Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 140

Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Vedette incontestée de toutes les productions à base d'OGM, le maïs MON810 de Monsanto fait à nouveau parler de lui. L'Autorité européenne de sécurité des aliments monte au créneau pour s'opposer à l'interdiction demandée par la France…Le 9 février 2008, alors que se déroulait le Grenelle de l'Environnement, la France avait notifié à Bruxelles une ordonnance de suspension valant sur la culture des semences provenant de la v...

    Lire la suite : OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    DarkPounette

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Je ne comprends pas, à une époque où l'on use et abuse du "principe de précaution" que l'on puisse autoriser de tels produits...

    (enfin si je comprends bien que les raisons sont purement "économiques")

  4. #3
    mistigree

    Angry Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    pardon d'être long mais cet article reçu hier me semblait digne d'être transmis

    Le génocide OGM
    d'après la traduction de C. Berdot pour les Amis de la Terre

    3 novembre 2008,
    Des milliers de paysans indiens se suicident après avoir l'utilisation des OGM
    Article de Andrew Malone, paru dans le Daily Mail, le 3 novembre 2008
    Alors que le Prince Charles a affirmé que des milliers de paysans indiens se sont suicidé après avoir utilisé des OGM, on lui a reproché de jouer sur la peur. En fait, comme le montre cette enquête, la réalité est pire que ce que l'on craignait.

    A 180 km de Nagpur en Inde Centrale, les enfants inconsolables, prostrés dans le silence, encore sous le choc, luttent pour retenir leurs larmes, ils se blottissent contre leur mère,
    tandis que les amis et voisins préparent le corps de leur père pour la crémation sur le bûcher embrasé, construit sur le sol craquelé et nu des champs derrière leur maison. Tandis que les flammes consument le cadavre, l'avenir qui attend Gajanan, 12 ans et Kalpana, 14 ans est très sombre. Alors que Shankara Mandaukar avait espéré pour son fils et sa fille une vie meilleure grâce au boom économique que connaît l'Inde, c'est maintenant un travail d'esclave pour quelques centimes par jours qui les attend. Désormais sans terre et sans toit, ils feront partie des plus pauvres, parmi les pauvres. Shankara était un paysan respecté, un bon mari et un bon père, mais il s'est suicidé. Moins de 48 heures auparavant, confronté à la perte de ses terres pour cause de dettes, il a bu un pesticide chimique. Dans l'incapacité de payer l'équivalent de deux années de revenus, il était désespéré et ne voyait plus aucune issue. Sur le sol, on peut encore voir les traces qu'il a laissées lorsqu'il se tordait, agonisant (d'autres paysans regardaient, sachant par
    expérience que toute intervention était vaine), plié en deux sur le sol, hurlant de douleur et vomissant. En gémissant, il avait rampé jusque sur un banc devant sa petite maison. Une heure plus tard, tout son avait cessé et sa respiration s'était arrêtée. A 5 heures, ce dimanche la vie de Shandakar Mandaukar s'est arrêtée.
    Alors que les voisins se rassemblent pour prier devant la maison familiale, Nirmanan Mandaukar, 50 ans, leur raconte comment elle était revenue précipitamment des champs pour trouver son mari mort. « C'était un mari aimant et attentionné » dit-elle en pleurant. « Mais il n'en pouvait plus. L'angoisse psychologique était trop forte. Nous avons tout perdu. » La récole de Shankara a été mauvaise deux fois. Bien sûr la famine et les épidémies font partie de la vieille histoire de l'Inde. Mais la mort de ce paysan respecté est due à quelque chose de bien plus moderne et sinistre : les plantes modifiées génétiquement.

