Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Analysées mètre par mètre, les carottes extraites des glaces antarctiques de la station Concordia, grâce au programme Epica, ont permis de déterminer les teneurs atmosphériques en gaz carbonique et en méthane depuis 800.000 ans, le record actuel. L'une des conclusions était attendue : jamais depuis cette époque, la concentration en CO2 n'a été aussi élevée qu'aujourd'hui. L'étude met aussi en lumière des variations insoupçonnées du climat sur différentes échellesC'est l'aboutissement d'un travail de dix ans qui vient d'être publié dans deux articles de l...

    Lire la suite : Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Pierre-Ernest

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par RSSBot Voir le message
    Analysées mètre par mètre, les carottes extraites des glaces antarctiques de la station Concordia, grâce au programme Epica, ont permis de déterminer les teneurs atmosphériques en gaz carbonique et en méthane depuis 800.000 ans, le record actuel. L'une des conclusions était attendue : jamais depuis cette époque, la concentration en CO2 n'a été aussi élevée qu'aujourd'hui. L'étude met aussi en lumière des variations insoupçonnées du climat sur différentes échellesC'est l'aboutissement d'un travail de dix ans qui vient d'être publié dans deux articles de l...

    Lire la suite : Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées
    Les actualités Futura-Sciences
    On est maintenant tellement persuadé que les analyses des gaz retrouvés dans les carottes glaciaires représentent exactement la composition de l'atmosphère au moment de l'emprisonnement des dits gaz, qu'on tombe de plus en plus sur des phénomènes étranges et inexplicables : record absolu en méthane, fluctuations inexplicables avant les périodes glaciaires, évolution parallèles de concentration entre des gaz qui n'ont, à priori rien à voir les uns avec les autres...
    Et si c'était ce sacro-saint principe, jamais vraiment remis en cause, qui était à revoir ? Car, enfin, il n'y a jamais vraiment eu de corrélation indiscutable entre des mesures réelles de concentrations dans l'atmosphère et de concentrations dans les carottes glaciaires. Les prétendues corrélations ont nécessité le glissement d'une trentaine d'années pour coller entre elles. les valeurs historiques de teneur en CO2 retrouvées par Beck ont été dédaigneusement écartées.
    Pourtant, on observe des variations inexplicables de teneurs en gaz inertes dans les carottes, et on sait que les échantillons prélevées dans une carotte glaciaire au point A proviennent le plus souvent de névés situés à des centaines de km. Est-on sûr que les couches successives ont voyagé bien sagement empilées les unes au-dessus des autres, ou alors, n'est-il pas beaucoup plus probable que des évolutions très importantes, aussi bien dans les teneurs que dans les positions empêchent, en fait, toute conclusion hâtive sur la composition des paléoatmosphères et à fortiori sur leur évolution ?

  4. #3
    benedictvs

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Bonjour,

    D'après les données relevées, la hausse de la température actuelle semble avoir commencé il y environ 15 à 20.000 ans.

    On connaît l'action de l'homme sur la concentration de CO2 depuis 150 ans.

    Quelle est donc la proportion de l'action humaine sur le réchauffement Global ?

    Cdt,

    B.:?

  5. #4
    BioBen

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Très franchement je n'y connais rien en climat, mais quand je compare les courbes j'ai l'impression que la hausse (baisse) de CH4 précéde la hausse (baisse) de témpérature qui précéde la hausse (baisse) du CO2.
    C'est comme cela que ca se passe ? J'imagine que c'est bien bien plus complexe que ca.....

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    vilveq

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Tant que l'on est dans les questions des gens qui n'y connaissent rien en climat
    J'ai sur sur un forum http://forums.futura-sciences.com/ar...ans-l-eau.html que l'eau qui nous tombe du ciel contient plus ou moins de CO2 dissout.
    Ma question est : la concentration de CO2 que l'on mesure dans les carottes de glace est bien la concentration de CO2 présente dans la troposphère de l'époque, ou bien le problème est infiniment plus complexe et depend aussi notament de la température de formation de cristaux de glace, de la dynamique des nuages, bref, multi paramètres ?
    Donc en gros, avoir 300ppm de CO2 dans la glace signifie que l'on avait 300ppm de C02 dans la troposphère ou bien c'est un raccourcis très approximatif ?

