Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Rougeole, oreillons, rubéole, coqueluche, diphtérie, poliomyélite, hépatite B… Comment les enfants sont-ils protégés aujourd'hui en France ? De façon incomplète et inégale selon un sondage récent.Une équipe de l'Institut de Veille sanitaire (InVS) a mené l'enquête auprès de 6.000 jeunes de 11 ans, en classe de CM2. Les résultats sont en demi-teinte. « Si les couvertures vaccinales pour le BCG, le DTP [diphtérie, tétanos, poliomyélite, NDLR] et la coqueluche sont stables et très satisfaisantes, la couverture vis-à-vis de l'hépatite B est encore trop fai...

    Lire la suite : Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    versus.angels

    Exclamation Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Sont-ils vraiment nécessaires ?
    Les vaccins ne sont pas forcement efficaces, et ont pas mal d'effets secondaires....

  4. #3
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Mis à part le BCG qui n'est plus obligatoire (50% contre la forme pulmonaire et 80% contre les formes séveres telle que la méningite), les autres vaccins cité ici ont une efficacité comprise entre 95% (hepatite B) et 100% (tétanos).
    Les effets secondaires sont pour la plupart bénins et transitoires, les formes allergiques graves étant exceptionnelles.
    Ils sont indispensables si on veut voir disparaitre ces maladies.

  5. #4
    versus.angels

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Un vaccin ce n'est pas anodin.

    Pour les effets secondaires, parfois très graves, il suffit d'une recherche rapide sur google pour s'en rendre compte.

    Je cite :
    "A court et à long terme, tous les vaccins présentent des effets secondaires, effets rapportés par les fabricants de vaccins eux-mêmes et décrits dans nombre de revues médicales. Convulsions, fièevre, urticaire, gonflement des ganglions, oedèmes, troubles gastro-intertinaux, apparaissent suite à l'injection du vaccinè[...]
    Chez plusieurs enfants vaccinés (particulièrement avec le DCT- diphtérie, coqueluche, tétanos) , on dénote des atteintes au système nerveux central, des cas de paralysie et d'inflammation du cerveau.[...]
    (Notons que des séquelles neurologiques peuvent survenir
    après la vaccination même en l'absence de réactions extrêmes) [...]

    source : http://www.ass-ahimsa.net/vaccins4.html


    Certains vaccins contiennent de l'aluminium :

    L’hydroxyde d’aluminium, se combinant avec la ferritine du sang en lieu et place du fer, l’aluminium n’est pas éliminé par les reins et peut donc progressivement imprégner le cortex et l’hippocampe, c’est à dire les deux zones du cerveau liées à la mémoire et la personnalité.

    Source : Dr Alain SCOHY – Méteren - www.biogassendi.ifrance.com
    et http://aluminiumetvaccins.e-monsite....ue,999144.html

    et une bonne source, riche en infos :
    http://www.geocities.com/rainforest/...1/vaccin2.html

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ryuujin

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Et vous nous citez bien sûr des sites internet militants contre la vaccination, sur la base d'argumentations fausses et dangereuses...

    Les références du premier site datent de 70, quant aux autres sites, je vous invite à réfléchir un peu : avez-vous une idée de la quantité d'aluminium que contient un vaccin ?
    Les vaccins de ce type, on en fait pas tous les jours : comme source d'aluminium, vous pourriez trouver plus crédible.

    Il est clair quant on passe plus de quelques minutes sur les sites internet en question qu'ils sont opposés à la vaccination pour des aisons pseudo-idéologiques, et qu'ils diraient absolument n'importe quoi pour le justifier.

    Ce genre de "références" n'a pas sa place sur un forum scientifique.

    Ce genre de débat même n'y a pas sa place : la vaccination a largement fait ses preuves.

    Il est scandaleux qu'en 2008, on ait besoin de rappeler que lorsqu'on se vaccine, ou lorsqu'on vaccine un enfant, ce n'est pas seulement pour qu'il ne tombe pas malade. C'est surtout pour beaucoup de maladies qu'il ne soit pas CONTAGIEUX, et pour qu'il ne participe pas à l'apparition d'une épidémie.

    Ce genre de site internet qui mentent pour faire peur aux gens et provoquer des comportements égoistes et dangereux devraient être interdits.

