Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement



  1. #1
    RSSBot

    Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Enregistré sur une série de pistes différentes, un morceau de musique pourrait être écouté de multiples manières, en retirant un ou plusieurs instruments par exemple. C'est à peu près l'idée du format MXP4 imaginé par une start-up française qui doit d'abord convaincre les artistes et les maisons de disques.Lorsque des musiciens enregistrent un morceau en studio, la musique est stockée sur différentes « pistes » (un terme qui date des bandes magnétiques), réservées aux instruments et aux voix. Après le montage, ces enregistrements sont mélangés pour n'obtenir que le...

    Lire la suite : MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    ph11

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Intéressant. Quel est le taux de compression de ce format? Est-il suffisament ouvert pour pouvoir lire sur Linux?

  4. #3
    Gwyddon

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Bonjour,

    Je trouve que la référence au mp3 dans l'article est très mal faite. La qualité d'écoute n'y est médiocre que si l'on compresse trop fortement.

    Je vous passe du mp3 320 kbps, vous ne verrez pas la différence avec un AIFF... Bref tout ça pour dire qu'il serait bon qu'un article scientifique ne véhicule pas d'inexactitudes en faisant des généralités abusives !
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  5. #4
    crazy44

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Je vous passe du mp3 320 kbps, vous ne verrez pas la différence avec un AIFF
    Ah ? C'est pas une généralité peut-être ce que tu viens d'écrire ?
    Mais bon je suis d'accord sur le mp3. Si il est aussi populaire c'est qu'il offre un bon compromis entre qualité, taille et autonomie de la batterie. Le mp3 a encore de beaux jours devant lui.

  6. #5
    _Goel_

    Smile Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Bonjour,

    Je trouve que la référence au mp3 dans l'article est très mal faite. La qualité d'écoute n'y est médiocre que si l'on compresse trop fortement.

    Je vous passe du mp3 320 kbps, vous ne verrez pas la différence avec un AIFF... Bref tout ça pour dire qu'il serait bon qu'un article scientifique ne véhicule pas d'inexactitudes en faisant des généralités abusives !
    Perso, je dirais qu'avec des moniteurs de haut de gamme, et une oreille non humaine, ou pourrait peut-être faire la différence !
    Avec des haut-parleurs de PC, même le 256kbps suffisant ! (sans parler du VBR !)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    doc_sci

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Intéressant. J'espère qu'on pourra aussi transposer automatiquement le morceau, et faire varier le rythme. Bref, comme dans une séquence.

  9. Publicité
  10. #7
    PA5CAL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Le MP3 n'est quand même pas un modèle de qualité sonore, même à hauts débits et faibles taux de compression : les mélomanes qui connaissent déjà les musiques qu'ils écoutent s'aperçoivent rapidement des pertes provoquées par la compression. Et pour de faibles débit et forts taux de compression, n'importe qui peut faire la différence.

    Toutefois le MP3 répond à un besoin spécifique qui est de compresser au maximum les données et de les relire avec des moyens informatiques pas trop excessifs, tout en gardant le maximum d'intelligibilité du contenu audio. Avant son avènement, la faiblesse des moyens de compression et de décompression disponibles était un obstacle rédhibitoire à l'enregistrement et à la transmission numérique des musiques. Le MP3 y a remédié, tout en s'imposant comme un format universel.

    Alors il serait malvenu de cracher ainsi sur le MP3 comme semble le faire l'article, puisque la critique porte sur un point difficilement comparable, la destination des deux formats apparaissant comme nettement différente.


