En utilisant des adénovirus pour créer des cellules souches, et non des rétrovirus, un groupe de biologistes américains a obtenu un moyen d'éviter le risque d'apparition de tumeurs cancéreuses après l'injection de ces cellules dans un organisme vivant. Le rendement est très faible mais l'intérêt médical, lui, est grand.Les cellules souches, capables, comme celles de l'embryon, de se transformer en n'importe quel type cellulaire, mobilisent de nombreux scientifiques dans le monde depuis des années. En médecine, elles pourraient être utilisées pour reconstituer des tissus lésé...

Lire la suite : Cellules souches : une nouvelle voie pour éviter les risques de tumeurs
Les actualités Futura-Sciences