  8. #6
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Ces liens affirment très insidieusement des liens entres des affections et les vaccinations qui, bien que recherchés, n'ont jamais pu être mis en évidence.
    Pour les maladies démyélinisantes (et le vaccin Hepatite B), cela a déjà été abordé sur FS (Fonction recherche). Pour résumer, il y a environ 1 chance sur 30000 d'en avoir une en se faisant vacciner et 1 sur 30000 en ne se faisant pas vacciner. Autrement dit soit il n'y a aucune relation (le plus probable), soit il y a deux mécanismes; l'un la provoquerait et l'autre protégerait dans un nombre de cas identique.
    A noter que les autres pays européens qui ont une couverture vaccinale de 95 à 99% (environ) n'ont pas plus de maladies déclarées que la France qui à un taux d'environ 30%. (Idem pour les autres maladies de ce type suspectées).

    Pour l'aluminium (ainsi que la gélatine et autres composants cités), qui peut se révéler éventuellement toxique, il est présent dans l'alimentation (directement dans l'aliment, via des additifs et ajoutés via les instruments de cuisine ainsi que les barquettes de conservation) quotidienne et même si sont absorption n'est que de l'ordre de 0,1%,la dose cumulée quotidienne est plus problématique que 3mg tous les 5 ou 10 ans. (Même en comptant les vaccinations du "premier âge").
    Même remarque concernant les pays à couverture presque complète.
    A noter aussi le grand nombre de spécialités (pharmaceutiques, dont injectables) contenant parfois plus d'aluminium et que l'on va prendre quotidiennement sans se poser de questions.

    Enfin, une vaccination est faite pour stimuler le système immunitaire, donc des rougeurs, gonflements, adénopathies, fièvres ... est un effet parfaitement normal et attendu de durée limitée (24 à 48 heures). Passant totalement inaperçu dans la plupart des cas et bénins dans les autres.
    Dans certain cas, une réaction plus grave peut se produire, de type allergique. Cela peut arriver pour n’importe quel médicament, quelle que soit sa voie d'administration. C'est beaucoup plus fréquent pour les antibiotiques, par exemple et souvent aussi plus grave).

    Enfin c'est par milliers que les vaccins évitent des infections, des décès, des maladies chroniques (cancer, hépatites ...).
    C'est à dire que la vaccination est non seulement un moyen particulièrement sur et efficace de prévention, mais même s'il l'était beaucoup moins (difficile de donner un facteur multiplicatif car trois fois rien, cela ne fait pas grand chose), il le resterait encore. Il nécessiterait simplement plus de précautions d'emploi.

  9. Publicité
  10. #7
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Joyeux Noël a toi, Ryuujin et aussi à v.angels.
    Dans plusieurs fil je me suis heurté (?)à une "spécificité francaise". Si ce genre de sites existent dans les autres pays, il n'y a qu'en France que cela a un écho. Les gens préféreront mourrir ou risquer une maladie grave plutôt que 24 heures d'inconfort ou rien. Par contre, on va surconsommer des médicaments avec des profils plus risqués.
    Pareil pour d'autres produits que je ne cites pas ici ...
    Dernière modification par myoper ; 25/12/2008 à 17h27. Motif: f.

  11. #8
    versus.angels

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Joyeuses fêtes de Noël a tous !

    Quand je lit l'article et je vois "les francais pourraient faire mieux". Il est sous-entendu qu'ils ne font pas bien. Qu'il faut être vacciné pour faire "bien".
    Qui déclare ce qui est bien ? les lobby pharmaceutiques ? Combien gagnent ces entreprises grace aux vaccins ? Un vaccin, c'est une ou plusieurs doses pour chaque personnes. Sans faire de calculs on peut penser que l'argent rapporté est colosal. Avec de tels interets en jeu, n'est-il pas sage (et RATIONNEL ) de remettre en cause ce système. D'autant que de nombreuses personnes n'ont pas été vaccinées et ne s'en portent pas plus mal ....
    Dès que des interets financiers sont présent, la science devient moins rigoureuse. (Il faut bien défendre son gagne-pain...)
    Donc efficacité largement admise par ceux qui ont les moyens de faire du bruit ?

    Par contre les 1% ou moins, ce n'est rien ? qui subissent des effets indésirables considérables pouvant générer un handicap a vie doivent eux s'interroger sur la réelle nécessité de ces vaccins. Si un être cher ou proche de vous serait concerné alors je me demande si vous continuriez a défendre avec une telle ardeur ces vaccins.

    Et il me semble bien qu'il est arrivé dans le passé que ce soit bien plus que 1% des vaccinés qui soient touchés par des effets secondaires non-négligables. J'ai souvenir de scandale au sujet de vaccin avec les hépatites B ou C.

    J'ai indiqué quelques liens vite fait pour montrer que tout le monde n'est pas forcément d'accord avec vous. Mais j'ai aussi et surtout invité ceux qui liront mon commentaire a s'interroger et faire ses propres recherches afin de mieux prendre conscience de l'enjeu d'un vaccin.