    On avait promis à Shandakar comme à des millions d'autres paysans comme lui, des récoltes et des rentrées d'argent incroyables, s'il passait de la culture de semences traditionnelles à la culture de semences GM. Séduit par ces promesses de richesses futures, il avait emprunté l'argent pour acheter des semences transgéniques. Mais les récoltes ne furent pas au rendez-vous : il se retrouva dans la spirale de l'endettement et sans aucun revenu. Shankara n'est qu'un de ces fermiers, on estime leur nombre à 125 000, à se suicider à cause de cette offensive brutale qui utilise l'Inde comme champ d'essais pour OGM.
    Cette crise, appelée « Génocide OGM » par les militants, a été récemment mise en lumière par le Prince Charles pour qui la question des OGM était « une question morale mondiale » et le moment était venu de mettre une fin à son inexorable avancée.S'adressant par vidéo à une conférence tenue dans la capitale indienne New Delhi, il a provoqué la colère des dirigeants des sociétés de biotechnologies et de certains politiciens en condamnant « le taux effroyable et tragique de suicides chez les petits paysans indiens après l'échec des nombreuses variétés d'OGM ».
    Face au Prince, les puissants lobbyistes pro-OGM et d'importants hommes politiques prétendent que les plantes modifiées génétiquement ont transformé l'agriculture indienne en donnant des rendements plus élevés que jamais et le reste du monde devrait choisir « l'avenir » en suivant cet exemple.
    Qui dit la vérité ? Pour le savoir, je me suis rendu dans la « ceinture
    des suicides », dans l'état de Maharashtra. J'y ai découvert, les profondes et dérangeantes implications des pays, dont la Grande-Bretagne, où on discute de l'autorisation ou non de la culture des semences manipulées par les scientifiques pour contourner les lois de la nature. Même les chiffres officiels du Ministère Indien de l'Agriculture confirment l'immense crise humanitaire des plus de 1000 paysans qui se suicident chaque mois.
    Des petites gens des zones rurales agonisent pendant des heures après le plus souvent l'ingestion d'insecticide, cette substance bon marché dont l'usage aurait dû cesser avec la culture des coûteuses plantes GM.
    Beaucoup d'entre eux se sont endettés massivement auprès des prêteurs de fonds locaux pour acheter les semences OGM. Pour les pro-OGM, les véritables raisons de ce chiffre épouvantable sont la pauvreté rurale, l'alcoolisme, les sécheresses et le « désespoir agraire ».
    Mais comme j'ai pu le découvrir lors de mon voyage de 4 jours dans l'épicentre de la catastrophe, ce n'est qu'une partie de l'histoire. Dans un petit village que j'ai visité, 18 paysans s'étaient suicidés, submergés par les dettes dues aux OGM. Dans certains cas, les femmes ont repris la ferme de leur mari défunt, pour finalement se suicider elles aussi. Latta Ramesh, 38 ans a bu de l'insecticide, après une mauvaise récolte, deux
    ans après que son mari ne disparaisse lorsque les dettes OGM furent trop importantes. Elle a laissé un fils de 10 ans, Rashan, confié à des parents. La tante de la défunte, assise sans force à l'ombre, près des champs, raconte « qu'il pleure lorsqu'il pense à sa mère ».
    Village après village, des familles me racontent comment elles se sont
    endettées après qu'on les ait convaincues d'acheter des semences OGM au lieu des semences de coton traditionnelles. La différence de prix est vertigineuse : 15 euros pour 100 grammes de semences OGM, contre moins de 15 euros pour 100 kilos de semences traditionnelles.
    Les semenciers et les représentants du gouvernement avaient promis aux paysans qu'il s'agissait de « semences magiques » avec de meilleurs plantes, sans parasites ni insectes. Et même, dans la tentative de promouvoir l'adoption des semences OGM, les variétés traditionnelles ont été interdites dans de nombreuses banques de semences gouvernementales.
    Les autorités avaient un intérêt matériel dans la promotion de cette nouvelle biotechnologie. En essayant désespérément d'échapper à l'extrême pauvreté des années qui succédèrent à l'indépendance, le gouvernement avait accepté d'autoriser les nouveaux géants de biotechnologies comme le numéro un du marché,l'états-unien Monsanto, à vendre chez eux leur nouvelles créations semencières. Dans les années 80 et 90, l'Inde avait autorisé l'accès au marché du second pays le plus peuplé de la planète ( plus d'un milliard d'habitants), s'était vu garantir en contre-partie des crédits du fond Monétaire International, l'aidant ainsi à lancer une révolution économique.
    Mais si des villes comme Bombay et Delhi ont connu un boum économique, la vie des paysans est retombée dans une période sombre
    Même si la surface indienne plantée d'OGM a doublé en 2 ans, passant à
    17 millions d'hectares, pour de nombreux paysans, le prix à payer est terrible.
    Les semences de coton GM, garanties protégées contre les parasites, se sont révélées ne pas être les semences magiques promises, elles ont été infestées par le ver de la capsule, un parasite vorace.
    On n'avait pas non plus prévenu les paysans que ces variétés nécessitaient deux fois plus d'eau : c'est ce qui fait la différence entre la vie et la mort. Avec l'absence de pluie ces deux dernières années, les plantes GM ont tout simplement séché et dépéri, laissant les paysans paralysés par les dettes et sans moyen de les rembourser. Comme l'argent a été emprunté à des prêteurs locaux à des taux d'usuriers,
    des centaines de milliers de petits paysans ont perdu leurs terres lorsque les semences coûteuses se sont soldées par un échec.
    Dans le passé, lorsqu'une récolte était mauvaise, les paysans pouvaient
    toujours conserver des graines et les resemer l'année suivante. Mais ceci n'est plus possible avec les semences GM qui contiennent la technologie « Terminator » : elles ont été modifiées génétiquement pour que la plante ne puisse plus produire de semences viables.
    Les paysans doivent ainsi chaque année acheter de nouvelles semences au même prix exorbitant. Pour certains c'est aussi la différence entre la vie et la mort.
    Voici aussi le cas de Suresh Bhalasa, un autre paysan incinéré cette
    semaine, laissant derrière lui une femme et deux enfants : à la nuit tombée, après la cérémonie, les voisins regroupés dehors, les vaches sacrées ramenées des champs, sa famille raconte que tous les ennuis ont commencé au moment où on les avait encouragés à acheter du coton Bt, une plante modifiée génétiquement par Monsanto.
    « Nous sommes ruinés maintenant » dit la femme du défunt, âgée de 38 ans. « Nous avons acheté 100 g de coton Bt. Notre récolte a été mauvaise deux fois. Mon mari est devenu dépressif. Il est parti dans les champs, s'est allongé et a bu de l'insecticide. »
    Les villageois l'ont mis sur un brancard et l'ont emmené sur les chemins
    ruraux cahoteux, à l'hôpital. Alors que sa famille et les voisins se rassemblent dans la maison pour lui rendre un dernier hommage, elle raconte : « Il a crié qu'il avait pris de l'insecticide et qu'il était désolé ».
    Interrogée pour savoir si le défunt était un ivrogne ou souffrait de « problèmes sociaux » comme l'affirment les responsables pro-OGM, cette
    assemblée calme et digne a explosé de colère. Un des frères du défunt nous explique « Non ! Non ! Suresh était un brave homme. Il envoyait ses enfants à l'école et payait ses impôts. Ce sont ces semences magiques qui l'ont étranglé. Ils nous vendent ces semences en nous disant qu'elles n'ont plus besoin de pesticides coûteux, mais ce n'est pas vrai. Nous devons acheter les mêmes semences aux mêmes compagnies chaque année. Ca nous tue. S'il vous plait, dites au monde ce qui se passe ici. »
    Monsanto a reconnu que la croissance de la dette était « un facteur de cette tragédie ». Mais, en soulignant que la production de coton avait
    doublé ces 7 dernières années, un porte-parole a ajouté qu'il y a d'autres
    raisons à cette crise récente, comme « des pluies au mauvais moment » ou des sécheresses, soulignant que les suicides ont toujours fait partie de la vie de l'Inde rurale. Les responsables soulignent aussi que de nombreuses études d'opinions montrent que les paysans indiens veulent des semences GM - sans aucun doute encouragés par des stratégies de marketing agressives.
    Au cours de mes enquêtes au Maharashtra, j'ai rencontré trois
    observateurs « indépendants » parcourant les villages pour enquêter sur
    les suicides. Ils insistèrent sur le fait que les semences GM n'étaient que 50 % plus chères, plus tard ils ont admis que la différence était de 1000 %. (Un porte-parole de Monsanto a affirmé que leurs semences ne coûtaient que le double du prix « officiel » des semences traditionnelles, tout en admettant que la différence pouvait être beaucoup plus grande, si les semences traditionnelles étaient vendues par des marchands « sans scrupules », vendant souvent aussi de « fausses » semences GM sujettes aux maladies.)
    Alors que des rumeurs de compensations pour stopper la vague de suicides seraient proposées prochainement par le gouvernement, de nombreux paysans criaient leur besoin désespéré de toute forme d'assistance. « Nous voulons juste nous sortir de nos problèmes. Nous voulons de l'aide pour qu'aucun d'entre nous ne doive mourir ».

