Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 114

Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations



  1. #1
    RSSBot

    Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Les représentants de 190 pays se réunissent durant une semaine à Bangkok sous l'égide de l'Onu pour discuter des actions à entreprendre. Au menu : un plan de travail pour les deux années à venir.En décembre dernier, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de Bali avait inauguré l'après-Kyoto dans une ambiance plutôt houleuse. Le premier objectif de cette réunion avait été atteint : fixer...

    Lire la suite : A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    effetspecial

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Sait-on COMBIEN coûte cette conférence pour imaginer ce qu'on aurait pu faire avec pour lutter contre la pollution ?
    C'est étonnant que personne ne trouve à redire au déplacement PAR AVION et à l'hébergement d'une semaine des participants de 190 pays à Bali, puis à Bangkok
    (à nos frais)
    ...alors qu'on critique ceux qui ne prennent pas les transports en commun, utilisent des ampoules à filaments, ont une voiture à essence, partent en vacances à Cuba...
    Faites ce que je vous dis, ne faites surtout pas ce que je fais...
    Comment ne pas réagir à cette sorte de tourisme justifié pour se donner bonne conscience ?
    Les salles de congrès européennes sont, il est vrai, moins exotiques
    Bali en décembre (résultats dérisoires), Bangkok en mars... pour fixer un calendrier de réunions !
    Il y a quand même de l'abus, non ?
    Il faut avoir le courage de le dire.

  4. #3
    uneautreterre

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    L'article oublie de nous préciser la position de la chine, pourtant premier emetteur de Co².

  5. #4
    JPL

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par effetspecial Voir le message
    Les salles de congrès européennes sont, il est vrai, moins exotiques
    Curieux nombrilisme de penser qu'il n'y a que des européens à cette conférence !
    Donc quel que soit l'endroit il y aura autant de monde à déplacer.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #5
    SK69202

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Bonsoir,

    Donc quel que soit l'endroit il y aura autant de monde à déplacer
    Une question, quel serait l'endroit optimum sur Terre pour une conférence sur le réchauffement climatique, qui nécessiterait le minimum de déplacement coûteux en CO2 pour les délégations ?

    Faire une conférence sur le réchauffement à Bangkok, dans une ville avec autant de quartiers chauds, y en a qui vont dormir pendant les conférences...



    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Galaad

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,
    Une question, quel serait l'endroit optimum sur Terre pour une conférence sur le réchauffement climatique, qui nécessiterait le minimum de déplacement coûteux en CO2 pour les délégations ?


    @+
    Sur la banquise Antarctic, desormais en tournee mondiale et "pres de chez vous tres prochainement" ...
    Dernière modification par Galaad ; 31/03/2008 à 20h53.

  9. Publicité
  10. #7
    effetspecial

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Curieux nombrilisme de penser qu'il n'y a que des européens à cette conférence ! Donc quel que soit l'endroit il y aura autant de monde à déplacer.
    Note : N'ont-ils jamais entendu parler de vidéo-conférence tous ces "voyageurs" ?

    Mais JPL a peut-être raison sur ce point et autant pour moi, les européens occupent tellement d'espace média à ce sujet...
    ...sans doute parce que ce sont eux qui polluent le plus (ou qui ont pollué le plus), n'est-ce pas ?)

    Les quelque mille (1000 !) représentants qui entament les discussion...
    1000/190=5,25 personnes par pays (en moyenne) !
    Je suis quand même curieuse de savoir le pourcentage d'honorables représentants de cette région du monde par rapport à ceux qui ont fait le voyage...
    (et je n'ai pas dit "avec leurs épouses")

    Et il est prévu d'en discuter pendant deux ans... :
    "Vous vous êtes rassemblés pour lancer un processus de discussions visant à changer le cours de l'Histoire", a dit Ban Ki-moon, en rappelant que Bangkok constituait "le point de départ d'une négociation intense de deux ans".
    (http://www.lematin.ma/Actualite/Expr...e.asp?id=88322) et
    ...fixer un calendrier pour 2008 et 2009. Durant ces deux années, une série de conférences devront aboutir à un accord
    (cet article)
    Ça ne va pas avancer très vite...
    et donc qu'il y aura bien d'autres pays à "visiter". (Bangkok n'est que la première des quatre réunions qui se dérouleront en 2008)
    Dans ce menu chargé, les invités...
    QUI paye ? Fallait-il vraiment y envoyer 5 personnes (en moyenne) ?
    ...des nations émergentes comme l'Inde, la Chine et le Brésil s'engagent sur des réductions contraignantes de leurs émissions polluantes
    Mais bien sûr ! Les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Apparemment, je ne lis pas que les pays riches et industrialisés s'engagent.
    Autrement dit, pour préserver notre train de vie, les pays en voie de développement ou "émergents" doivent arrêter tout développement
    Trop, c'est trop...