  8. #6
    blondie

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par Benetictvs
    Bonjour,
    D'après les données relevées, la hausse de la température actuelle semble avoir commencé il y environ 15 à 20.000 ans.
    On connaît l'action de l'homme sur la concentration de CO2 depuis 150 ans.
    Quelle est donc la proportion de l'action humaine sur le réchauffement Global ?
    Cdt,
    B.
    Cette question, j'en est fais l'expérience, est trés mal vue

    C'est l'homme qui par son action est responsable du réchauffement,na!!!

    S'il est bien gentil, et réduit sa polution...Il n'y aura plus de probléme

    Rassurant? Non???

    Blondie,mauvais esprit

  9. Publicité
  10. #7
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Très franchement je n'y connais rien en climat, mais quand je compare les courbes j'ai l'impression que la hausse (baisse) de CH4 précéde la hausse (baisse) de témpérature qui précéde la hausse (baisse) du CO2.
    C'est comme cela que ca se passe ? J'imagine que c'est bien bien plus complexe que ca.....
    Tout d'abord, on parle là des transitions glaciare - interglaciaire ?
    Ces transitions sont initiées par des changements dans la répartition de l'ensoleillement , ensuite vient un lent réchauffement qui s'amplifie quand la neige commence à disparaître sur les continents de l'hémisphère Nord , ensuite vient une augmentation de la concentration en méthane (par augmentation des émissions) et du CO2 , cela à son tour provoque une augmentation de température par augmentation de l'effet de serre

    et ça boucle
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #8
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    Tant que l'on est dans les questions des gens qui n'y connaissent rien en climat
    J'ai sur sur un forum http://forums.futura-sciences.com/ar...ans-l-eau.html que l'eau qui nous tombe du ciel contient plus ou moins de CO2 dissout.
    Ma question est : la concentration de CO2 que l'on mesure dans les carottes de glace est bien la concentration de CO2 présente dans la troposphère de l'époque, ou bien le problème est infiniment plus complexe et depend aussi notament de la température de formation de cristaux de glace, de la dynamique des nuages, bref, multi paramètres ?
    Donc en gros, avoir 300ppm de CO2 dans la glace signifie que l'on avait 300ppm de C02 dans la troposphère ou bien c'est un raccourcis très approximatif ?
    C'est l'air des microbulles de la glace qui est analysé. Cet air est emprisonné par la neige quand elle tombe. Pense à ce qu'est la poudreuse: plein d'air et quelques flocons, tu t'en aperçois très bien quand tu fais une chute à skis en poudreuse: se relever est généralement plus pénible que la chute. Quand la neige se tasse, beaucoup d'air est évacué mais il en reste qui sera finalement piégé dans la glace.

    Moyennant des corrections liées à la diffusion des gaz dans le névé en formation, la réponse est bien celle là.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    effetspecial

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Il faudrait être d'une extrème mauvaise foi pour refuser de voir le caractère cyclique du dioxyde de carbone et du méthane sur cette période de la vie de la Terre. C'est pourtant ce qui est à la mode.
    On est au sommet d'un RC, pas de quoi trouver ça anormal, mais il est aussi évident qu'avec 6.701.139.339 humains (compteur du 28 mai 2008), on ne peut pas s'étonner que le dioxyde de carbone augmente.
    Reste à attendre la "redescente", comme elle s'est toujours produite (tous les 5000 ans environ), une fois que la Terre se sera débarrasée des encombrants humains qui la pollue... à moins qu'ils ne s'autodétruisent eux-même, vu la démographie mondiale...