    Le Prince Charles, frappé par ces suicides de paysans en détresse, a lancé une association caritative, la Fondation Bhumi Vaardan, pour aider ceux qui sont touchés et promouvoir les plantes biologiques indiennes en place des OGM.
    Les paysans indiens commencent aussi à se battre : ils ont pris en otage des distributeurs de semences et organisé des protestations de masse. Un gouvernement attaque Monsanto en justice pour le prix exorbitant de ses semences.
    Ceci arrive trop tard pour Shandakar Mandaukar qui devait 80 000
    roupies (1 500 euros) lorsde son suicide. « Je lui ai dit que nous
    pouvions survivre » nous dit sa veuve, ses deux enfants toujours à ses côtés, alors que la nuit tombe. « Je lui ai dit qu'on trouverait un moyen de s'en sortir. Il a juste répondu qu'il valait mieux qu'il meure ».
    Mais la dette n'est pas morte pas avec lui : à moins qu'elle ne trouve un moyen de la rembourser, elle ne pourra plus payer l'éducation des enfants. Ils vont perdre leur terre et rejoindre les hordes que l'ont voit mendier par milliers, le long des routes de ce pays immense et chaotique.
    Il est douloureux de voir que ce sont les jeunes qui souffrent le plus de ce «génocide OGM», cette génération devait pouvoir sortir de cette vie dure et misérable, grâce aux « semences magiques ». Ici, dans la zone indienne des suicides, le prix de l'avenir modifié génétiquement est dramatiquement élevé."