    Un vaccin c'est quand même un organisme vivant qui est injecté dans le corps. Donc une forme dite "atténuée" de la maladie. Traffiquée par des scientifiques, vraiment rassurant ! Ca me fait penser aux ogm "sains" et qui rendent les animaux qui les mangent stériles !

    Vous parlez d'égoisme et de dangeureux.... Les vaccins oui sont dangereux (ils ont tous des effefs secondaires admis par ceux qui les ont mis au point), en faire mention comme dans l'article concerné en dilue la dangerosité et banalise cet acte.

    Interdire des sites ? vous avez peur que vos vérités soient remises en cause ?

    J'ajouterai aussi que j'avais fait initialement un commentaire relativement succint pour éviter de déclencher ce genre de réaction que je sentais sous-jacente.

  12. #9
    erik

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    D'autant que de nombreuses personnes n'ont pas été vaccinées et ne s'en portent pas plus mal
    Sauf que ces personnes peuvent être contagieuses et donc propager la maladie (exemple : la rougeole)

    il faut être vacciné pour faire "bien"
    Non il faut être vacciné pour éviter de propager la maladie.

    Concernant la rougeole :
    L'objectif de l'OMS et de l'Unicef, pour 2010, est de réduire la mortalité à l'échelle mondiale de 90 % par rapport aux chiffres de l'an 2000. Entre 2000 et 2007, le nombre de décès a chuté de 750 000 à 197 000 par an dans le monde, soit une baisse de 74%
    500 000 décès en moins !!!

    Variole : totalement éradiquée, aucun cas depuis 1977 !!!!!

  13. #10
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Je n'ai pas du être très clair. Erik met déjà les points sur les i.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Il est sous-entendu qu'ils ne font pas bien. Qu'il faut être vacciné pour faire "bien".
    Pour éviter d'attraper et de transmettre une maladie grave et parfois mortelle, ce n'est pas suffisant ?

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Qui déclare ce qui est bien ? les lobby pharmaceutiques ?
    Non, les autorités de santé.
    Si les uns influencent les autres, les études épidémiologiques ne sont pas seulement faites par les labos (en fait, celles la sont rarement faites par les labos) et sont largement disponibles. De plus ce sont des médecins qui pratiquent la vaccination avec l'accord de leurs patients.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Combien gagnent ces entreprises grace aux vaccins ? Un vaccin, c'est une ou plusieurs doses pour chaque personnes. Sans faire de calculs on peut penser que l'argent rapporté est colosal. Avec de tels interets en jeu, n'est-il pas sage (et RATIONNEL ) de remettre en cause ce système.
    Ils gagnent certainement beaucoup d'argent. Mais je pense que s'ils ne gagnaient rien, il n'y aurait ni vaccins, ni antibiotiques ni anticancéreux, ni aucun autre médicaments.
    Mis à part quelques professions (quand on leur demande), personne ne travaille gratuitement. Et les études (entres autres) faites pour évaluer (efficacité, effets secondaires) tous ces traitements coutent cher.
    Et il est stupide et aberrant de remettre en cause sans aucun motif des pratiques qui sauvent des vies et évitent des maladies chroniques par milliers avec pas plus, voire moins de risques que l'aspirine que l'on va prendre pour un oui ou un non sans se poser de questions.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    D'autant que de nombreuses personnes n'ont pas été vaccinées et ne s'en portent pas plus mal ....
    Pour la plupart, grâce à ceux qui ont été vaccinés. Et même si certains (des milliers, certainement) n'auraient de toute façon rien attrapés c'est encore par milliers que d'autres attrapent ces maladies, en souffrent et parfois en meurent.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Dès que des interets financiers sont présent, la science devient moins rigoureuse. (Il faut bien défendre son gagne-pain...)
    Donc efficacité largement admise par ceux qui ont les moyens de faire du bruit ?
    C'est bien connu, tous les commerçants se trompent en rendant la monnaie. Il y a des faits établis, ils ne changeront pas quelques soient les sommes mises en jeux.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Par contre les 1% ou moins, ce n'est rien ? qui subissent des effets indésirables considérables pouvant générer un handicap a vie doivent eux s'interroger sur la réelle nécessité de ces vaccins. Si un être cher ou proche de vous serait concerné alors je me demande si vous continuriez a défendre avec une telle ardeur ces vaccins.
    Aucun handicap n'est pour l'instant du à ces vaccinations (pas de SEP du à la vaccination contre l'hépatite B), ils se présentent comme un rhume en beaucoup moins important et ils évitent au moins d'attraper la forme virulente: donc on peut (éventuellement) avoir un peu de fièvre ou une douleur légère au point d'injection, ça sera toujours moins important que la maladie à sa pleine expression. C'est comme refuser d'avoir des freins sur sa voiture sous prétexte qu'on peut se tordre le pied en appuyant dessus.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Et il me semble bien qu'il est arrivé dans le passé que ce soit bien plus que 1% des vaccinés qui soient touchés par des effets secondaires non-négligables. J'ai souvenir de scandale au sujet de vaccin avec les hépatites B ou C.
    Scandale qui ne reposait et ne repose toujours sur rien et est rapporté par des sites peu scrupuleux. Ce qui fait que la couverture vaccinale tombe à 30% et sous prétexte d'éviter rien, on se trouve avec des cas de rougeoles, d'hépatites B, de tétanos (etc...) qui auraient pu être évités.

