Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    Une étude publiée dans la revue The Lancet met en évidence un lien entre la prise de paracétamol au cours de la première année de vie et l'apparition d'un asthme, d'eczéma ou d'allergies durant l'enfance. Un lien qui demande toutefois confirmation…Avec son équipe, le Pr Richard Beasley, responsable du Medical Research Institute en Nouvelle-Zélande, a passé au crible les données concernant 200.000 enfants originaires de 31 pays. « Le fait de donner à un nourrisson du paracétamol pour traiter sa fièvre augmenterait son risque d'asthme de 46% ...

    Lire la suite : Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    Bepfis

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    D'autres études allant dans ce sens ont déjà été faites notamment chez des adultes consommateurs réguliers et chez des femmes enceintes prenant du paracétamol en fin de grossesse ( ne me demandez pas les références exactes , je cite de mémoire ) .
    Le paracétamol reste cependant un médicament incontournable , mais il faudrait rappeler aux parents qu'il n'est pas forcément utile de faire baisser la température si celle ci reste dans des limites acceptables ( 38,5-39) , cela est d'ailleurs mentionné dans l'article .

  3. #3
    Melocoton

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    D'autant plus que la fluctuation de la température est un bon moyen pour suivre l'évolution de l'état de santé du bébé qui ne peut évidemment pas s'exprimer. Le plus souvent si les adultes font baisser leur température c'est pour pouvoir vaquer à leurs occupations professionelles mais ce n'est pas forcément judicieux. J'ai lu dans une revue médicale que les virus n'aimaient pas du tout voir notre température augmenter, alors dans la limite du raisonnable, c'est peut-être un moyen de les affaiblir et de s'en débarrasser ? -du mois pour certains-.

  4. #4
    Nagualolo

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    Citation Envoyé par Melocoton Voir le message
    D'autant plus que la fluctuation de la température est un bon moyen pour suivre l'évolution de l'état de santé du bébé qui ne peut évidemment pas s'exprimer. Le plus souvent si les adultes font baisser leur température c'est pour pouvoir vaquer à leurs occupations professionelles mais ce n'est pas forcément judicieux. J'ai lu dans une revue médicale que les virus n'aimaient pas du tout voir notre température augmenter, alors dans la limite du raisonnable, c'est peut-être un moyen de les affaiblir et de s'en débarrasser ? -du mois pour certains-.
    Je ne suis pas trop d'accord avec ces propos : je pense au contraire que si les parents administrent du paracétamol à leurs enfants c'est pour qu'ils ne convulsent pas. Mes deux enfants sont asthmatiques : il n'y a aucun facteur génétique (pas d'asthme dans les 2 familles), nous ne fumons pas, il n'y a pas de moquettes...et nous n'avons pas administré du paracétamol à outrance... à méditer...

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    La corrélation a été quelque peu relativisée, depuis.
    http://www.swiss-paediatrics.org/pae.../n5/pdf/47.pdf
    Les enfants asthmatiques sont plus a risque (plus souvent) de dévelloper des infections respiratoires et consomment donc plus le paracétamol.
    La prévention des convulsions hyperthermiques ne doit pas être systématique mais dépend de la température, des circonstances et de l'enfant.
    Il est exact que la fièvre est un moyen de défense et que les micro-organismes ont des températures de dévellopement optimales.
    L'usage est entre les deux ...

  7. #6
    Nagualolo

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    Entièrement d'accord...

  8. #7
    _Ulysse_

    Re : Actu - Le paracétamol suspecté dans l'asthme infantile

    Ca c'est de la fumisterie, et comme le dit myoper la statistique est totalement baisée car les asthmatiques consomment évidemment plus de paracétamol. Moi je vous dit que c'est la ventoline qui les rend
    asthmatiques.

    J'ajouterais que cette hypothèse aura du mal à expliquer qu'il y ai 6 fois plus d'enfants asthmatiques en région parisienne qu'ailleurs en France.
    De plus, cela s'est considérablement dégradé ces 10 dernières années.
    Qu'es ce qu'on irait pas inventer pour ne pas toucher au "sacro-saint" diesel .

Discussions similaires

  1. conception infantile
    Par DEZDEZ dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/05/2008, 09h54
  2. Actu - MON 863 : maïs OGM destiné à l'alimentation humaine suspecté puis innocenté
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 28
    Dernier message: 09/07/2007, 22h39
  3. Réflexion infantile.
    Par ClaudeH dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2006, 12h23
  4. La malnutrition infantile
    Par darios dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2006, 21h54