En mai 1998, le premier télescope du VLT (Very Large Telescope) de l'ESO recevait sa première lumière. Dix ans plus tard, de nouvelles images illustrent brillamment les progrès accomplis en optique.Lors de ses premiers essais avec une caméra expérimentale le premier télescope UT1 baptisé Antu (mot mapuche signifiant Soleil) visait Eta Carinae, ou Eta de la Carène, la plus brillante étoile connue de notre galaxie. Située à 7.500 années-lumière et aussi lumineuse qu'un million de soleils, elle constitue l'exemple le plus proche d'une variabl...

Lire la suite : Le VLT souffle sa dixième bougie et allume de nouvelles nébuleuses
Les actualités Futura-Sciences