  11. #8
    uneautreterre

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Je me suis mal exprimé. En fait je voudrais en fait connaître la position de la chine, et aussi celle de l'Inde du Brésil, de l'URSS. Car ces pays ont autant d'importance que le Japon (cité) ou les USA (cités) en termes d'émissions de CO², et je ne comprends pas pourquoi on ne focalise que sur l'occident, ce qui fait qu'on a du mal a extraire quelques tendances mondiales sur la façon dont est perçu le problème

  12. #9
    Galaad

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par effetspecial Voir le message
    Mais JPL a peut-être raison sur ce point et autant pour moi, les européens occupent tellement d'espace média à ce sujet...
    ...sans doute parce que ce sont eux qui polluent le plus (ou qui ont pollué le plus), n'est-ce pas ?)
    "les européens occupent tellement d'espace média à ce sujet... " en Europe! Pas tant dans le reste du monde ...

  13. #10
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    1000 personnes qui se déplacent
    ça fait grosso modo 100 T

    ou 100 000 bouteilles de Beaujolais nouveau exporté au Japon ou ailleurs
    (le trajet moyen doit être du même ordre)

    tiens, j'ai trouvé ça
    http://rhone-alpes-auvergne.france3....5882701-fr.php

    et ça


    Paris, 04 Novembre 2005 - UPS Supply Chain Solutions, division logistique du groupe UPS, s’apprête à acheminer jusqu’au Japon 700 000 bouteilles de Beaujolais Nouveau. Cette cargaison va permettre à tous les amateurs japonais de savourer leur verre de vin dès le jeudi 17 novembre, date officielle du lancement du Beaujolais Nouveau
    (ref: http://www.ups-scs.fr/index.php?page...folder=2&id=43)

    P'tet que le climat de la planète , ça vait bien qq bouteilles de Beaujolais nouveau, non?
    Dernière modification par yves25 ; 31/03/2008 à 22h28.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  14. #11
    Galaad

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message

    P'tet que le climat de la planète , ça vait bien qq bouteilles de Beaujolais nouveau, non?
    Le climat de la planete, je sais pas. Mais l'estomac de ces pauvres japonais, ca vaut bien qu' on se les garde les 700,000 bouteille de piquette. Et quite a foutre en l'air le climat, envoyez leur plutot un bon p'tit beujolais villages ou du bourgogne.

  15. #12
    effetspecial

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par uneautreterre Voir le message
    Je me suis mal exprimé. En fait je voudrais en fait connaître la position de la chine, et aussi celle de l'Inde du Brésil, de l'URSS. Car ces pays ont autant d'importance que le Japon (cité) ou les USA (cités) en termes d'émissions de CO², et je ne comprends pas pourquoi on ne focalise que sur l'occident, ce qui fait qu'on a du mal a extraire quelques tendances mondiales sur la façon dont est perçu le problème
    Si -actuellement-, les pays en plein boum polluent, les mesures de CO2 effectuées montrent un accroissement conséquent et régulier depuis 1900. Entre 1900 et 1950, c'est bien les pays industrialisés (USA, Europe de l'Ouest, URSS) qui ont contribué largement à cette augmentation.
    Comme les autres pays (Inde, Chine, Amérique du Sud, etc.) veulent aussi, on peut les comprendre, avoir un confort équivalent au notre, ils mettent les bouchées doubles et là on leur dit : stop ! restez sous-développés, ça nous arrangerait.
    Il faudrait qu'on soit très très très impliqués nous-même en matière de lutte contre le RC pour donner l'exemple (très concrètement) et essayer de les inciter à modérer leur pollution et leur développement. Vu le coût pharaonique des mesures à prendre, ils ne pourront pas et ne voudront pas se sacrifier pour notre "confort".
    De notre côté (les pays "confortables" où tout le monde veut immigrer), on ne va pas stopper notre propre développement au bénéfice de ces pays qui font fermer l'une après l'autre toutes nos industries et inondent nos marchés sans que la moindre mesure douanière soit appliquées à l'importation (les américains n'ont pas d'état d'âme pour protéger leur marché) et ce, jusqu'à ce qu'on soit totalement dépendant des produits indispensables à notre survie.
    Ils attendront sans doute que leur climat empire considérablement (pollution, chaleur, inondations, etc.) pour réagir plus ou moins vigoureusement... si ce n'est pas trop tard. D'ici là, il y aura encore beaucoup de parlotes stériles.