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    J'ai indiqué quelques liens vite fait pour montrer que tout le monde n'est pas forcément d'accord avec vous. Mais j'ai aussi et surtout invité ceux qui liront mon commentaire a s'interroger et faire ses propres recherches afin de mieux prendre conscience de l'enjeu d'un vaccin.
    Des recherches sur quoi ? L'efficacité des vaccins ? Les effets secondaires ?
    Tout cela est parfaitement connu, autant faire des recherches pour voir si la terre est grossièrement ronde, il y aura plus de surprises.
    Et ce n'est pas internet qui va évaluer un traitement:

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Un vaccin c'est quand même un organisme vivant qui est injecté dans le corps. Donc une forme dite "atténuée" de la maladie. Traffiquée par des scientifiques, vraiment rassurant ! Ca me fait penser aux ogm "sains" et qui rendent les animaux qui les mangent stériles !
    Bien sur, la forme virulente est certainement préférable.
    Trafiqués ou fabriqués, étudiés, évalués, contrôlés comme aucun autre produit (les aliments, par exemple).
    Monter dans une voiture avec laquelle on va se croiser à pleine vitesse a certainement moins fait l'objet d'autant de contrôles et d'études: ici, pas de questions (on va râler contre les radars).
    On ne comprend pas, on rejette. C'est de l'obscurantisme.
    En passant, idem pour les OGM (non destinés à la consommation) mais pour lesquels rien a été démontré (si: qu'il y a eu moins d'animaux morts dans le groupe OGM !!!), encore une monstrueuse connerie de ces sites (il n'y a pas d'autre mot).
    http://forums.futura-sciences.com/co...-france-7.html
    http://www.efsa.europa.eu/cs/BlobSer...?ssbinary=true

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Vous parlez d'égoisme et de dangeureux.... Les vaccins oui sont dangereux (ils ont tous des effefs secondaires admis par ceux qui les ont mis au point), en faire mention comme dans l'article concerné en dilue la dangerosité et banalise cet acte.
    Oui et qui sont vraiment banals et non perçus la plupart du temps. Le traitement qui est demandé et prescrit pour un rhume présente beaucoup plus de risques !
    Pour préciser les choses: vous prenez chaque jour énormément plus de risques (en vous rasant, en prennant la voiture, en vous promenant, etc...).

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Interdire des sites ? vous avez peur que vos vérités soient remises en cause ?
    Quelles vérités ? Les seules choses correctes sont les quelques ridicules effets secondaires mais qui sont montés en épingle et présentés comme des risques de morbi-mortalités majeurs.
    Le reste est totalement faux et complètement inventé.
    Le risque principal et le plus grave est la réaction allergique qui est bien moins fréquente qu'avec certains autres produits de santé (aspirine, pénicilline).

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    J'ajouterai aussi que j'avais fait initialement un commentaire relativement succint pour éviter de déclencher ce genre de réaction que je sentais sous-jacente.
    Ben, nous on espérait carrément éviter ce genre de réaction gratuite et sans fondements qui présente le risque que certaines personnes ne se fassent pas vacciner et risquent ridiculement leur santé (ou celle de leurs enfants).
    Si une monstruosité est écrite sur un site scientifique, forcément, des gens vont rectifier.

    Je ne sais pas comment le dire: Il y a plus de risques à prendre les antibiotiques et autres anti-inflammatoires dont on se gave à longueur d'année et ce, à chaque prise !!!!

    Si vous n'avez pas confiance dans les scientifiques, que faites vous devant un ordinateur ? C'est peut-être un être pensant qui va prendre le pouvoir chez vous, votre frigidaire va vous intoxiquer ou vous geler pendant la nuit et...
    Dernière modification par myoper ; 25/12/2008 à 19h00.