    De plus, hormis la qualité supérieure annoncée et la possibilité de remixer a posteriori, le format MXP4 pèche sur bien des aspects:
    - ce format a déjà des concurrents, puisque l'enregistrement numérique multipistes n'est pas une nouveauté ;
    - le principe de séparation des voies autorisant un remixage interdit la compression par effet de masque, qui est l'une des bases de la compression audio, et qui permet d'obtenir de forts taux de compression. Puisque des concessions doivent être faites entre le nombre de pistes enregistrées, la qualité audio et le volume des données, on voit immédiatement d'après ce qui est annoncé que c'est ce dernier point qui sera sacrifié. La possibilité du remixage est finalement le seul intérêt qu'on puisse trouver au format, mais il se paye techniquement (volumes et débits requis plus importants) ;
    - le format n'est pas utilisable sur des enregistrements audio normaux (stéréo) à moins de perdre définitivement tout intérêt. Il ne peut donc pas compter reprendre tels quels les nombreux enregistrements diffusés jusqu'à maintenant pour s'imposer auprès du public ;
    - les enregistrements multipistes de studio sont des éléments de travail, et leur valeur marchande est sans commune mesure avec celle des enregistrements mixés vendus. Il est peu probable que les professionnels acceptent jamais de les diffuser, au risque de s'en faire voler une partie, comme cela est déjà trop souvent le cas à l'heure actuelle (on ne compte plus les affaires juridiques de réutilisation illicite de samples audio). Non seulement le procédé proposé facilite le vol, mais il rend encore plus difficile sa détection. Or, le format ne risque pas de s'imposer si les contenus qu'il nécessite n'existent pas.

    Bref, si le MXP4 ne trouve pas d'intérêt à la fois dans le public et chez les producteurs de musique, on peut d'ores et déjà annoncer sa mort dans l'oeuf.

  11. #8
    PA5CAL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par doc_sci Voir le message
    Intéressant. J'espère qu'on pourra aussi transposer automatiquement le morceau, et faire varier le rythme. Bref, comme dans une séquence.
    Ça (transposition et variation de rythme indépendants), c'est déjà possible avec le MP3. C'est une fonctionnalité du lecteur très facile à réaliser.

  12. #9
    mururoa69

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Je n'arrive pas à voir sur le site si c'est un format ouvert ou un format fermé.

  13. #10
    jihel

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Bon d'accord, "médiocre" pour qualifier le MP3 est peut-être un peu fort. D'ailleurs, MXP4 et MP3 ne sont pas du tout équivalents. Mais c'est vrai que nous nous sommes habitués à écouter de la musique sur des appareils de petite taille, dans des environnements bruyants. Le MP3 est idéal pour ça. Pardonnez-moi ce "médiocre", qui était un coup de nostalgie pour les chaînes hi-fi d'antan sur lesquelles on écoutait de la musique religieusement.

  14. #11
    PA5CAL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par mururoa69 Voir le message
    Je n'arrive pas à voir sur le site si c'est un format ouvert ou un format fermé.
    Les spécifications sont introuvables.

    Mais c'est surtout, la licence qu'il faut lire. Il y est stipulé que toutes les informations relatives à MXP4 sont considérées comme confidentielles. L'utilisation des logiciels est aussi soumise à une "non-disclosure agreement". De plus la licence d'utilisation n'est gratuite que temporairement, et d'éteint après 90 jours.

    Bref, il s'agit d'un format et de logiciels clairement propriétaires et fermés.


    Ce que je trouve un peu fort, par ailleurs, c'est que ces contrats (licence et clause de confidentialité) sont rédigés en anglais, alors que la société MXP4 S.A. est basée à Paris. Ce n'est juridiquement pas très correct.

  15. #12
    Bob Trebor

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Bonjour.
    Citation Envoyé par jihel Voir le message
    Bon d'accord, "médiocre" pour qualifier le MP3 est peut-être un peu fort
    Etant mélomane et musicien je suis bien d'accord (majeur) pour dire que le MP3 et les sons numériques en général sont... de belles daubes.
    Au niveau qualité, on a toujours pas fait mieux que le disque vinyl et l'ampli à tube.