  16. Publicité
  17. #13
    vilveq

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message

    P'tet que le climat de la planète , ça vait bien qq bouteilles de Beaujolais nouveau, non?
    Non, tu te trompes lourdement
    La vigne, pour faire son raisin, a du capter du CO2. Donc c'est le même principe que pour les biocarburants, l'opération est neutre pour le climat.

    De plus, comme ce breuvage (parce que on parle surtout de beaujolais nouveau) est tellement mauvais ici, il ne peut être que meilleur après quelques milliers de kilomètres en bateau (les voyages forment la jeunesse).
    Un peu le même principe que les bananes (également un fruit comme le raisin, tout est dans tout), mangeune banane sur place lorsqu'elle est cueillie pour l'exportation, c'est absolument immageable, alors qu'après plusieurs mois de bateau, elles deviennent délicieuses

  18. #14
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    Non, tu te trompes lourdement
    La vigne, pour faire son raisin, a du capter du CO2. Donc c'est le même principe que pour les biocarburants, l'opération est neutre pour le climat.

    De plus, comme ce breuvage (parce que on parle surtout de beaujolais nouveau) est tellement mauvais ici, il ne peut être que meilleur après quelques milliers de kilomètres en bateau (les voyages forment la jeunesse).
    Un peu le même principe que les bananes (également un fruit comme le raisin, tout est dans tout), mangeune banane sur place lorsqu'elle est cueillie pour l'exportation, c'est absolument immageable, alors qu'après plusieurs mois de bateau, elles deviennent délicieuses
    Dans ce cas là, il ne se balade pas en bateau mais en avion
    C'est bien pour ça que j'ai mis les liens de référence
    Le transport en bateau est peu coûteux énergétiquement mais l'avion pour du vin, faut le faire.

    Quant à la qualité, c'est une autre affaire et puis, là , on sait bien que ce qui compte, c'est le côté festif.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  19. #15
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Ceci est une réponse à un message que j'ai supprimé.
    JPL, modérateur


    Bienvenue sur FS

    Le pb avec le net, c'est qu'on y trouve plein d'idioties. Certaines sont volontaires , parfois simplement pour rigoler, d'autres pas .

    Imaginer qu'on s'amuse à découper la banquise au laser!
    Je pencherais bien pour un attrappe nigauds , c'est encore ce qui serait le plus raisonnable.
    Dernière modification par JPL ; 01/04/2008 à 13h32.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #16
    boupeliere

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Je pense qu'on nous fait gôber beaucoup de choses avec ce thème et en particulier avec les effets des gaz à effet de serre. Certes le CO2 est un tel gaz, mais ce que l'on oublie de dire, c'est que la bande d'absorption qui fait office de serre est pleine depuis très longtemps. C'est comme un verre , s'il est à moitié, on peut encore le remplir, mais quand il est plein, même si ça déborde, on ne le remplira pas davantage. Dans la bande 14-16µm qui est celle du CO2,le coefficient d'extinction, avec la concentration actuelle est de l'ordre de la dizaine de m, sans aucune commune mesure avec l'épaisseur de l'atmosphère...
    La concentration en CO2 deviendra dangereuse pour la respiration qu'en multipliant la concentration par 100, on a de la marge!
    A partir de ces divagations, en cherchant à remplacer le pétrole naturel par du pétrole artificiel, on est entrain de bouleverser l'économie mondiale sans avoir une solution au problème de besoin d'énergie transportable. En 1970, on présentait la pile à combustible (à hydrogène) comme la solution . 40 ans plus tard, on en reparle, mais il est une évidence que cette solution mettrait en péril les économies des lobbies du pétrole (producteurs et distributeurs). Si les gouvernements ne décident pas de financer la mise au point et l'industrialisation de ces piles, tous les efforts (inutiles) de Bankok et Compagnie resteront de toute façon sans effet sur la planète mais risqueront de déstabiliser un peu plus l'équilibre commercial planétaire.
    J'ai d'autres remarques sur ce sujet. A suivre