  14. #11
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Un vaccin c'est quand même un organisme vivant qui est injecté dans le corps.
    Rien que cette affirmation montre ton incompétence crasse dans le domaine des vaccins. Seuls certains vaccins utilisent en effet des bactéries vivantes, mais dont la virulence est nulle.

    Modération

    De toutes façons si versus.angels veut utiliser ce forum pour faire de la propagande anti-vaccin nous envisagerons la disparition de tous ses messages pour cause de mise en danger de la vie d'autrui. Il y a une énorme distance entre, d'une part, se poser des questions et venir chercher une réponse, et d'autre part faire du militantisme pour une position obscurantiste.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    jimby

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Finalement, les réponses apportées à versus.angel m'ont permis de mieux comprendre la nécessité de la vaccination.
    J'ai déjà eu à faire à ce genre de discours obscurantistes au boulot (et c'est pour cela que je suis venu voir les commentaires de l'article). Désormais, et grâce a vos réponses limpides, je saurais y répondre.

  16. Publicité
  17. #13
    Trent

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Est-ce que vous trouvez normal qu'une infirmière a reproché, récemment, à ma soeur d'avoir fait un vaccin contre le cancer du col de l'utérus ? (Et en ajoutant qu'il ne fallait pas faire de vaccins et que seul celui du tétanos était "bien"...).

    Je suis tombé de haut quand j'ai entendu cela, de plus quand je vois la réaction de versus.angels je me dis que l'on manque vraiment d'information.

    En tout cas, il suffit d'avoir fait un peu d'imuno au lycée pour comprendre l'utilité du vaccin.

    Même Dr House est d'accord avec ça !

  18. #14
    Bruno

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Le bénéfice des vaccins sur la santé publique est irréfutable, le discours de personnes telles que versus.angels relève de l'obscurantisme. D'ailleurs, quand une épidémie survient, 86% des malades sont non immunisés, probablement victimes de la propagande des anti-vaccin (source) !

  19. #15
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Le bénéfice des vaccins sur la santé publique est irréfutable, le discours de personnes telles que versus.angels relève de l'obscurantisme. D'ailleurs, quand une épidémie survient, 86% des malades sont non immunisés, probablement victimes de la propagande des anti-vaccin (source) !
    Oui, tout à fait. On peut ajouter que moins de 15% des patients porteurs du VIH sont vaccinés et que la prévalence du portage chronique du VHB peut être estimé à 7% (25% pour le VHC). Sachant les conséquences péjoratives de la coinfection.

    D'une manière plus générale, j'ajoute que lorsque des coincidences entre une thérapeutique et une éventuelle maladie induite sont remarquées (et pointées par le corp médical qui les recrute: donc rien n'est caché), les autorités de santé prennent l'hypothèse et essaient de la prouver et non pas l'inverse.
    Donc, quand c'est non, c'est que l'état des connaissances (biologiques, médicales, mathématiques, etc...) à ce jour ne permettent en aucun cas de considérer l'hypothèse comme valide.
    Que si une relation causale pourrait éventuellement peut-être envisagée, on va reconsidérer le bénéfice de la thérapeutique (ici, le vaccin) en prenant l'hypothèse comme valide. Et dans le cas des vaccins, c'est encore le cas. C'est à dire que même si toutes les rumeurs infondées et réfutées scientifiquement étaient vraies, il serait bénéfique de se faire vacciner.
    A tel point que la spécificité française se fait encore montrer du doigt au niveau international:
    http://www.actupparis.org/article810.html
    Dernière modification par myoper ; 28/12/2008 à 02h18.

  20. #16
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par versus.angels Voir le message
    Un vaccin c'est quand même un organisme vivant qui est injecté dans le corps.
    Une huitre aussi
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  21. #17
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    "Le virus de l’hépatite B se transmet principalement par voie sexuelle ou sanguine. En effet, les seules sécrétions ou liquides corporels qui permettent de transmettre le virus sont le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et les liquides issus d’une plaie. Pour qu’il y ait transmission, il faut donc qu’un de ces liquides chez le malade passe dans le sang d’une personne saine." (Source: Doctissimo.fr)