    Plutôt que de nous sortir un énième format permettant certe des variantes d'écoute (variantes qui seraient certainement plus interressantes en "live"), ne serait-il pas plus avantageux pour le plaisir des oreilles, d'avoir des DVD audio, enregistrés en 96 voir 192 bits ?


    Citation Envoyé par Actu
    d'autant que les maisons de disques, navrées par les baisses de ventes des CD, cherchent des idées neuves...
    Si c'est des majors comme Universal par exemple qui se plaignent, m'est avis que c'est pas avec un nouveau format qui feront recettes. Car niveau qualité artistique, leurs "protégés" sont très proches du MP3...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  16. Publicité
  17. #13
    Pio2001

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Etant mélomane et musicien je suis bien d'accord (majeur) pour dire que le MP3 et les sons numériques en général sont... de belles daubes.
    Au niveau qualité, on a toujours pas fait mieux que le disque vinyl et l'ampli à tube.
    Cela traduit une baisse de qualité dans la production. Dans les années 70, on ciblait en partie un marché de chaînes hifi domestiques, à côté des Teppaz, il est vrai, mais les enregistrements étaient tout de même réalisés avec un minimum de qualité.
    Mais avec le Walkman dans un premier temps, la généralisation de l'autoradio, puis du baladeur CD, et enfin du baladeur MP3, les enregistrements ont été ciblés pour une écoute nomade. Ce qui implique une destruction de la dynamique, écart entre les niveaux faibles et les niveaux forts.
    La musique devant être écoutée en environnement bruyant, les niveaux faibles sont remplacés par des niveaux forts. Ce qui nuit à la qualité d'ensemble lorsqu'on écoute dans un environnement calme.
    Il est possible que l'avènement des compresseurs de dynamique numériques ait donné un coup de fouet supplémentaire à cette tendance, je ne sais pas.

    D'où une baisse de qualité effective entre l'époque du microsillon et celle du CD. Mais les formats en eux-mêmes n'y sont pour rien. Le CD est même supérieur au vinyle.
    La preuve : on peut copier sur CDR un vinyle sans perdre le moins du monde la qualité sonore attribuée à l'analogique. De plus, vers les années 70, les tours à graver des usines de microsillons ont commencé à intégrer des circuits à retard numériques pour remplacer les encombrants magnétophones à retard qui sont nécessaires pour anticiper l'espacement des sillons dans la matrice avant leur gravure réelle. De sorte que dans les années 80, la plupart des vinyles produits étaient gravés depuis une source numérique, même si le master délivré à l'usine était analogique. Le tour à graver lui-même le numérisait avant de le reconvertir presque immédiatement en analogique pour la gravure.

    Que les CD des années 80 aient eu un son médiocre est une autre histoire et a des causes multiples : convertisseurs 14 bits au lieu de 16 bits, habitudes de mixage destinées à la gravure microsillon qui consistent à anticiper la dégradation des hautes fréquences du vinyle dès le master (qu'il est alors inadéquat de reparter sur CD sans compensation dans le sens inverse), mode des réverbs à fond et des voix brillantes (que l'usure des vinyles atténue)...

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Plutôt que de nous sortir un énième format permettant certe des variantes d'écoute (variantes qui seraient certainement plus interressantes en "live"), ne serait-il pas plus avantageux pour le plaisir des oreilles, d'avoir des DVD audio, enregistrés en 96 voir 192 bits ?
    Une étude de l'Audio Engineering Society a conclu que cela n'apportait pratiquement rien à l'écoute par rapport au format numérique CD : http://www.aes.org/journal/journal_search.cfm

    Cela était déjà largement pressenti suite aux tests réalisés en ligne et largement discutés sur le forum Hydrogenaudio.org, et dans lesquels les internautes sont invités à télécharger des extraits musicaux en différentes résolutions, avec une dégradation progressive aussi bien en quantification (16, 15, 14, 13, 12, 11 bits) qu'en bande passante (20, 19, 18, 17, 16, 15, 14, 13, 12... kHz). On a ainsi pu constater que 15 bits et 36 kHz étaient transparents pour quasiment tous les auditeurs. Le CD est juste au-delà, à 16 bits et 44.1 kHz.