  21. #17
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Bienvenue sur FS.
    Je me suis pondu d'un avertssement sur le sujet
    http://forums.futura-sciences.com/thread156963.html
    peut être peux tu y jeter un coup d'oeil

    Le coup de la bande 15 µm du CO2, on nous le fait régulièrement.
    Outre que ce n'est pas en 10 m d'atmosphère que l'absorption est totale sur l'ensemble de la bande (la branche Q de l'isotope principal peut être, je veux bien mais pas les 2 µm)
    c'est bien mal comprendre comment ça marche

    En fait ce qui compte c'est de savoir d'où viennent les photons qui sortent de l'atmosphère , pas de savoir s'il y en a plus ou moins qui sortent puisqu'on sait , de toute manière, qu'il en sortira, en moyenne le même nombre

    En effet, le bilan d'énergie devant être équilibré il sort en moyenne autant d'énergie qu'il n'en rentre.

    Or si on augmente la concentration en GES, les photons proviennent d'un peu plus haut...donc de plus loin de la surface et donc avec un delta T un peu plus grand

    Quand on mesure la température radiométrique d'une maison , on ne trouve jamais la température qui règne à l'intérieur mais si on augmente l'isolation on trouve une température de plus en plus proche de la température extérieure: la maison se refroidit de moins en moins par rayonnement.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #18
    boumboumjack

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    J'en profite pour mettre un petit lien vers le resultat d'un sondage: cliquez ici

  23. Publicité
  24. #19
    boupeliere

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    [QUOTE=yves25;1676862]Bienvenue sur FS.
    ...
    Le coup de la bande 15 µm du CO2, on nous le fait régulièrement.
    Outre que ce n'est pas en 10 m d'atmosphère que l'absorption est totale sur l'ensemble de la bande (la branche Q de l'isotope principal peut être, je veux bien mais pas les 2 µm) c'est bien mal comprendre comment ça marche ...



    Pour la bande des 2µm, elle ne peut en aucun cas faire partie de l'effet de serre, car les températures maximales au niveau de la terre sont aux alentours de 300K, et la radiation dans la bande des 2µm est de l'ordre de 1,4W(1,95-2,1) sur un total de 400W (5ppm), par contre l'énergie solaire dans la même bande est de 1/500 de la totalité, mais dans ce cas c'est un obscursissement de l'atmosthère et donc une refroidissement et non un réchaffement.
    On peut également regarder ce qui se passe dans la bande 4,1-4,5, mais elle est pleine elle aussi. Ce que je conteste dans tous ces discours, c'est que je n'ai jamais lu un rapport exposant exactement l'influence de la concentration du CO2 sur la température de la terre, seulement des déclarations péremptoires. Et ce n'est pas parce que tout le monde le dit que c'est vrai.
    Un peu de science et de rigueur mathématique dans les démonstrations seraient les bienvenues.

    Au fait, j'ai passé ma carrière dans l'observation de la terre et développé un certain nombre de radiomètres et d'imageurs multispectral et tu peux croire que je sais comment ça marche

  25. #20
    boupeliere

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    il faut lire 90µW et non 1,4W

  26. #21
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    [QUOTE=boupeliere;1678141]
    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Bienvenue sur FS.
    ...
    ...



    Pour la bande des 2µm, elle ne peut en aucun cas faire partie de l'effet de serre, car les températures maximales au niveau de la terre sont aux alentours de 300K, et la radiation dans la bande des 2µm est de l'ordre de 1,4W(1,95-2,1) sur un total de 400W (5ppm), par contre l'énergie solaire dans la même bande est de 1/500 de la totalité, mais dans ce cas c'est un obscursissement de l'atmosthère et donc une refroidissement et non un réchaffement.
    Non, j'ai mal dû m'exprimer: tu dis que la bande 14 - 16 µm est opaque, je te réponds que non par sur les 2 µm de largeur spectrale. Je ne parle pas d'une bande à 2 µm, (laquelle au fait?)

