Structurée en quatre couches, la calotte glaciaire du pôle nord conserve la trace de grands cycles climatiques sur Mars, causés par des variations astronomiques du mouvement de la planète. Cette stratigraphie montre aussi que les poches d'eau liquides, si elles existent, sont plus profondes qu'on le pensait.En orbite autour de la Planète rouge depuis mars 2006, la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) contin...

Lire la suite : Le radar de MRO révèle le passé de Mars en sondant son sous-sol
Les actualités Futura-Sciences