    Seulement le domaine de l'audition, tout particulièrement dans l'évaluation subjective de la qualité des enregistrements, est sujet à de très forts effets placebo, nocebo, ou psychologiques autres que les deux précédents. Et ce tout aussi bien chez les professionnels du son ou chez les musiciens. Combien d'anecdotes d'accordeurs de piano, renvoyés dans leurs cordes par les grands virtuoses pour leur travail de cochon, se contentent de ne toucher à rien et d'attendre le retour du maître pour se voir féliciter d'avoir enfin voulu faire un effort... Quel ingénieur du son n'a pas réglé munitieusement son égaliseur au micropoil avant de s'apercevoir que celui-ci n'était pas branché ?

    On en a justement eu une illustration dans le domaine de 24 bits 192 kHz il y a quelques jours sur le forum homecinema-fr : une différence, je cite, "énorme, inratable" entre la résolution Cd et la résolution DVD audio... pur produit de l'imagination de l'auditeur, comme il le raconte lui-même très bien : http://www.homecinema-fr.com/forum/v...=60#p172048378

    J'ai parallèlement, en écoutant avec un casque fermé, reproduit les résultats de l'AES : j'entends le bruit de quantification 16 bits si je monte le volume à un niveau d'écoute très élevé : 90 dB(A) RMS pour 112 dB(A) en crête. Ce qui place le bruit de quantification à 18 dB(A). Et en plus je ne crois pas avoir utilisé de noise shaping, ce qui aurait pu renvoyer le bruit dans une zone de fréquences inaudible.

    Une amélioration que tout le monde réclame, par contre serait que les compressuers de dynamique soient inclus dans les baladeurs et les autoradios, comme c'est déjà le cas pour le Dolby Digital, de sorte qu'en écoute hifi, on ait des enregistrements dynamiques !
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  18. #14
    Pio2001

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Une étude de l'Audio Engineering Society a conclu que cela n'apportait pratiquement rien à l'écoute par rapport au format numérique CD : http://www.aes.org/journal/journal_search.cfm
    Oooups ! Pas de lien direct possible. Recherchez les mots suivants dans les "titles" :
    Audibility of a CD-Standard A/DA/A Loop Inserted into High-Resolution Audio Playback
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  19. #15
    Gwyddon

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Bonjour.

    Etant mélomane et musicien je suis bien d'accord (majeur) pour dire que le MP3 et les sons numériques en général sont... de belles daubes.
    Bah moi aussi je suis musicien et mélomane, je suis désolé mais si j'écoute par exemple un vinyl des Pink Floyd (prenons par exemple Meddle), puis le CD équivalent déjà je n'y vois pas de différence majeure, ensuite je prend mon CD que j'encode en mp3 320 kbps et bah pareil, je n'entend pas de différence.

    Mais bon, je suis peut-être un gros naze de l'oreille


    Bref tout ça pour dire que faire dans l'extrême, ce n'est pas très constructif. On sait tous que le mp3 compresse, et que le taux majeur qui est (était en tout cas) à 128 kbps est pas super. De là à dire que le mp3 de manière générale est tout pourri, je trouve ça inexact.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #16
    Pio2001

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Il s'agit d'un sujet brûlant qui dégénère systématiquement sur les forums hifi, exactement comme l'effondrement des tours du WTC ici.

    Pour partir sur de bonnes bases, il faut reconnaître la réalité, démontrée, de l'effet psychologique. Il existe effectivement des différences de qualité très importantes à l'écoute entre mp3 et CD, MAIS leur origine est généralement psychologique.

    D'un côté, il ne faut pas nier leur existence, des gens les entendent, même si elles prennent naissance dans leur tête.