  13. #10
    effetspecial

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Bravo Blondie ! Même expérience vécue. "On" est coupable, point.
    Donc "on" doit se priver d'auto, de bateau, d'avion, de lumière, etc.
    D'autres ont le droit de voyager (et pas à leurs frais) dans des sites exotiques lointains "pour le bien du peuple", mais il est interdit de le faire remarquer.

  14. #11
    benedictvs

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par blondie Voir le message
    Cette question, j'en est fais l'expérience, est trés mal vue

    C'est l'homme qui par son action est responsable du réchauffement,na!!!

    S'il est bien gentil, et réduit sa polution...Il n'y aura plus de probléme

    Rassurant? Non???

    Blondie,mauvais esprit
    Bonjour,

    Je me base sur l'observation du graphique.

    1) Une brutale élévation à commencé il y a plusieurs milliers d'années et semble avoir un caractère cyclique.

    2) On attribue le réchauffement climatique à l'action de l'homme, soit depuis le XIXème.

    LA question : quelle est la part de 1 et 2 dans le réchauffement total

    B.

  15. #12
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Il ne faut pas tout confondre.

    L'alternance des glaciations et des périodes plus chaudes est effectivement cyclique, liée aux variations d'orbite de la Terre.

    L'échelle de temps est de l'orde de 100 000 ans , les périodes chaudes étant d'ailleurs très minoritaires.

    Depuis 10 000 ans, nous sommes dans une période chaude. Il y a bien sûr eu des fluctuations dans les températures , surtout dans les temépratures régionales, moins dans les températures globales mais la température moyenne est restée dans une fourchette d'environ 1°C (http://commons.wikimedia.org/wiki/Im...Variations.png)
    Pour simplifier, on a deux types de climat depuis 2 millions d'années:

    -glaciaire 5 à 6°C plus froid
    -interglaciaire: températures actuelles (à 1°C près)

    on est sorti de la dernière glaciation il y a 14 000 ans

    On ne peut certainement pas dire que la température continue à augmenter depuis. Ca se voit d'ailleurs très bien sur la courbe de la news.


    Ensuite, on peut discuter des variations de température qui ont eu lieu au cours des 10 000 dernières années. Cela a déjà été fait dans plusieurs discussions ici mais c'est une chose différente.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. Publicité
  17. #13
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par benedictvs Voir le message
    Bonjour,

    Je me base sur l'observation du graphique.

    1) Une brutale élévation à commencé il y a plusieurs milliers d'années et semble avoir un caractère cyclique.

    2) On attribue le réchauffement climatique à l'action de l'homme, soit depuis le XIXème.

    LA question : quelle est la part de 1 et 2 dans le réchauffement total

    B.

    1 on ne fait pas beaucoup de science sur la seule observation d'un graphique...et on se trompe souvent en faisant ainsi

    2 comme je viens de le dire dans le post ci dessus, l'augmentation brutale de température a duré qq millénaires mais elle est terminée depuis 10 000 ans.

    3 l'augmentation de température des 100 dernières années n'est pas lié à ce cycle . On considère maintenant (que la part anthropique du réchauffement est prépondérante par rapport aux autres causes (naturelles), le pourcentage exact est évidemment impossible à déterminer. (Summary for Policymakers of the Synthesis Report of the IPCC Fourth Assessment Report: Most of the observed increase in globally-averaged temperatures since the mid-20th century is very likely due
    to the observed increase in anthropogenic GHG concentrations
    .)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #14
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par effetspecial Voir le message
    Bravo Blondie ! Même expérience vécue. "On" est coupable, point.
    Donc "on" doit se priver d'auto, de bateau, d'avion, de lumière, etc.
    D'autres ont le droit de voyager (et pas à leurs frais) dans des sites exotiques lointains "pour le bien du peuple", mais il est interdit de le faire remarquer.
    Ca n'a rien à voir avec la science.

    L'aspect moralisateur vient , en fait, polluer le message scientifique.