    On peut également regarder ce qui se passe dans la bande 4,1-4,5, mais elle est pleine elle aussi. Ce que je conteste dans tous ces discours, c'est que je n'ai jamais lu un rapport exposant exactement l'influence de la concentration du CO2 sur la température de la terre, seulement des déclarations péremptoires. Et ce n'est pas parce que tout le monde le dit que c'est vrai.
    Un peu de science et de rigueur mathématique dans les démonstrations seraient les bienvenues.
    Relis moi, je te l'ai expliqué.

    Au fait, j'ai passé ma carrière dans l'observation de la terre et développé un certain nombre de radiomètres et d'imageurs multispectral et tu peux croire que je sais comment ça marche
    Moi aussi, j'ai passé toute ma carrière dans ce domaine .....et dans celui de la modélisation du rayonnement atmosphérique.

    Je suppose donc que tu as dû comprende mon parallèle mais je m'étonne que tu aies alors posé une telle question. Tu devrais pourtant savoir ce qu'est une fonctrion de poids, ce qu'est l'équation de transfert du rayonnement.

    En l'occurence, en augmentant la concentration en CO2, on déplace vers le haut le maximum de la fonction de poids . C'est d'ailleurs bien connu de tous ceux qui font de l'inversion de température.

    Puisque le rayonnement vient de plus haut, à priori, il en sort moins puisque c'est plus froid. Or, la quantité d'énergie qui sort doit rester constante sur le long terme car égale à celle qui rentre .

    Curiosité qui n'a rien à voir: as tu participé à la réalisation d'ARIES?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  27. #22
    boupeliere

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Je suppose donc que tu as dû comprende mon parallèle mais je m'étonne que tu aies alors posé une telle question. Tu devrais pourtant savoir ce qu'est une fonctrion de poids, ce qu'est l'équation de transfert du rayonnement.

    En l'occurence, en augmentant la concentration en CO2, on déplace vers le haut le maximum de la fonction de poids . C'est d'ailleurs bien connu de tous ceux qui font de l'inversion de température.

    Puisque le rayonnement vient de plus haut, à priori, il en sort moins puisque c'est plus froid. Or, la quantité d'énergie qui sort doit rester constante sur le long terme car égale à celle qui rentre .

    Je pense qu'il serait opportun de pouvoir disposer d'une note de calcul étayée par des mesures dont on aura de plus établi des tolérances fonction du mode de mesure, de la date de prise de mesure .

    A ce propos, j'ai fait un calcul de coin de table à partir des données trouvées dans "Astrophysical Quantities " ed 3 de C.W. Allen, ouvrage de référence s'il en est.
    OK pour le bémol concernant la largeur de la bande. Evidemment selon que l'on utilise le vieux LOWTRAN ou P5S ou …, le calcul sera légèrement différent, Allen donne le graphe de la fonction de transmission page 129.
    Pour Allen, la bande 14-16 est pleine pour le calcul, le log(bλ) étant >2.

    J'ai noté les bandes CO2, leurs largeurs et leurs atténuations (pages 129 et 130) et supposé que les données étaient valables pour une concentration CO2 de 320 ppm(page 119).
    Données du rapport AR4 du GIEC : 379 en 2005 et 280 en 1750, donnée pour laquelle on peut émettre quelques doutes, même avec les nouvelles études sur les glaces polaires.

    J'ai calculé la perte de radiation par rayonnement pour un corps noir à 300K, et même à 320K.
    A partir de ces données, voilà les résultats que j'obtiens à partir d'une feuille de calcul Excel (sauf les radiations dans les bandes à 300 et 320K, que j'ai calculé sur la HP Scientific 32S)
    Bandes spectrales prises dans le calcul :
    1,96-2,02 µm, 2,65-2,82 µm, 4,17-4,46 µm, 4,83-5 µm, 10-10,8 µm, 14-16 µm.
    Les seules bandes faisant apparaître des résultats significatifs sont les bandes à 5 et 10µm qui est la prépondérante.
    On obtient une diminution de l'énergie rejetée vers l'espace de 0,69 et 0,95 W/m2 respectivement pour 300 et 320K et ceux si on considère la variation en 1750 et 2005, ce qui est la moitié environ de la valeur du rapport GIEC, et avec des hypothèses fortes de température moyenne!