    De l'autre, il ne faut pas non plus affirmer qu'elle ne prennent pas naissance dans la tête sans le vérifier soi-même avec un test en double aveugle. Futura-sciences étant un forum scientifique, je pense que l'on pourra éviter les affirmations non vérifiées.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  21. #17
    Gwyddon

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    Il s'agit d'un sujet brûlant qui dégénère systématiquement sur les forums hifi, exactement comme l'effondrement des tours du WTC ici.
    Je voulais juste que l'on ait plus de pondération, et qu'on évite les jugements à l'emporte-pièce, pas faire dégénérer le débat

    D'autant plus que pour le coup, tu as (je pense) tout à fait raison quant à l'effet psychologique. Mais ceci dit, je ne saurais le démontrer.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  22. #18
    PA5CAL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    D'un côté, il ne faut pas nier leur existence, des gens les entendent, même si elles prennent naissance dans leur tête.

    De l'autre, il ne faut pas non plus affirmer qu'elle ne prennent pas naissance dans la tête sans le vérifier soi-même avec un test en double aveugle. Futura-sciences étant un forum scientifique, je pense que l'on pourra éviter les affirmations non vérifiées.
    Effectivement, il est préférable de vérifier.

    En ce qui me concerne, j'ai pu le faire de manière tout-à-fait fortuite. Mon cerveau n'était pas conditionné, tout simplement parce que je ne savais pas ce qui se passait, jusqu'à ce que je l'apprenne a posteriori.

    J'avais entendu pendant plusieurs mois une chanson qu'un de mes proches passait, au point de connaître les moindres nuances de la musique d'accompagnement. Je ne m'étais pas le moins du monde intéressé au format de cet enregistrement, que j'ignorais.

    Et puis un soir, j'ai eu la surprise d'entendre cette même chanson, mais avec des différences très marquées par rapport à d'habitude. Dans certains passages, j'entendais certains sons beaucoup plus clairement, la dynamique semblait plus prononcée, et je distinguais même des instruments que je n'avais pas entendu jusque là. J'en suis d'abord venu à penser qu'il pouvait s'agir d'un autre mix de la même chanson, voire même d'un enregistrement distinct avec une orchestration légèrement différente. Assez intrigué, je me suis renseigné sur ce qui passait.

    En fait, ce que j'avais écouté des mois durant était un fichier MP3 à 192 Kb/s. Et ce soir-là, la personne avait passé à sa place le fichier WAV (PCM à 44,1 kHz issu directement du CD) qui avait servi à son encodage. C'était la même musique, diffusée sur le même appareil. La seule différence était cette fois l'absence de compression "psychoacoustique" du MP3. Une écoute attentive des deux versions nous a confirmé ce que j'avais perçu.

    C'est cette expérience qui m'a convaincu que les pertes du MP3 pouvaient être tout de même décelées, en quelques occasions. Avant cela, j'aurais donné ma main à couper que ce n'était pas le cas.

    Par la suite, j'ai fait des tests en aveugle en lisant aléatoirement des playlists mélangeant des musiques non compressées et compressées à des taux différents, mais je dois toutefois admettre que la distinction n'a pas été toujours aussi flagrante qu'elle l'avait été ce soir-là, surtout sur des enregistrements MP3 à 128 Kb/s ou plus. Finalement, je n'arrive à remarquer clairement la compression MP3 que sur certaines parties de quelques rares morceaux que je connais bien.

  23. Publicité
  24. #19
    Bob Trebor

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Bonjour.

    Il faut considérer ici la musique en tant que chaîne causale.

    Un musicien, un instrument accoustique, un système d'enregistrement, un système de restitution, un auditeur.