    ...et ce qui se passe , c'est que les gens que ça énerve en viennent à refuser le message. Un peu comme certains fumeurs qui nient les risques de cancer.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  19. #15
    benedictvs

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    1 on ne fait pas beaucoup de science sur la seule observation d'un graphique...et on se trompe souvent en faisant ainsi

    2 comme je viens de le dire dans le post ci dessus, l'augmentation brutale de température a duré qq millénaires mais elle est terminée depuis 10 000 ans.

    3 l'augmentation de température des 100 dernières années n'est pas lié à ce cycle . On considère maintenant (que la part anthropique du réchauffement est prépondérante par rapport aux autres causes (naturelles), le pourcentage exact est évidemment impossible à déterminer. (Summary for Policymakers of the Synthesis Report of the IPCC Fourth Assessment Report: Most of the observed increase in globally-averaged temperatures since the mid-20th century is very likely due
    to the observed increase in anthropogenic GHG concentrations
    .)
    Merci pour la réponse.

    Je trouve cela passionnant et complexe à la fois et certainement l'un à cause de l'autre.

    B.

  20. #16
    vilveq

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    C'est l'air des microbulles de la glace qui est analysé. Cet air est emprisonné par la neige quand elle tombe. Pense à ce qu'est la poudreuse: plein d'air et quelques flocons, tu t'en aperçois très bien quand tu fais une chute à skis en poudreuse: se relever est généralement plus pénible que la chute. Quand la neige se tasse, beaucoup d'air est évacué mais il en reste qui sera finalement piégé dans la glace.

    Moyennant des corrections liées à la diffusion des gaz dans le névé en formation, la réponse est bien celle là.
    C'est bizzare que l'on fait comme ça, m'enfin, c'est vous les scientifiques donc vous avez certainement bien étudié le problème.

    Parce que moi, j'aurais du faire ça, j'aurais analysé le CO2 dissout dans la glace (l'eau) et pas les bulles d'air.

    Comme tu le dis, la majorité de l'air présent dans la neige sera évacué lorsque celle-ci sera tassée.
    La neige d'une année est tassée par la masse de neige des années suivantes. La majorité de l'air d'une saison se retrouve alors .... dans la neige des saisons suivantes, et ainsi de suite.


    Alors que si tu analyses le CO2 present dans la glace elle-même, tu es un peu plus sur de ne pas te tromper d'époque.

    Mais bon, j'ai pas la prétention, loin de la, de vous apprendre votre métier, vous savez sans doute ce que vous faites, ça semble juste un peu bizzare de l'extérieur.