    Les résultats de forçages du GIEC dans le rapport AR4, font apparaître 1,66W/m2, soit environ un delta T de 1,1K , ceci me paraît fort grand par rapport à l'énergie totale dans la bande qui est de 42W. Mais soit, admettons que la modélisation soit bonne, dans le même rapport, la contribution de la vapeur d'eau des nuages et des aérosols me semble elle prise comme un élément secondaire malgré les -0,7W (+0,4 / -1,1), drôle de conceptions d'une moyenne centrée. On a vraiment l'impression qu'on veut minimiser les forçages négatifs, ou alors, le point n'est pas maîtrisable.

    Je connais la fonction de poids, elle est utile dans la résolution de sondage atmosphérique, je ne suis pas un spécialiste de ces calculs, mais je suis capable de les comprendre. Et puis pour effectivement faire un sondage, on va déterminer la bande spectrale d'analyse autour de la valeur médiane du bord de de la raie et avec une largeur suffisamment faible pour détecter les radiations à des altitudes intermédiaires et suffisamment forte pour avoir un bilan radiométrique compatible avec la précision de mesure à atteindre.
    Oui plus c'est haut, plus c'est froid sauf de 20 à 50 km et au-delà de 90 km. Alors qu'elles sont les altitudes visibles dans les raies entre 14 et 16µm, mais est ce bien important.

    En plus les commentaires d'un des articles que tu cites en référence reflètent bien mon sentiment, surtout sur l'influence des forçages négatifs
    http: //www.climat-sceptique.com/article-5494875-6.html

    L'article http://www.futura-sciences.com/fr/si...fiables_12207/
    est très intéressant et met en évidence le fait que le postulat de base du réchauffement climatique n'a pas un fondement extrêmement solide par le fait même de la mesure!
    A suivre …

    Curiosité qui n'a rien à voir: as tu participé à la réalisation d'ARIES?
    non!
    Dernière modification par JPL ; 30/04/2008 à 15h45. Motif: Correction de balises

  28. #23
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    On ne va pas tout mélanger
    Cette discussion ci porte sur une news à propos d'une réunion à Bancgok pas sur l'ensemble du pb du réchauffement.
    Par ailleurs, tu mélanges dans ta réponse, des questions qui ont trait au calcul du forçage radiatif, à la réponse de l'atmosphère et aux causes diverses du réchauffement récent.
    C'est un assez beau mélange.

    A propos des questions nuages etc , je te renvoie à mon avertissement. Ces questions ont déjà été fort largement dévatues. On en rediscute, si tu veux mais pas en repartant de zéro à chaque fois.

    A propos des calculs du forçage radiatif du CO2. Ton post n'est pas assez précis pour que je puisse réellement comprendre ce que tu as fait.

    Que calcules tu en fait? Pour quel type d'atmosphère? Avec quelle quantité de vapeur d'eau? et c...

    La référence en la matière s'appelle ICRCCM . Calculs raie par raie et comparaison aux codes rapides utilisés par les modèles climatiques et météorologiques.

    Cherche l'article de Luther et al , BAMS, 1988.

    Pour une atmosphère tropicale, j'ai recalculé le changement du flux sortant au sommet de l'atmosphère pour le passage de 280 ppm de CO2 à 380 ppm
    et je trouve 1,68 W/m2 ce qui n'est pas très différent de l'AR4, c'est le moins qu'on puisse dire.

    Mais c'est pas comme ça qu'est calculé le forçage car il faut tenir compte de la variation zonale, des nuages etc, ce qui exige un modèle .

    EDIT: si tu continues la discussion sur les forçages radiatifs, on ouvrira un topic dédié.
    Dernière modification par yves25 ; 01/05/2008 à 14h24.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  29. #24
    boupeliere

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    On ne va pas tout mélanger
    Cette discussion ci porte sur une news à propos d'une réunion à Bancgok pas sur l'ensemble du pb du réchauffement..
    Pendant ces derniers jours, j'ai revu ma copie.
    Ce que je conteste dans ce genre de réunion sur le réchauffement climatique c'est que l'on prends des décisions à partir d'axiomes de base comme l'augmentation de la température moyenne de la terre, dont la validité reste sujet à caution, et d'une règle arbitraire qui est "la conservation de l'équilibre écologique actuel".. (sans en calculer les conséquences à tous termes et sur tous les facteurs économiques, humains,écologique,…).