    Le musicien, l'instrument accoustique, l'auditeur étant analogiques, l'évidence s'impose d'elle-même à ce que les systèmes d'enregistrement et de restitution le soient aussi. Plus il y a de transformations et/ou conversions plus on s'éloigne du signal d'origine...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  25. #20
    JPL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Le musicien, l'instrument accoustique, l'auditeur étant analogiques, l'évidence s'impose d'elle-même à ce que les systèmes d'enregistrement et de restitution le soient aussi.
    Excuse-moi, mais je ne vois pas la raison. La prise de son est analogique (micro), la restitution est analogique (écouteurs, enceintes). Ce qui se passe entre les deux, du moment qu'il n'y a ni perte ni déformation (à un niveau significatif pour la discrimination humaine) est sans intérêt pour l'auditeur.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    Pio2001

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Le musicien, l'instrument accoustique, l'auditeur étant analogiques, l'évidence s'impose d'elle-même à ce que les systèmes d'enregistrement et de restitution le soient aussi. Plus il y a de transformations et/ou conversions plus on s'éloigne du signal d'origine...
    On peut facilement montrer que ce raisonnement est incorrect.

    Il suffit de remplacer l'opposition analogique / numérique par l'opposition mécanique / électrique.

    Le musicien et l'auditeur produisent et reçoivent des signaux acoustiques, de nature mécanique. Il est donc préférable de conserver un signal mécanique tout au long de la chaîne, en évitant les conversions mécanique / électriques, qui ne peuvent que dégrader le signal.
    D'où la supériorité du gramophone à pavillon (une aiguille lectrice fixée au pavillon) sur le 33 tours.
    Ce qui est absurde.

    L'étape de stockage du signal doit utiliser un support matériel, (ici, le disque). Cette étape ne pouvant être évitée, elle introduira les dégradations correspondantes, quel que soit le support choisi.
    Il convient donc d'utiliser le support qui introduit le moins de dégradation, quelle qu'en soit la nature.

    Il vaut mieux un support numérique dégradant peu le signal qu'un support analogique le dégradant davantage.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  27. #22
    PA5CAL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Moi je substituerait carrément «analogique» à «acoustique» ! Car finalement rien ne vaut mieux que se déplacer à un concert pour écouter les musiciens, en vrai !

  28. #23
    Benoit.Be

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Hélas pas toujours vrai pour les concerts

  29. #24
    Bob Trebor

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Bonjour
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Ce qui se passe entre les deux, du moment qu'il n'y a ni perte ni déformation...
    De l'analogique au numérique on passe d'un signal courbe à un signal carré par un prélevement partiel qu'est l'échantillonnage. La perte n'est peut-être pas significative d'un point de vue théorique mais entre un Steinway et un piano numérique imitant un Steinway avec soi-disant un échantillonnage fidèle à 99,5%, la différence est bien audible.

    Citation Envoyé par Pio2001
    Il vaut mieux un support numérique dégradant peu le signal qu'un support analogique le dégradant davantage.
    Oui tout à fait, aprés ça dépend ce qu'on appelle qualité du signal, pour moi cela comprend la restitution du son de l'instrument ET l'accoustique du lieu.
    Bien souvent, que ce soit en studio ou en concert, le son est compressé de façon si intense qu'on perd toute l'accoustique de l'environnement que l'on compense ensuite par une reverb numérique etc etc. Si bien que même un Stradivarius ou un violon d'étude auront le même son, quel intérêt ?

    L'analogique restitue le son dans son entier, le numérique seulement des intervalles et cela s'entend...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  30. Publicité
  31. #25
    JPL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    L'analogique restitue le son dans son entier
    Faux : distorsion, affaiblissement ou perte de certaines fréquences, dynamique limitée, bruit de frottement du diamant sur le vinyl... C'est une vision naïve des choses.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    Bob Trebor

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Faux : distorsion, affaiblissement ou perte de certaines fréquences, dynamique limitée, bruit de frottement du diamant sur le vinyl... C'est une vision naïve des choses.
    Oui oui, je suis bien bien d'accord avec vous, je voulais dire temporellement que:

    L'analogique c'est ça: ______________
    Le numérique c'est ça: -------------------
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  33. #27
    JPL