  5. #4
    Benoit.Be

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Le titre est un peu surfait "Des milliers de paysans indiens se suicident après avoir l'utilisation des OGM"
    On dirait que les gens se suicidident a cause des OGM...
    le problème n'est pas les OGM mais le "capitalisme"...

  6. #5
    Gunman

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message
    Je ne comprends pas, à une époque où l'on use et abuse du "principe de précaution" que l'on puisse autoriser de tels produits...

    (enfin si je comprends bien que les raisons sont purement "économiques")
    Moi ce que je ne comprends pas c'est que l'on brandisse encore le "principe de précaution" comme une arme idéologique pour bannir tout et n'importe quoi sous prétexte que l'innocuité de telle ou telle chose n'a pas été prouvée à 100% (ce qui est logiquement impossible).

    Et en effet, l'article de mistigree n'a rien à voir avec les OGM en soi. C'est parfaitement louable de dénoncer les agissements de certaines entreprises peu scrupuleuses, mais rejeter la faute sur les OGM, c'est se tromper de combat.

    Je renvoie aux longues et nombreuses discussions sur les OGM qui parsèment ce forum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    naive

    Question Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Je rêve qu'un jour quelqu'un puisse enquêter sur les repas pris par toutes les personnes qui prennent des décisions en matière d'OGM, que ce soit à la commission européenne, dans les entreprises vendant les OGM, dans les exploitaions agricoles qui cultivent les OGM. Et j'aimerai aussi savoir ce qu'ils donnent à manger à leurs enfants. Ah si quelqu'un pouvait faire çà, nous n'aurions peut-être plus besoin de débattre sur ce sujet.

    Mais peut-être cette enquête a-t-elle déjà été menée. Si c'était le cas j'aimerais bien en connaître les résultats!

    A bientôt

  9. Publicité
  10. #7
    ah35

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    OGM: secret et mensonges

    Tout ce qui concerne les OGM ne recouvre que secrets et mensonges. Les américains n'ont en fait réalisé aucun test sérieux pour prouver l'innocuité de leur cultures et aliments OGM pour la consommation ou pour l'environnement.
    S'ils consomment des OGM c'est principalement l'ignorent parce que l'étiquetage des OGM dans les aliments n'est pas obligatoire ou est interdit.
    Pourquoi la commission européenne vient elle de réaliser plusieurs réunions secrètes pour favoriser le développement des OGM et encourager les firmes productrices d'OGM à faire des publicités fallacieuses avec des arguments mensongers.
    Monsanto vient d'être épinglé par le bureau de vérification de la publicité pour publicité mensongère pour son pesticide phare le Roud Up qu'elle prétend inoffensif et dégradable alors que c'est faux et que toutes nos rivières sont contaminées par ce produit. Monsanto vient d'être une nouvelle fois condamné par la justice française pour publicité et allégations mensongère sur le Round Up.
    Les OGM alimentaires n'ont encore jamais démontré qu'ils présentaient un avantage durable pour l'agriculture , par contre il est manifeste qu'ils contaminent toutes les parcelles, les moyens de transports, les stocks d'aliments et de semences , les bords des routes et que cette pollution est irréversible. Actuellement et pour longtemps encore les OGM alimentaires contiennent des produits insecticides qu'ils ont synthétisé ou des herbicides qu'ils ont partiellement dégradé et l'allégation selon laquelle il diminueraient à terme l'utilisation de produits pesticides n'est pas évidente (sauf dans leurs essais menés sur 2 ou 3 mois seulement).
    Le développement des OGM alimentaires n'est qu'une histoire financière dans laquelle quelques firmes veulent mettre en coupe réglée l'agriculture mondiale et font feu de tout bois pour intoxiquer les médias et les populations avec des arguments fallacieux alors que ce qui est en jeu c'est la santé des consommateurs et celle de l'environnement et de l'agriculture.
    La majorité des citoyens européen ne veut pas de cultures d'OGM alimentaires ni d'alimentation OGM , le minimum de respect et de démocratie serait que les scientistes et autres promoteurs des OGM en tiennent compte et arrêtent de contourner cet avis.

