Des récepteurs sensibles à la lumière, les cryptochromes, serviraient aussi à capter le champ magnétique. L'hypothèse n'est pas nouvelle mais vient de recevoir en confirmation chez le mouche. Comme d'autres animaux, elle pourrait donc utiliser le géomagnétisme pour se repérer dans l'espace.Les preuves de la magnétosensibilité d'organismes vivants ne fait aujourd'hui plus de doute. Des bactéries, des plantes et des animaux disposent d'une certaine capacité à détecter des champs magnétiques. Deux familles de mécanismes ont été mises en évidence. De minuscules cristaux de magné...

Lire la suite : Les mouches seraient sensibles au champ magnétique
Les actualités Futura-Sciences