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    oui, mais si ------- ne peut pas être distingué de ________ la discussion devient purement philosophique alors qu'il faudrait faire référence aux travaux de Shannon sur l'échantillonnage.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  34. #28
    Bob Trebor

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    il faudrait faire référence aux travaux de Shannon sur l'échantillonnage.
    Oui le doublage de fréquence etc. Ca reste purement théorique en rapport de ce que l'oreille humaine est capable de percevoir en tant que système mécanique et l'homme n'est pas une machine, s'ajoute au système auditif la mémoire des sons sous formes de couleurs, chaleur, profondeur...

    C'est un peu le même débat que sur les tubes et les transistors. Les transistors sont censés être plus fidèles dans la restitution du son. Personnellement j'utilise toujours un ampli à lampe (pour la guitare) car les tubes génèrent plus d'harmoniques paires et le son est alors plus "chaud" et plus adapté au blues et au jazz.

    J'ai aussi fait le test en ressortant "Kind of blue" en pressage original US de 1960 écouté sur un ampli à lampe Fisher de 1963 et comparer avec une version CD écoutée sur PC équipé d'une carte maxi-studio ISIS (Guillemot 1999). Le CD qui a été remasterisé avec réajustement de la vitesse (pour être véritablement en SIb) à un son très correct mais en comparaison, n'a ni la présence, ni la chaleur, ni la profondeur du vinyle.

    Théorie et pratique semblent bien différentes.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  35. #29
    Pio2001

    Re : Actu - MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    entre un Steinway et un piano numérique imitant un Steinway avec soi-disant un échantillonnage fidèle à 99,5%, la différence est bien audible.
    Oui, mais ce n'est pas le sujet. Le sujet est est-ce qu'un piano électronique à échantillonnage analogique est plus proche d'un Steinway qu'un piano électronique à échantillonnage numérique... Or comme il n'existe pas pas de piano électronique à échantillonnage analogique...

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Bien souvent, que ce soit en studio ou en concert, le son est compressé de façon si intense qu'on perd toute l'accoustique de l'environnement que l'on compense ensuite par une reverb numérique etc etc. Si bien que même un Stradivarius ou un violon d'étude auront le même son, quel intérêt ?
    Idem avec un compresseur analogique.

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    L'analogique c'est ça: ______________
    Le numérique c'est ça: -------------------
    La belle ligne lisse de l'analogique est une légende sans fondement, en réalité, si on zoome sur les signaux réels, l'analogique issu de bandes magnétiques grand public ou de microsillon est maculé de déchets, de taches et de cratères à côté desquels les marches d'escalier du numérique ressemblent aux fines mailles de la soie.
    Autre idée réçue, les marches d'escalier n'existent que dans une partie restreinte des circuits de conversion, et à une échelle bien plus petite que celle définie sur le CD (leur taille est X fois plus petite, X étant le facteur de suréchantillonnage du convertisseur). En sortie de DAC ou de lecteur de CD, pas le moindre angle droit. Toutes les marches sont supprimées. La régularité du signal n'a d'égal que celle issue d'un magnétophone analogique de studio à pistes larges, grandes vitesse, et réducteurs de bruit.

    Il y a un certain temps que certains ingénieurs considèrent dans leur métier l'opposition analogique / numérique comme un faux débat. Avec des magnétophones professionnels haut de gamme, on a un son parfait en numérique comme en analogique.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

Discussions similaires

  1. Actu - Melodyne, un logiciel pour retoucher la musique note par note
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/05/2008, 18h30
  2. Musique, quel convertisseur pour tout mettre format MP3??
    Par distefano1 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/01/2008, 09h20
  3. Actu - Ecouter la douceur de la peau…
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 16h35
  4. DivX 6 : pour sa V6, DivX s'offre un nouveau format et...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/06/2005, 22h00
  5. écouter de la musique sous l'eau
    Par Byzmut dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/03/2004, 08h24