Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Deux expéditions dans l'océan Arctique viennent, indépendamment, de découvrir d'importantes émanations de méthane, provenant de stocks jusque-là enfermés dans le sous-sol. Imputées au réchauffement, ces émissions d'un puissant gaz à effet de serre pourraient l'accélérer brutalement. Mais ces fuites sont-elles vraiment récentes et quel serait leur effet ?L'affaire a commencé par un e-mail du chercheur suédois Örjan Gustafsson, travaillant à bord du navire océanographique russe Jacob Smirnitskyi. Tra...

    Lire la suite : Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Cocoricooo

    Red face Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Encore une mauvaise nouvelle, mais par les temps qui courent... Je suis allé à l'article Le pergélisol, bombe climatique ou pétard mouillé ? qui commence ainsi : "Le pergélisol russe inquiète." Comment va-t-il aujourd'hui ? On a des nouvelles ? La fièvre est retombée ?

  4. #3
    invite73192618

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Cocoricooo Voir le message
    Encore une mauvaise nouvelle, mais par les temps qui courent...
    ...par les temps qui courent, c'est sympa d'avoir un article qui remet les choses en contexte plutôt que de céder à la facilité des gros titres. Enfin c'est comme ça que moi j'ai compris l'article.

  5. #4
    bel23

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Je ne comprends pas très bien une chose.....ces poches se sont formées après la dernière glaciation ou avant ? pourquoi y aurait-il eu glaciation à l'époque s'il y avait déjà du méthane pour réchauffer la planète...?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    effetspecial

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    je suis curieuse de voir la réponse (scientifique)...

  8. #6
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par bel23 Voir le message
    Je ne comprends pas très bien une chose.....ces poches se sont formées après la dernière glaciation ou avant ? pourquoi y aurait-il eu glaciation à l'époque s'il y avait déjà du méthane pour réchauffer la planète...?
    Le méthane n'était pas dans l'atmosphère, il se forme par fermentation anaérobique (à l'abri de l'air) de la matière organique . Dans les sols gelés, les matières organiques sont elles mêmes gelées et ne se décomposent pas. Quand le sol se réchauffe, la fermentation démarre et le CH4 est ensuite plus ou moins rapidement libéré dans l'atmosphère.

    Pour répondre ta question: les poches se sont préformées pendant la glaciation avec le gel de la matière organique et formées après. A ce moment là, le méthane libéré a augmenté l'effet de serre et amplifié le réchauffement. Apparemment, cette amplification n'a pas été gigantesque et on ne peut pas parler de bombe dans ces cas là.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. Publicité
  10. #7
    Abu

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Cette article est très bon, dans sa forme et dans les infos transmises.

    Par contre, la conclusion est typique de ce qu'on attend d'un article scientifique sous une forme "académique" mais me semble un peu froid et distant compte-tenu des implications possibles pour les générations futures :

    "Nul doute, cependant, que ces cheminées nouvellement découvertes attireront désormais l'attention des océanographes car il faudra bien chercher à savoir si leur nombre a augmenté ces dernières décennies ou le fera à l'avenir."

    un peu d'émotion ne serait pas de trop quand on sait que ces émissions de CH4 pourrait être la cause d'un véritable scénario catastrophe pour l'humanité !!

    les 2 articles de The independant :

    http://www.independent.co.uk/environ...mb-938932.html

    http://www.independent.co.uk/news/sc...ed-941456.html

  11. #8
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Abu Voir le message
    nir."

    un peu d'émotion ne serait pas de trop quand on sait que ces émissions de CH4 pourrait être la cause d'un véritable scénario catastrophe pour l'humanité !!
    Bienvenue sur FS


    Justement non. Futura est un site scientifique et l'émotion n'a pas sa place en sciences. Elle serait bien mauvaise conseillère.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    invite73192618

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Abu Voir le message
    un peu d'émotion ne serait pas de trop quand on sait que ces émissions de CH4 pourrait être la cause d'un véritable scénario catastrophe pour l'humanité !!
    C'est le genre de raisonnement qui conduit à s'émouvoir pour n'importe quel risque improbable du moment que sa conséquence est décrite en terme assez vif. Exemple courant: le LHC...

    Pour moi on ne doit pas crier au loup juste parce qu'un loup a des grandes dents et qu'il y a une forêt à côté, il faut aussi avoir de bonnes raisons de penser que le loup est réellement là. En l'occurance, bof:

    Citation Envoyé par yves25
    Apparemment, cette amplification n'a pas été gigantesque et on ne peut pas parler de bombe dans ces cas là.
    edit croisement

  13. #10
    Cocoricooo

    Red face Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Pour moi on ne doit pas crier au loup juste parce qu'un loup a des grandes dents et qu'il y a une forêt à côté, il faut aussi avoir de bonnes raisons de penser que le loup est réellement là.
    100% d'accord. Le pergélisol russe est beaucoup plus inquiétant parce qu'il est en contact direct avec l'atmosphère. J'ai aussi l'impression que les scientifiques modèrent leurs alarmes pour ne pas démotiver les foules et les gouvernements. Annoncer des catastrophes ne sert à rien parce qu'on ne peut pas les empêcher.

