Dans le cerveau de souris, artificiellement rendues parkinsoniennes, des biologistes américains ont pu réduire les symptômes en leur injectant des neurones obtenus par clonage de leurs propres tissus. Depuis plusieurs années, le clonage thérapeutique est considéré comme une voie prometteuse pour le traitement de certaines affections, notamment la maladie de Parkinson. L'idée est de glisser des noyaux de cellules prélevées sur le patient, embarquant donc ses chromosomes, dans des cellules souches, c'est-à-dire des cellules indifférenciées capables, ensuite, de se transformer ...

Lire la suite : La maladie de Parkinson traitée par clonage thérapeutique chez la souris
Les actualités Futura-Sciences