    [/QUOTE]Pour une atmosphère tropicale, j'ai recalculé le changement du flux sortant au sommet de l'atmosphère pour le passage de 280 ppm de CO2 à 380 ppm
    et je trouve 1,68 W/m2 ce qui n'est pas très différent de l'AR4, c'est le moins qu'on puisse dire..[/QUOTE]

    Il est normal que des calculs identiques dans le principe, donnent des résultats identiques.
    C'est une lutte de paroisse entre les spectro-physiciens et les thermiciens. Je ne prendrais plus part à cette polémique.

    A-t-on actuellement un moyen de connaître exactement les flux thermiques de la terre?
    Les satellites météo ne sont conçus que pour mesurer certaines températures et pour pouvoir faire un sondage, mais à ma connaissance, aucune imageur bolométrique intégral, englobant de fait tout le spectre thermique n'existe.
    Je n'ai pas entendu dire que depuis des années, la température équivalente du globe, pour les thermiciens ait changé. Hors, c'est exactement la variation de cette valeur qui est en cause.

    Je suis d'accord pour le besoin d'un modèle, mais a-t-on les moyens de vérifier sa variabilité dans période.

    Dans tous les cas, je conteste que l'on puisse prendre des décisions bouleversant tout notre système de vie sur des faits relevant de la croyance et non sur un danger réel! ( on voit bien les effets sur le problème de la faim dans le monde par des décisions sur des énergies soit disant renouvelables).

  30. Publicité
  31. #25
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par boupeliere Voir le message
    Pendant ces derniers jours, j'ai revu ma copie.
    Ce que je conteste dans ce genre de réunion sur le réchauffement climatique c'est que l'on prends des décisions à partir d'axiomes de base comme l'augmentation de la température moyenne de la terre, dont la validité reste sujet à caution, et d'une règle arbitraire qui est "la conservation de l'équilibre écologique actuel".. (sans en calculer les conséquences à tous termes et sur tous les facteurs économiques, humains,écologique,…).

    .......................

    Dans tous les cas, je conteste que l'on puisse prendre des décisions bouleversant tout notre système de vie sur des faits relevant de la croyance et non sur un danger réel! ( on voit bien les effets sur le problème de la faim dans le monde par des décisions sur des énergies soit disant renouvelables).
    Ceci est une réaction politique. Tu penses ce que tu veux.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  32. #26
    yves25

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Citation Envoyé par boupeliere Voir le message
    Il est normal que des calculs identiques dans le principe, donnent des résultats identiques.
    C'est une lutte de paroisse entre les spectro-physiciens et les thermiciens. Je ne prendrais plus part à cette polémique.
    perso, je ne me mêle pas des calculs des thermiciens car il y a certainement des éléments qui me manquent.

    A-t-on actuellement un moyen de connaître exactement les flux thermiques de la terre?
    Les satellites météo ne sont conçus que pour mesurer certaines températures et pour pouvoir faire un sondage, mais à ma connaissance, aucune imageur bolométrique intégral, englobant de fait tout le spectre thermique n'existe.
    Je n'ai pas entendu dire que depuis des années, la température équivalente du globe, pour les thermiciens ait changé. Hors, c'est exactement la variation de cette valeur qui est en cause.
    Les expériences ERB (Earth Radiation Budget) puis ERBE (Earth Radiation Budget Experiment) ont emporté un radiomètre à cavité et mesuré directement le flux global (SW + LW)
    Actuellement , c'est CERES qui a pris le relais sur les satellites AQUA et TERRA.
    La précision de ces mesures est à la limite de ce qu'il faudrait pour déterminer la variation de flux sortant mais la question n'est pas vraiment là: si la Terre se remet en équilibre, ce qui sort devra être égal à ce qui entre et donc le flux sortant sera inchangé
    Je suis d'accord pour le besoin d'un modèle, mais a-t-on les moyens de vérifier sa variabilité dans période.

    .
    Ca dépend de quoi on parle: on en était à discuter de l'effet de serre du CO2 que tu remettais en question. Ca, c'est extrêmement simple car c'est de la physique élémentaire: le modèle est juste nécessaire de façon à permettre de réaliser le calcul de façon réaliste en tenant compte des disparités des conditions météo régionales.