  11. #8
    piwi

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Aller hop c'est reparti!
    Avant de vous lancer dans des sorties remplies de certitudes, de préjugés et de lieux communs, peut être devriez vous lire les nombreuses discussions qui ont déjà eu lieu ici http://forums.futura-sciences.com/se...archid=2982930

    Ensuite, si vous avez quelque chose de nouveau et qui soit intéressant à raconter vous êtes les bienvenues.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  12. #9
    Ryuujin

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Pour les cotonniers BT en Inde, ça tombe bien : une étude de l'IFPRI vient de montrer qu'ils n'ont pas grand chose à voir avec le problème du suicide des agriculteurs (problèmes qui date de 1990 alors que les OGM sont arrivés en 2002) :
    http://www.ifpri.org/pubs/dp/ifpridp00808.asp

    naive : la seule variété de maïs OGM ayant été autorisée à la culture en France (le MON810) est une variété destinée à l'alimenation animale.

    ah35 : merci pour cette remarquable synthèse des fadaises racontées par les militants anti-OGM les moins honnètes.


    Maintenant, pour parler un peu du sujet du topic, ce n'était pas à l'EFSA d'apporter la moindre preuve de quoi que ce soit.
    La France a envoyé à l'EFSA un dossier qui était sensé justifier l'application de la clause de sauvegarde.
    Pb : le dossier en question était vide !
    D'où la conclusion de l'EFSA...

    D'un point de vue plus général, la position du gouvernement était sans doute de promettre aux anti-OGM une interdiction des OGM, de les laisser rédiger eux même le dossier justifiant l'activation de la clause de sauvegarde (d'où un dossier plutôt bancal), puis de faire porter le chapeau du refus à l'Europe.
    Mais pas tout de suite, puisque la France est toujours présidente de l'Europe...

  13. #10
    myoper

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par naive Voir le message
    Je rêve qu'un jour quelqu'un puisse enquêter sur les repas pris par toutes les personnes qui prennent des décisions en matière d'OGM, ...
    ... Mais peut-être cette enquête a-t-elle déjà été menée. Si c'était le cas j'aimerais bien en connaître les résultats!
    Facile: il mangent tous des OGM obtenus par mutagènese.

  14. #11
    ah35

    : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Un seul passage sur ce forum me permet de constater qu'il est sévèrement gardé par des pro-OGM qui réfutent obstinément même les évidences . Je m'en désabonne donc immédiatement.

  15. #12
    Cendres

    Re : : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par ah35 Voir le message
    Un seul passage sur ce forum me permet de constater qu'il est sévèrement gardé par des pro-OGM qui réfutent obstinément même les évidences . Je m'en désabonne donc immédiatement.
    Cette seule phrase démontre que vous n'avez pas cherché toutes les discussions, pourtant étoffées, présentes sur ce forum.

    Répondez aux critiques et publications scientifiques plutôt que de fuir.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  16. Publicité
  17. #13
    ah35

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Votre réponse me confirme que c'est encore pire que je le pensais . Vous êtes des manipulateurs
    bye

  18. #14
    myoper

    Re : : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Cette seule phrase démontre que vous n'avez pas cherché toutes les discussions, pourtant étoffées, présentes sur ce forum.
    Répondez aux critiques et publications scientifiques plutôt que de fuir.
    Et il répond:

    Citation Envoyé par ah35 Voir le message
    Votre réponse me confirme que c'est encore pire que je le pensais . Vous êtes des manipulateurs
    bye
    Je crois qu'il a raison de se désabonner d'un forum scientifique. "Comptoir de bar & Ragots de désinformation" est plus indiqué !!!

  19. #15
    Ryuujin

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Je m'en désabonne donc immédiatement.
    Même pour des trucs aussi simple, il faut qu'ils disent n'importe quoi.
    Ne dis pas que tu va te désabonner ; fais le.

    On a que faire ici des gens pour qui s'informer à la source, c'est être manipulé.

  20. #16
    DarkPounette

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Je ne voudrais pas trop me risquer à prendre parti, mais c'est quand même très radical et imbécile tout ce que j'entends là, quel que soit le point de vue, ne pourrait-on pas en débattre plus sereinement?...

    Certes, les OGM sont un sujet sensible, mais celui qui aura regardé avec intérêt "Le Monde selon Monsanto" ne pourra sans nul doute qu'être objectif, à moins d'avoir des billes dedans...

  21. #17
    myoper

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Bonjour a toi,

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message
    Certes, les OGM sont un sujet sensible, mais celui qui aura regardé avec intérêt "Le Monde selon Monsanto" ne pourra sans nul doute qu'être objectif, à moins d'avoir des billes dedans...
    Celui qui a vu ce reportage ne pourra que raporter objectivement ce que pense la journaliste de Monsanto. Pour ce qui est des OGM ... (C'est comme critiquer les méthodes de management de ##marque de voiture## pour estimer la qualité des dites voitures.

