Une équipe de l'Inserm a démontré l'efficacité d'une stimulation chirurgicale du cerveau pour le traitement des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) les plus sévères.Obsédés par la propreté, l'ordre ou submergés de peurs ou de doutes irrationnels, entre 6.000 et 12.000 patients souffrant de TOC (troubles obsessionnels compulsifs) ne répondent pas aux traitements habituels de ces troubles, la psychothérapie et les antidépresseurs pour l'essentiel. Mais il y a du nouveau, depuis la publication hier d'une étude unique en son genre. « C'est une première mondiale,...

Lire la suite : TOC : un traitement chirurgical prometteur
Les actualités Futura-Sciences