    Si tu parles de la réponse du climat à la variation d'effet de serre, c'est beaucoup plus complexe et les validations ne peuvent être que partielles (simulation des climats passés en particulier) mais là, tu changes de sujet et ces discussions ont déjà eu lieu moultes fois.
    Dernière modification par yves25 ; 16/05/2008 à 09h27.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  33. #27
    effetspecial

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    ...on voit bien les effets sur le problème de la faim dans le monde par des décisions sur des énergies soit disant renouvelables
    Je note l'absence de réponse.

  34. #28
    JPL

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Hors sujet.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  35. #29
    moijdikssékool

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Hors sujet
    non, car s'il faut développer les agricultures sous développés à l'aide de la mécanisation (grâce aux bénéfices records faits en ce moment avec la vente des produits alimentaires), un paquet de main d'oeuvre se retrouvera au chômage et voudra se développer, comme nous l'avons fait. Il ne sert à rien d'économiser du CO2 dans nos pays s'il est brulé de toute façon dans d'autres pays (idée développée dans ce fil)
    qu'est ce qu'une négociation entre pays riche et pauvre sachant que se passer du fossile chez les premiers ne leur laisse plus beaucoup de marges pour financer les pays pauvres? Il est plus facile pour un pays pauvre de rattraper les pays riches s'il utilise du fossile, celui-là même qui est économisé par les riches...
    La fuite en avant qui consiste à créer toujours plus de richesse en économisant des ressources ne fait en fait qu'accentuer leur consommation. La seule manière de faire diminuer les émissions de CO2 est la fermeture avant l'heure de puits de fossile (quant à la séquestration, chere, je me demande si, vu qu'elle pompe pas mal de ressources, il ne vaut pas mieux de fermer les puits qui produisent les ressources qui servent à séquestrer du CO2: le gain pourrait s'avérer supérieur!), bref d'arrêter de creuser des trous de plus en plus profonds pour remplir des trous de plus en plus profonds
    Comment peut-il y avoir des négociations entre, en gros, des riches et des pauvres avec au milieu des pays producteurs de fossile (ou de métaux et produits fabriqués à l'aide de fossile) sinon par la conclusion qu'il faudrait refuser de créer plus de richesses et par là même d'en arriver à dire qu'il faudrait se contenter du peu de richesses que peuvent produire les énergies alternatives, qu'il faudrait, pour éviter au pauvres d'être toujours plus pauvres et aux riches de s'accaparer le peu de richesses produites, faire un partage des ressources genre quota par être humain et voir ce quota diminuer avec l'augmentation de la population? Ce sommet sera encore une impasse, il n'y aura, comme le dit effetSpecial, que des parlottes stériles congratulant des solutions parfaitement inefficaces

  36. #30
    moijdikssékool

    Re : Actu - A Bangkok, le réchauffement climatique sur la table des négociations

    Au dessert, l'Union européenne annoncera son idée de limiter le réchauffement à 2 °C par rapport à l'ère préindustrielle. Un autre chiffre sera évoqué, celui de la réduction des émissions de gaz à effet de serre : 10, 20, 30 ou 40 % ?
    ca c'est le genre de phrases que l'on entend souvent mais qui ne veut srictement rien dire. Une réduction des émissions par rapport à quoi? on a l'impression d'après la phrase précédente que c'est par rapport à l'ère pré-industrielle!
    par rapport à aujourd'hui, par rapport à la projection tendancielle, par rapport à l'évolution de la consommation à population constante, par rapport à cette évolution en tenant compte de la population, par rapport à la consommation des seuls pays développés, par rapport aux seuls futurs pays développés, par rapport aux économies d'énergies qui ont tendance à faire augmenter la consommation, par rapport à un gaspillage d'énergie, par rapport à la somme totale des énergies (les énergies alternatives peuvent augmenter tout en ayant une conso du fossile qui explose), par rapport au pire moyen scénario, par rapport au pire des pires des scénarii?

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Les manchots royaux menacés par le réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/02/2008, 12h35
  2. Actu - Réchauffement climatique : enfin un espoir… à confirmer en décembre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 30/09/2007, 22h43
  3. Actu - Réchauffement climatique : le Soleil en cause ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/08/2007, 14h14
  4. Actu - Groenland et réchauffement climatique : l'ADN fossile parle !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 53
    Dernier message: 19/07/2007, 21h13
  5. Avion : L'impact des vols de nuit sur le réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 32
    Dernier message: 22/06/2006, 06h00