  14. #11
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Cocoricooo Voir le message
    J'ai aussi l'impression que les scientifiques modèrent leurs alarmes pour ne pas démotiver les foules et les gouvernements. Annoncer des catastrophes ne sert à rien parce qu'on ne peut pas les empêcher.
    C'est tout aussi faux que de dire cela que de dire qu'ils sont à la solde de lobbys écolo. La modération consiste à ne considérer que ce qui est scientifiquement assez bien établi ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas déjà d'incertitudes. Par contre, pour tout ce qui concerne les évolutions brutales, les points de non retour etc... ce ne sont que des hypothèses, des possibilités. Plus précisément, on sait que ces processus vont fonctionner mais on ne sait pas quelle sera leur amplitude. Il est très possible et même probable que ça reste limité au moins au cours de ce siècle. C'est même vrai pour la hausse du niveau de la mer: quand on fait le compte de tous les glaciers susceptibles de fondre ou de se disloquer au cours du siècle, on voit que la hausse du niveau de la mer ne devrait pas dépasser 1m . C'est loin d'être négligeable mais on est loin des 6 ou 7m qu'on a vu das les médias.

    Il n'y a donc pas modération des alarmes, mais on évite d'alarmer quand on ne sait pas du tout s'il y a lieu de le faire.

    Il faut aussi savoir faire la part du feu entre l'avis consensuel et donc nécessairement pesé (comme l'avis du GIEC) et les déclarations parfois tonitruantes de tel ou tel chercheur surtout quand les médias les amplifient en oubliant tous les bémols.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #12
    Abu

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    l'émotion n'a pas sa place en sciences. Elle serait bien mauvaise conseillère.

    les neurosciences nous apprennent cependant une chose si j'ai bien compris : les émotions seraient impliquées dans tous les processus cognitifs, y compris dans les raisonnements scientifiques ... mais faisons comme si nous étions tous des "Mister Spock", tu sais l'acteur aux grandes oreilles de Star Trek" ...

  16. Publicité
  17. #13
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Abu Voir le message

    les neurosciences nous apprennent cependant une chose si j'ai bien compris : les émotions seraient impliquées dans tous les processus cognitifs, y compris dans les raisonnements scientifiques ... mais faisons comme si nous étions tous des "Mister Spock", tu sais l'acteur aux grandes oreilles de Star Trek" ...
    Eh bien, raison de plus pour ne pas la faire intervenir volontairement.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #14
    invite73192618

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Abu Voir le message
    les neurosciences nous apprennent cependant une chose si j'ai bien compris : les émotions seraient impliquées dans tous les processus cognitifs, y compris dans les raisonnements scientifiques ...
    C'est l'idée de Damasio, effectivement. On pourrait dire alors que notre pensée ne nait pas scientifique, mais qu'elle le devient à force de travail.

  19. #15
    Cocoricooo

    Red face Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    (...) on voit que la hausse du niveau de la mer ne devrait pas dépasser 1m . C'est loin d'être négligeable mais on est loin des 6 ou 7m qu'on a vu das les médias.

    Il n'y a donc pas modération des alarmes, mais on évite d'alarmer quand on ne sait pas du tout s'il y a lieu de le faire.

    Il faut aussi savoir faire la part du feu entre l'avis consensuel et donc nécessairement pesé (comme l'avis du GIEC) et les déclarations parfois tonitruantes de tel ou tel chercheur surtout quand les médias les amplifient en oubliant tous les bémols.
    Effectivement, si on considère en vrac tout ce que racontent les médias, (élévation de 6 à 7m du niveau de la mer, interruption du Gulf Stream,...) on ne peut pas dire que les alarmes sont modérées. D'un autre côté, le GIEC en particulier, n'émet que des avis pondérés qui font consensus : il modère beaucoup.
    Mais il y a une forme de modération implicite : elle tient au fait que "les déclarations parfois tonitruantes de tel ou tel chercheur surtout quand les médias les amplifient en oubliant tous les bémols" ne sont pas crédibles : du coup, ce genre d'alarmes n'en sont pas vraiment, ce ne sont que du bavardage médiatique.
    Il me semble aussi que beaucoup de prévisions sont lancées dans les médias "à condition que l'on réduise les émissions de CO2 de tant de % d'ici tant d'années" : mais si on n'y arrive pas, ce qui est fort probable puisque personne ne contrôle le système économique global ? Là, les prévisionnistes se taisent ou ne paraissent pas très crédibles.

  20. #16
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?

    Citation Envoyé par Cocoricooo Voir le message
    Il me semble aussi que beaucoup de prévisions sont lancées dans les médias "à condition que l'on réduise les émissions de CO2 de tant de % d'ici tant d'années" : mais si on n'y arrive pas, ce qui est fort probable puisque personne ne contrôle le système économique global ? Là, les prévisionnistes se taisent ou ne paraissent pas très crédibles.
    C'est assez juste: les prévisions du GIEC sont basées sur différents scenarios de consommation de combustibles fossile. Actuellement l'augmentation de la consommation dépasse les scenarios les plus pessimistes. Cela signifie que c'est le haut de la fourchette des prévis qu'il faut prendre en compte (4 à 6K en 2100) , voire plus. Mais évidemment nous ne sommes qu'au début du siècle et beaucoup de choses peuvent se produire .....comme une crise économique par exemple. Autre quastio: y aura t il assez de réserves conventionnelles ou non pour poursuivre sur cette lancée?
    Images attachées Images attachées  
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Discussions similaires

  1. Sécurité climatique - Exemples de rapports entre "changement climatique" et "conflit"
    Par ObjectifTerre dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2007, 09h22
  2. Arctique : le réchauffement climatique aurait atteint un "point de non retour"
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 09/10/2005, 20h47