    J'suis pas anti-vaccin mais la vaccination hépatite B systématique du nourrisson et de l'enfant, c'est abuser !
    Pour protéger les enfants, mieux vaut vacciner les pédophiles
    La plus grande découverte scientifique pour éradiquer les maladies ce n'est pas les vaccins, c'est l'hygiène.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  22. #18
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Alors Doctissimo est plutôt à côté de la plaque.
    A propos du virus de l'hépatite B:
    MODE DE TRANSMISSION : exposition percutanée ou des muqueuses à des liquides organiques infectieux (sang, produits sanguins, liquide céphalorachidien, dérivés liquides du sérum, salive, sperme, sécrétions vaginales, tissus et organes non fixés, contact indirect avec des articles contaminés en laboratoire; se transmet habituellement par des aiguilles, des seringues et d'autre matériel à injection intraveineuse contaminés; contamination des plaies ou des lacérations; exposition des muqueuses; contact sexuel, contact avec les membres de la maisonnée, transmission périnatale mère-enfant, exposition nosocomiale
    (...)
    SURVIE À L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTE : survit dans le sang séché pendant longtemps (semaines); stable sur les surfaces environnementales pendant au moins 7 jours à 25°C
    source: http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds76f-fra.php
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  23. Publicité
  24. #19
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    J'suis pas anti-vaccin mais la vaccination hépatite B systématique du nourrisson et de l'enfant, c'est abuser !
    ...
    L'hygiène, c'est nécessaire mais ça n'exclut pas les progrès médicaux.
    Vacciner dans le premier âge permet d'éviter les rappels, la réponse immunitaire est très bonne.
    La transmission mère enfant est fréquente. L'hépatite B est un risque majeur lors des premiers rapports sexuels.
    En général, les recommandations sont argumentées.
    Dernière modification par myoper ; 29/12/2008 à 22h02. Motif: o

  25. #20
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Bonjour
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    L'hépatite B est un risque majeur lors des premiers rapports sexuels.
    Y'a un truc beaucoup plus anodin que la vaccination pour l'éviter, ça s'appelle le préservatif !
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Vacciner dans le premier âge permet d'éviter les rappels, la réponse immunitaire est très bonne.
    Le virus inhibé seul ne provoque pas ou peu de réponse immunitaire. Ce sont les adjuvants qui stimule la réponse immunitaire. Et c'est ici que se pose le problème soit d'allergie (voir le DTP Pasteur 2008) soit de sur-stimulation qui emballe le système immunitaire (réaction au vaccin hépatite des années 80-90. "Myofasciite à macrophages" démontrée par les Pr Gherardi et Authier après inoculation du vaccin hépatite B à des souris, département de pathologie du CHU de Créteil).

    Les vaccins sont administrés après des tests normatifs. C'est globalement efficace mais ça ne tient pas compte des cas particuliers.
    Faire de la vaccination une obligation législative de cette manière est scandaleux.
    Vous savez ce que deviennent les allergiques, les sur-stimulés qui gardent à vie des maladies auto-immunes ?
    La plupart sont handicapés, souvent non-officiellement reconnus, rmistes, leurs vies sont gâchées; ce qui devait les protéger les a rendu malades.
    Ce n'est pas comme ça qu'on pratique la médecine.
    Les vaccins sont certainement une bonne chose mais ils devraient être administrés après des tests de dépistage des risques d'allergies et de sensibilité du système immunitaire pratiqués sur chaque individu.
    Vaccination individuelle au cas par cas: Oui !
    Vaccination obligatoire normalisée: NON !
    Il ne faut donc pas vacciner plus mais mieux. Le vaccin ne doit pas être la santé pour certains et la maladie pour d'autres. C'est le vaccin qui doit respecter l'individu pas l'inverse.
    La question est:"A quand la vaccination intelligente ?"
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  26. #21
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Y'a un truc beaucoup plus anodin que la vaccination pour l'éviter, ça s'appelle le préservatif !
    Ben, le préservatif est a disposition, mais il y a toujours de cas de HIV, hépatites B, C et autres MST.
    Le vaccin n'est pas obligatoire (sauf professions de santé en France).
    Il y a environ 360 millions de porteurs chroniques du VHB dans le monde, 2 milliards ont été infectés et un million en meurt par an (je passe sur les infections chroniques actives handicapantes). Et ils peuvent utiliser le préservatif: c'est certes utile, mais apparemment largement insuffisant.
    En France, déjà cité, la plus forte incidence est dans la tanche 20-29 ans (qui ne connaissent pas le préservatif ?). On estime qu'il y a environ 300000 sujets infectés et 6 à 700 nouveaux cas par an (malgré le préservatif).
    De plus, il n'y a pas forcément de transmission sexuelle ou sanguine, une contamination par contact muqueux est possible, il y a 2% de transmission familiale en France et dans 30% des cas, on ne retrouve pas le mode de contamination: c.a.d. que ni contact sexuel, ni contact sanguin n'est retrouvé: il n'y a donc aucune utilité pour le préservatif ici (je passe sur la toxicomanie, les tatouages, le risque iatrogène ...).