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message
    ... ne pourrait-on pas en débattre plus sereinement?...
    Peut etre pas très sereinement, mais ici:

    http://forums.futura-sciences.com/co...xicite-10.html

    http://forums.futura-sciences.com/de...-de-ogm-5.html

    http://forums.futura-sciences.com/en...s-non-ogm.html

  22. #18
    Cendres

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message

    Certes, les OGM sont un sujet sensible, mais celui qui aura regardé avec intérêt "Le Monde selon Monsanto" ne pourra sans nul doute qu'être objectif, à moins d'avoir des billes dedans...
    Et ceci, ça n'est pas radical, comme affirmation?
    Des discussions sereines sur les OGM, et assez pointues, il y en a déjà eu (une de 36 pages par exemple)...une simple recherche sur le forum permettrait de s'éloigner de la radicalité.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  23. Publicité
  24. #19
    Cendres

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par ah35 Voir le message
    Votre réponse me confirme que c'est encore pire que je le pensais . Vous êtes des manipulateurs
    bye
    On vous demande d'argumenter à base de travaux scientifiques, et de lire les discussions qui ont déjà eu lieu sur le sujet ici. Si vous y voyez de la manipulation, ça n'est pas à nous de vous sortir de votre paranoïa.

    Lisez déjà ceci: http://forums.futura-sciences.com/en...re-famine.html

    Et ceci: http://forums.futura-sciences.com/de...re-de-ogm.html

    Il y en a plein d'autres: http://forums.futura-sciences.com/tags/ogm/?forumid=20
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  25. #20
    JPL

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message
    c'est quand même très radical et imbécile tout ce que j'entends là, quel que soit le point de vue, ne pourrait-on pas en débattre plus sereinement?...
    Ne vois-tu pas une légère contradiction dans ton propos ?

    Citation Envoyé par DarkPounette Voir le message
    celui qui aura regardé avec intérêt "Le Monde selon Monsanto" ne pourra sans nul doute qu'être objectif, à moins d'avoir des billes dedans...
    Parce que tu penses que la journaliste en question a été objective ? Et opposer un reportage à des études scientifiques ne me paraît ni logique ni objectif de ta part.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #21
    uneautreterre

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Parce que tu penses que la journaliste en question a été objective ? Et opposer un reportage à des études scientifiques ne me paraît ni logique ni objectif de ta part.
    Certes, mais il faudrait savoir de quelles études scientifiques on parle, parce qu'il semble bien que les seules qui aient eues lieux soient celles faites par... Monsanto.
    Quant au livre de Marie-Monique Robin, il est étayé par des arguments parfaitement scientifiques, donnés par des chercheurs aussi valables sur le plan scientifique que les commerciaux de chez Monsanto, ceux qui expliquaient aux marines états-uniens lors de la guerre du Vietnam que l'agent orange était inoffensif, et ceux qui ont continué à expliquer que les BCB n'étaient sans aucun danger...
    Sans vouloir tomber dans la parano, on peut quand-même se poser des questions, non?

  27. #22
    myoper

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par uneautreterre Voir le message
    Certes, mais il faudrait savoir de quelles études scientifiques on parle, parce qu'il semble bien que les seules qui aient eues lieux soient celles faites par... Monsanto...
    Pas d'autres, vraiment ?
    Il y celle qui n'ont jamais été faites sur le blé ((par mutagènése) les pommes de terre, les choux ...) génétiquement modifiés (sur combien et quels gènes ...) que l'on mange tous les jours.
    Ce qui est fait de ces produits est un autre débat.

  28. #23
    JPL

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Agent orange, OGM, Monsanto, cela s'appelle un amalgame, comme si la toxicité de l'agent orange impliquait a priori celle du Mon810. Il faut rappeler que la toxicité de l'agent orange découle de sa contamination inévitable par la dioxine, chose qu'on ignorait à l'époque, les produits n'étant pas soumis aux exigences des études toxicologiques actuelles. Et qu'en outre il y a eu 6 fabricants, dont on parle beaucoup moins, pour l'agent orange.
    Le problème dans ces débats sur les OGM, ou d'autres types de risques d'ailleurs c'est que, alors que j'aurais spontanément tendance à être extrêmement prudent et exigeant sur les preuves d'innocuité par ma formation, la mauvaise foi (inconsciente d'ailleurs mais proche de la manipulation) des anti-OGM me pousse à voler dans les plumes de ce genre de discours. Résultat paradoxal : ils produisent l'effet inverse de celui qu'ils souhaiteraient avoir.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. #24
    mistigree

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Merci au modérateur de renvoyer pour les nouveaux dont je suis, aux anciennes discussions et anciens articles qui apportent de l'eau au moulin des anti-ogm, je cite l'article de Futura du 14 juin 2007 :
    (je ne sais ce que fait, à part passer sa vie sur internet, vu le nombre de messages qu'il envoit, M.Myoper, mais ce serait bien qu'il apporte des éléments instructifs au lieu de se moquer bêtement des gens )


    100 millions d'hectares de plantes OGM ont été cultivées dans le monde en 2006, dont 75 % partagent la même caractéristiques : elles sont résistantes au glyphosate , un désherbant total. Mais un constat alarmant vient d'être révélé : les mauvaises herbes deviennent, elles aussi, résistantes au glyphosate.