  21. #17
    effetspecial

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    L'alternance des glaciations et des périodes plus chaudes est effectivement cyclique, liée aux variations d'orbite de la Terre.
    L'échelle de temps est de l'orde de 100 000 ans , les périodes chaudes étant d'ailleurs très minoritaires.
    Depuis 10 000 ans, nous sommes dans une période chaude. Il y a bien sûr eu des fluctuations dans les températures , surtout dans les temépratures régionales, moins dans les températures globales mais la température moyenne est restée dans une fourchette d'environ 1°C (http://commons.wikimedia.org/wiki/Im...Variations.png)
    Pour simplifier, on a deux types de climat depuis 2 millions d'années:
    -glaciaire 5 à 6°C plus froid
    -interglaciaire: températures actuelles (à 1°C près)
    on est sorti de la dernière glaciation il y a 14 000 ans
    On ne peut certainement pas dire que la température continue à augmenter depuis. Ca se voit d'ailleurs très bien sur la courbe de la news.
    Ensuite, on peut discuter des variations de température qui ont eu lieu au cours des 10 000 dernières années. Cela a déjà été fait dans plusieurs discussions ici mais c'est une chose différente.
    Cela fait quand même quelques années que je le dis et c'est bien la première fois que vous êtes d'accord au sujet des derniers cycles terrestres. Maintenant, c'est d'accord, on constate un réchauffement (qui, à mon humble avis de non spécialiste, est au sommet du cycle de réchauffement actuel).
    On peut donc s'attendre à ce que ça redescende... en quelques milliers d'années, certes.
    Pour le reste, je continue de douter des observations prises comme base de raisonnement. Pas assez de recul et plus on remonte dans le temps, moins les mesures sont fiables, surtout avec deux guerres mondiales dans les périodes de référence.
    Gros bon sens : on ne sait même pas prévoir avec certitude le temps qu'il fera dans 2 semaines, un mois ou plus.
    Je SAIS, vous me l'avez assez dit, qu'on ne doit pas confondre climat et météo. C'est pourtant ce qu'on entend trop souvent : le temps ou le climat qui nous attend dans "quelques" dizaines années, avec les catastrophes épouvantables associées, mais tout ça présenté comme si cela devait arriver cet été ou dans quelques mois.
    N'importe qui a pu constater le revirement spectaculaire des américains, pourtant fortement opposés à l'entente de Kyoto, lorsqu'on a commencé à annoncer dans les médias le coût ($$$) de la lutte contre le RC. Après tout, ce ne serait pas si mal pour eux, que les pays fortement industrialisés limitent ou stoppent leur croissance.
    Enfin, ce ne sont pas les industries (ni les scientifiques) qui recherchent, proposent ou vendent des produits de "développement durable", de l'éolienne aux capteurs solaires, voitures électriques et autres carburants alternatifs, qui feront de quelconques objections sur les prévisions du GIEC !
    Pour le moment, tout ça me parait être un bon business.

  22. #18
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    1 je n'ai jamais mélangé les cycles glaciaires avec le réchauffement climatique . Je ne vois donc pas de quoi tu veux parler. Le réchauffement actuel n'a rien à voir.

    2 l'argument "on peut pas prévoir le temps à 15 jours" est usé jusqu'à la corde

    3 les arguments d'ordre politique ou économique sont sans intérêt dans une discussion scientifique
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. Publicité
  24. #19
    Pierre-Ernest

    Re : Actu - Epica : huit cent mille ans d'archives du climat enfin décryptées

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    C'est bizzare que l'on fait comme ça, m'enfin, c'est vous les scientifiques donc vous avez certainement bien étudié le problème.

    Parce que moi, j'aurais du faire ça, j'aurais analysé le CO2 dissout dans la glace (l'eau) et pas les bulles d'air.

    Comme tu le dis, la majorité de l'air présent dans la neige sera évacué lorsque celle-ci sera tassée.
    La neige d'une année est tassée par la masse de neige des années suivantes. La majorité de l'air d'une saison se retrouve alors .... dans la neige des saisons suivantes, et ainsi de suite.


    Alors que si tu analyses le CO2 present dans la glace elle-même, tu es un peu plus sur de ne pas te tromper d'époque.

    Mais bon, j'ai pas la prétention, loin de la, de vous apprendre votre métier, vous savez sans doute ce que vous faites, ça semble juste un peu bizzare de l'extérieur.
    On n'analyse pas l'air uniquement des bulles. (on ne pourrait pas les séparer du reste, et d'ailleurs, au-delà d'une certaine profondeur, il n'y a plus de bulle). On analyse l'air contenu dans la totalité de la carotte glaciaire. On fait ensuite le rapport entre le gaz analysé (CO2, par exemple) et, en général, l'azote contenu dans la carotte.

Discussions similaires

  1. Actu - Le prix Nobel Lev Landau aurait eu cent ans aujourd'hui
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2008, 16h55
  2. Actu - Pourquoi patinait-on sur la glace il y a cinq mille ans ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/12/2007, 15h05
  3. Croissance sur mille ans?
    Par GillesH38a dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 179
    Dernier message: 18/04/2007, 08h29
  4. À quoi ressembleront "nos" descendants dans cent mille ans ?
    Par Tamatave dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/09/2005, 17h48