    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Le virus inhibé seul ne provoque pas ou peu de réponse immunitaire. Ce sont les adjuvants qui stimule la réponse immunitaire.
    Il faut un antigène et certains adjuvants : sans antigène, il n’y a pas de réaction immunitaire, sans adjuvant elle set insuffisante.

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    t c'est ici que se pose le problème soit d'allergie (voir le DTP Pasteur 2008) soit de sur-stimulation qui emballe le système immunitaire (réaction au vaccin hépatite des années 80-90. "Myofasciite à macrophages" démontrée par les Pr Gherardi et Authier après inoculation du vaccin hépatite B à des souris, département de pathologie du CHU de Créteil).
    Cette entité anatomopathologique (surtout retrouvée en France, un des pays ou la couverture vaccinale est la plus faible) est caractérisée par un infiltrat inflammatoire particulier au site de l’injection avec la particularité d’y avoir des inclusions d’aluminium dans la moitié des cas seulement. C’est une réaction normale et attendue dans la mesure où on recherche une stimulation immunitaire, elle persiste en effet quelques mois chez la souris et le singe et ne préjuge en aucune façon d’une atteinte clinique quelconque et reste localisée.
    Il n’y a en effet aucune corrélation retrouvée avec une entité clinique et il n’est pas retrouvé de taux d’aluminium corporel supérieur par rapport aux témoins. Cela peut indiquer, peut être, une sensibilité particulière à l’aluminium. Raison pour laquelle il est préconisé une diminution des apports alimentaires qui sont sans aucune mesure avec les quelques milligrammes apportés par la vaccination (mais il faut lire les messages pour le savoir).


    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Les vaccins sont administrés après des tests normatifs. C'est globalement efficace mais ça ne tient pas compte des cas particuliers.
    Faire de la vaccination une obligation législative de cette manière est scandaleux.
    Vous savez ce que deviennent les allergiques, les sur-stimulés qui gardent à vie des maladies auto-immunes ?
    La plupart sont handicapés, souvent non-officiellement reconnus, rmistes, leurs vies sont gâchées; ce qui devait les protéger les a rendu malades.
    Cela tient, bien évidement, compte des cas particuliers. Quelqu’un qui aurait lu les messages se serait aperçu que même si les rumeurs les plus infondées étaient vraies, la vaccination garderait une balance bénéfice – risque favorable.
    Le scandale est de diaboliser une vaccination qui évite des morts et des états morbides lourds en prétextant des effets supposés et non démontrés.
    Il est peut être possible que la vaccination ait potentialisé certains problèmes dont rien ne dit qu’ils ne seraient pas advenus de toutes façons et dont la relation n’a pas été mise en évidence jusqu'à présent.


    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Ce n'est pas comme ça qu'on pratique la médecine.
    Les vaccins sont certainement une bonne chose mais ils devraient être administrés après des tests de dépistage des risques d'allergies et de sensibilité du système immunitaire pratiqués sur chaque individu.
    Vaccination individuelle au cas par cas: Oui !
    Vaccination obligatoire normalisée: NON !
    Il ne faut donc pas vacciner plus mais mieux. Le vaccin ne doit pas être la santé pour certains et la maladie pour d'autres. C'est le vaccin qui doit respecter l'individu pas l'inverse.
    La question est:"A quand la vaccination intelligente ?"
    Certains vaccins sont obligatoires pour éviter d’exposer la collectivité à des risques provoqués par des inconscients qui colportent des rumeurs infondées et des agents infectieux.
    Je pense que les gens qui font les recommandations et pratiquent la médecine sont beaucoup plus légitimes pour ce faire que le forumeur lambda qui n’a pas les compétences médicales, biologiques ou mathématiques pour appréhender las problèmes que ces actions de santé publique peuvent poser.
    Je répète que l’on a pas remarqué d’incidence de ces supposés problèmes dans des pays ou la vaccination est trois fois supérieure.

  27. #22
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Y'a pas de diablerie...
    Je dis juste que l'acte vaccinal devrait être un acte médical individualisé et non pas une politique de masse...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  28. #23
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Y'a pas de diablerie...
    Aucune, ce que je m'épuise à dire.
    Mais certains y voies des maladies auto-immunes et autres "diableries" qui n'existent pas.

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Je dis juste que l'acte vaccinal devrait être un acte médical individualisé et non pas une politique de masse...
    Je n'avais pas compris "juste" ça aux messages 20/21.
    Et c'est déjà un acte individualisé fait par un médecin à un patient au cours d'une consultation (voire plusieurs parce que le médecin devra perdre du temps à expliquer que toutes les rumeurs "diabolisantes" sont fausses): c'est individualisé.