    Comment cela est-il possible ? Lorsqu'en 1980 la société Monsanto a mis au point ce gène de la résistance et l'a implanté dans diverses plantes, notamment le maïs, le soja, le coton, le colza, la betterave et la luzerne, cela a été considéré comme une véritable bénédiction par les agriculteurs qui pouvaient ainsi éviter de répandre de coûteux herbicides sélectifs sur leurs récoltes, et le remplacer par le glyphosate, meilleur marché. La vingtaine de produits utilisés jusqu'alors sont pratiquement tombés en désuétude, tandis que la quantité de glyphosate pulvérisée annuellement passait de 4500 à 45000 tonnes. Bien entendu, l'innocuité de cet herbicide envers les plantes OGM donnait aussi la possibilité d'augmenter considérablement les doses pour un effet encore plus efficace sur les plantes parasites, astuce qui n'échappa pas aux cultivateurs…

    Mais l'avenir s'assombrit quelque peu. Pour certains, le temps tourne même à l'orage car on découvre de plus en plus d'exemples où des plantes sauvages ont développé une forme de résistance au glyphosate. Le phénomène ne s'est pas encore généralisé mais s'étend de façon alarmante, non seulement aux Etats-Unis, mais aussi au Brésil, en Argentine et en Chine, et surtout en Australie où les autorités considèrent que cette évolution deviendra un problème majeur d'ici trois ou quatre ans.

    L'Europe échappe complètement au problème, la culture d'OGM résistants au glyphosate y étant interdite. Ce qui fait dire à certains que le Vieux continent pourrait devenir dans un proche avenir un réservoir de plantes saines… Toutefois, des cas de résistance locaux ont été constatés en certains endroits où ce désherbant est utilisé, comme les vignobles et oliveraies du bassin méditerranéen, dénonce Christian Gauvrit, spécialiste des herbicides à l'Inra de Dijon.

    La mutation des plantes parasites semble donc bien être une forme de défense naturelle face à une agression. En 1997 pourtant, la revue spécialisée américaine Weed Technology avait affirmé dans ses colonnes que "Les mutations qui confèrent la résistance au glyphosate sont tellement complexes qu'elles ne sont pas susceptibles d'être copiées par la nature". Nature aux réactions une fois de plus sous-estimées, comme on peut le constater aujourd'hui…

    Mais les semenciers n'entendent pas en rester là. C'est ainsi que Monsanto travaille à la mise au point de plantes OGM résistantes à un autre herbicide, le Dicamba, et promet une commercialisation d'ici quatre ou cinq années. Seule ombre au tableau, celui-ci est beaucoup plus toxique que le glyphosate (dont la dose létale est de 0,2 gramme) et aussi moins efficace, ce qui pourrait contraindre à une utilisation à plus forte dose.

    (Source originale : Science)

    Note

    Le glyphosate est commercialisé sous plusieurs noms, dont le plus connu est le Roundup. Il s'agit d'un herbicide efficace, pratique et sans doute moins dangereux que d'autres pesticides. Néanmoins, ses effets toxiques pour l'homme sont évidents, ainsi que les nombreux impacts négatifs pour la faune et la flore sauvages. Une étude effectuée en Californie, dans le programme de suivi des maladies causées par les pesticides, a démontré que les herbicides à base de glyphosate étaient la 3ème cause de maladie chez les agriculteurs et la première chez les gestionnaires d'exploitation.

    (La source de cette note émane de Pan Belgium, un réseau regroupant plus de 600 ONG réparties dans le monde et dont le but est de lutter contre l'utilisation irrationnelle de pesticides dangereux.)

    jean Etienne

  30. Publicité
  31. #25
    effetspecial

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par uneautreterre Voir le message
    il semble bien que les seules [analyses/études sur le MON810] qui aient eues lieux soient celles faites par... Monsanto.
    Si Monsanto dit que c'est sans danger vous DEVEZ les croire...

  32. #26
    piwi

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Alors pour ceux qui ont un peu de mal à lire moins de deux pages de discussion je renvoie à deux messages de cette discussions qui pointent déjà vers les autres sujets ayants traits aux OGMs:
    Message #8 (piwi) de cette discussion
    Message #17 (myoper) de cette discussion
    Message #19 (cendres) de cette discussion

    Je pense qu'avec cela vous aurez de la lecture pour un moment. Un forum de discussion n'a pas pour vocation de reprendre à l'envie les vielles discussions. Il appartient aussi aux personnes de faire une démarche minimale de recherche pour s'informer de ce qui existe déjà.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  33. #27
    myoper

