi.
    Personellement Je parlerai comme dans l'oeuvre de Shirow masamune de Ghost
    Pour un hard core gamer il serait plus juste de parle de ghost dans le sens ou la personne jouant a n'importe quelle jeu "Plonge" ou en anglais Dive dans le jeu s'appropriant les caracteristiques de l'avatar en question.
    En ce basant sur ceux fait quand le personage meurt on aura Ni plus ni moins qu'une deconnexion passagere car la mort de l'avatar sera integre comme une information sur la complexite du jeu ou la qualite du Gameplay.
    En y regardant de plus pres on ne peut avoir de tendances psychopathes ou autres tendances deviantes car le joueur est separer de son Ghost quand il se deconnecte du jeux.
    Voila c'est un peu bref mais bon il n'est pas question de prolonge


  5. #4
    antimatter

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    sans blague, il a fallut une etude pour prouver qu'on etait content quand on tuait l'enemie dans les jeux video?
    bien sur que ça me rend heureux. j'adore meme les tuer au couteau en arrivant par derriere et si il etait dur a tuer ensuite je tire sur son cadavre.
    je ne tue personne, ce n'est qu'un amat de pixel, c'est fun, jamais je ne pourrais faire ça a une vrai personne.

  6. #5
    tdraven

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Citation Envoyé par antimatter Voir le message
    sans blague, il a fallut une etude pour prouver qu'on etait content quand on tuait l'enemie dans les jeux video?
    bien sur que ça me rend heureux. j'adore meme les tuer au couteau en arrivant par derriere et si il etait dur a tuer ensuite je tire sur son cadavre.
    je ne tue personne, ce n'est qu'un amat de pixel, c'est fun, jamais je ne pourrais faire ça a une vrai personne.
    tout a fait un amas de pixel n'est pas vivant donc on ne peut pas reelement parle de tuer car des pixel ce n'est pas vivant ici on devrait parle d'effacement de pixel hihihi ;D
    un bon fps des familles pour destresse ;D
    ca on n'en parle pas n'on plus

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    WisTiTi68

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Étonnant le retard entre cette article et celui-ci
    (près de 4 semaines). Il s'agit bien de la même étude non?

    Quand au sentiment de joie lorsque le joueur se fait tuer peut surprendre, mais est pourtant bien réel. Et ce n'est pas lié au fait de tuer ou de se faire tuer. Même dans un simple Tetris on peut ressentir ça. C'est tout simplement le stress qui s'évacue.
    Lorsqu'on voit les briques tomber de plus en plus vites, qu'on commence à être submerger et que l'amas de forme grimpe de plus en plus haut sans arriver à éliminer des lignes, notre rythme cardiaque s'accélère et on commence à stresser un maximum. Une fois que la dernière forme touche le plafond et qu'on perd, on est certes très dessus d'avoir perdu, mais en même temps soulager de pouvoir relâcher la tension, souffler un bon coup et tout frais pour recommencer une nouvelle partie.

    Inutile d'y voire un lien masochiste du joueur envers la mort de son personnage.
    Enfin c'est mon avis.

  9. #7
    WisTiTi68

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Citation Envoyé par antimatter Voir le message
    sans blague, il a fallut une etude pour prouver qu'on etait content quand on tuait l'enemie dans les jeux video?
    bien sur que ça me rend heureux. j'adore meme les tuer au couteau en arrivant par derriere et si il etait dur a tuer ensuite je tire sur son cadavre.
    je ne tue personne, ce n'est qu'un amat de pixel, c'est fun, jamais je ne pourrais faire ça a une vrai personne.
    Au contraire, l'étude montre un sentiment d'anxiété voir de colère au moment de l'exécution d'un adversaire. Pas de la joie.

  10. Publicité
  11. #8
    Galaad

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Citation Envoyé par antimatter Voir le message
    sans blague, il a fallut une etude pour prouver qu'on etait content quand on tuait l'enemie dans les jeux video?
    Non mais c'est pas ce que montre l'étude non plus alors faudrait voir a lire et réagir moins vite que le temps d'un frag sinon on passe un peu pour un rigolo ...

  12. #9
    WisTiTi68

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Question: étant donnée que l'étude montre que les joueurs normaux présentent des entiments négatifs lorsqu'ils assassinent des personnage virtuels et que Antimatter avoue sa jubilation et sa satisfactions lors de ces même exterminations, doit-on en conclure que derrière ce pseudo se cache un dangeureux psycopathe en puissance?

  13. #10
    tdraven

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    LOL mais non personne n'est un psychopate parce qu'il aime bien fragger ;D
    Aprest tout quand tu joue a CS et que tu te fais tuer 20 fois alors si tu tue un bot ou Player ben tu saura super content ;D

  14. #11
    tortuga

    Re : Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?

    Les resultats de cette etude sont bizarres je trouve... Enfin, ils ne l'ont pas faite sur des gens jouant regulierement c'est pas possible sinon!! Je pense que l'analogie jeu video/vraie vie n'est pas vraie pour les joueurs reguliers. On est simplement plus satisfait d'arriver a un but qu'on s'etait fixe (tuer un autre personnage) et decu de ne pas y arriver (se faire tuer par ce personnage)... sans meme penser que "oh, mon dieu, mais c'est du sang! Oh mon dieu, mais quel violence! Dieu que nos enfants sont en danger!!" (j'ai repete "dieu" plusieurs fois non intentionellement bien sur, hem hem). C'est juste un divertissement avec une regle du jeu, et on est content quand on gagne, et decu quand on perd. Comme le monopoly en somme. Enfin c'est comme ca que je le vois.

Discussions similaires

  1. faut-il tuer l'observateur??
    Par quetzal dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 21
    Dernier message: 12/11/2006, 19h15
  2. tuer un disque dur.
    Par poxtra102 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 41
    Dernier message: 27/05/2005, 08h39
  3. Sondage: tuer ou laisser mourir?
    Par Bourkanieche dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/08/2004, 16h24