Les spéculations continuent au sujet de l'excès d'antimatière détecté au niveau du centre de la Voie Lactée. Selon certains chercheurs, l'explication pourrait se trouver dans l'existence de particules chargées lourdes mais possédant une charge électrique très inférieure à la charge élémentaire, baptisées millifermions. Ces particules constituent peut-être une partie de la matière noire de notre galaxie.Lorsqu'un électron et son antiparticule, le positron, s'annihilent, un photon gamma est émis dont l'énergie est, à une excellente approximation près, de 511 keV. Cette ra...

Lire la suite : D'hypothétiques millifermions dans la matière noire de la Voie Lactée ?
Les actualités Futura-Sciences