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par mistigree Voir le message
    ... qui apportent de l'eau au moulin des anti-ogm, je cite l'article de Futura du 14 juin 2007 :
    (je ne sais ce que fait, à part passer sa vie sur internet, vu le nombre de messages qu'il envoit, M.Myoper, mais ce serait bien qu'il apporte des éléments instructifs au lieu de se moquer bêtement des gens )
    Je ne me moque pas des gens (je ne passe pas mon temps devant la télé et je ne fais pas d'attaque personnelle (contrairement aux "anti", a défaut d'arguments ?): je donne des liens qui vont en renvoyer a d'autres qui vont permettre d'avoir un certain nombre de renseignements objectifs, ni "pro", ni "anti".
    Une grande part de ce que nous mangeons sont des organismes génétiquement modifiés par mutagènèse dont certains se sont révélés toxiques et jamais controlés sans que les "anti-(monsanto ??)" ne trouvent rien a dire et je trouve ça illogique (pour le moins) .
    Au lieu de me critiquer "bétement" (c.a.d. faire des attaques personnelles), il serait constructif d'apporter des arguments, pas des citations sur des utilisations ponctuelles qui ont déja été débatues sur d'autres fils.
    Donc:

    Citation Envoyé par piwi Voir le message
    Alors pour ceux qui ont un peu de mal à lire moins de deux pages de discussion je renvoie à deux messages de cette discussions qui pointent déjà vers les autres sujets ayants traits aux OGMs:
    Message #8 (piwi) de cette discussion
    Message #17 (myoper) de cette discussion
    Message #19 (cendres) de cette discussion

    Je pense qu'avec cela vous aurez de la lecture pour un moment. Un forum de discussion n'a pas pour vocation de reprendre à l'envie les vielles discussions. Il appartient aussi aux personnes de faire une démarche minimale de recherche pour s'informer de ce qui existe déjà.

  34. #28
    SNT

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Les OGM (alimentaire) font couler beaucoup d'encre, mais on parle toujours pour ne rien dire.

    J'attends de voir de vrais études scientifiques sur leurs effets, et ça n'est pas demain la veille qu'on aura ça apparemment...


    Personnellement, je suis anti-Mosanto à 200 %, parce que tout ce que fait cette entreprise, ce sont des bénéfices sur le dos des gens et sans ce soucier de la préservation de la diversité des espèces.
    (par exemple, échange de graines non répertorié illégal, culture encore plus, sachant que ce sont des espèces naturelles...)

    L'agent orange, une vrai merde de la part de Mosanto, le Round-Up, une vrai merde aussi, avec en plus une publicité mensongère.
    Il est impossible de faire confiance à une société qui n'a que pour but de faire des profits et le premier qui me dit que Mosanto fait des ogm pour faciliter des cultures, améliorer les récoltes, aider les pays pauvre et combattre la faim dans le monde, et bas c'est qu'il n'a vraiment rien compris au capitalisme et à tout ce qui est en jeu.


    Je ne suis pas anti-ogm, d'ailleurs j'en utilise toute la journée, mais pour tout ce qui touche à l'alimentation et surtout à grande échelle, avec des possibilités énorme de contamination d'autres espèces, la je suis contre, tant que toutes ces hypothèses n'auront pas été contrées.
    "Ne regrette jamais tes erreurs, elles te feront toujours avancer" So

  35. #29
    Bruno

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Il serait préférable de fermer cette discussion tant que de nouveaux membres attirés par le mot "OGM" du titre s'inscrivent dans l'unique but de faire passer leur propagande/avis-personnel-dont-on-se-fiche-sur-un-forum-scientifique sans avoir lu les centaines de pages écrites à ce sujet.
    « Il faut dire la vérité, mais on peut l'arranger. » -- Emily Dickinson

  36. #30
    Cendres

    Re : Actu - OGM : le maïs MON810 à nouveau autorisé en France ?

    Citation Envoyé par SNT Voir le message
    J'attends de voir de vrais études scientifiques sur leurs effets, et ça n'est pas demain la veille qu'on aura ça apparemment...
    Pour dire ça, je suppose que vous êtes abonné à des revues scientifiques (pas de vulgarisation) et êtes au courant de toutes les publications scientifiques faites sur le sujet. Et encore une fois, lisez les discussions sur ce sujet dans ce forum. Vous y trouverez des exemples, des liens, des arguments de part et d'autre.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Sur le même thème :

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Les OGM suspendus en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 68
    Dernier message: 27/10/2008, 16h29
  2. Actu - L'abattage des éléphants à nouveau autorisé en Afrique du Sud
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 34
    Dernier message: 22/05/2008, 22h44
  3. Actu - En bref : rejet du projet de loi autorisant les OGM en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 35
    Dernier message: 19/05/2008, 12h16
  4. Actu - La carte du maïs OGM en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/07/2007, 09h00