    Mais ça couterait moins cher de faire comme dans les autres pays des campagnes de vaccination "de masse" car cela n'empêche pas de prendre des précautions ou de tenir compte de certaines contre-indications (allergie a l'œuf) et il y aurait une couverture vaccinale meilleure (très utile quand le réservoir de l'agent pathogène est humain).

  29. #24
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Bonjour
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Et c'est déjà un acte individualisé fait par un médecin à un patient au cours d'une consultation (voire plusieurs parce que le médecin devra perdre du temps à expliquer que toutes les rumeurs "diabolisantes" sont fausses): c'est individualisé.
    Ce ne sont ni des rumeurs ni des diableries. Il y a une énorme différence entre "faux" et "non-démontré". Il y a des personnes chez qui on retrouve de l'aluminium au point d'injection vaccinal 10 ans après. Les systèmes immunitaires n'ont pas tous des réactions identiques, nous ne sommes pas des machines. La vaccination n'est pas un acte anodin, c'est une tentative, un "bluff" posé au système immunitaire et le bluff c'est pas du 100%. Alors oser dire que le vaccins n'ont aucun effets secondaires majeurs chez tout le monde, c'est cela qui est faux car on en sait rien. Démontrer ces effets secondaires est d'autant plus difficile que les supposées réactions sont tardives.

    Historique de la Myofasciite à macrophage (MMF).

    1998 : Parution de l'article du Lancet. A l'époque on ne connaissait toujours pas la nature des inclusions, on pensait qu'il pouvait s'agir d'une nouvelle maladie d'origine virale, bactérienne ou toxique.
    La nature des inclusions macrophagiques est trouvée par Philippe Moretto du CNRS à Bordeaux, grâce à une technique mise au point par lui au centre de recherche nucléaire de Bordeaux-Gradignan : c'est de l'aluminium.

    Juin 2000 : Le Pr Patrick CHÉRIN présente ses résultats sur les scintigraphies au GALLIUM dans la M.M.F. au cours d'une étude comparative.
    Le Pr Romain Ghérardi émet l'hypothèse d'une analogie entre MFM et certains syndromes de la guerre du golf qui pourraient être dus à l'aluminium des vaccins.

    2001 : Publication dans BRAIN avec les conclusions de tous les travaux de recherche des centres de Neuropathologie de Créteil et Bordeaux et de l'Institut de Myologie de la Salpetrière. La publication démontre la présence d'aluminium, son origine vaccinale, la reproduction des lésions chez le rat et les relations avec la clinique.

    Ce n'est pas là un procès, mais cela doit inciter à comprendre pourquoi et comment certaines personnes ont une, ou des prédispositions qui vont amener chez elles un accident vaccinal.
    Il y a une énorme différence entre consommer, ingérer de l'aluminium (qu'on retrouvera dans les urines) et un acte vaccinal. Personnellement je ne consomme pas mes casseroles en intra-musculaire.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    voire plusieurs parce que le médecin devra perdre du temps...
    C'est sûr qu'à 1/4 d'heure la consultation faudra revenir...
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Mais ça couterait moins cher...
    Je vous parle de santé, pas de fric.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    faire comme dans les autres pays des campagnes de vaccination "de masse".
    Comme pour les élevages en batterie. Allez les bestiaux, tout le monde à la piquouse !


    Dr Marie-Hélène Groussac :

    "Tous les vaccins comportent des adjuvants pour obtenir la synthèse d'anticorps. Il est certain qu'ils ont des effets délétères. Le cas cité concernant les morts dans un orphelinat du Sénégal après vaccination antirougeoleuse, rapporté dans "la reine d'Afrique", évoque des vaccins stockés sous un hangar, non réfrigérés : dans ce cas, les ARN du vaccin sont détruits. Les protéines le sont aussi en grande partie. L'action est donc due essentiellement aux adjuvants.

    Mais si chaque vaccin comporte des problèmes spécifiques, liés à la substance elle-même et à ses adjuvants, il ne faut pas perdre de vue le rôle du terrain. Dans le cas de la vaccination contre l'hépatite B, ce rôle existe et ce sont surtout les sujets présentant des variants génétiques de la protéine APC qui vont "trinquer", sans compter les variations physiologiques du niveau de présence de cette protéine dans la cellule. La présence d'un bas niveau permissive la division cellulaire et nombre de conséquences pathologiques. Cela se produit dans certains types de cellules mais aussi plus particulièrement à certains âges de la vie où le corps se transforme : nourrisson, adolescent, ménopause.

    Un autre phénomène totalement éludé par les acteurs scientifiques conventionnels, c'est la coopération positive ou négative simultanée ou séquentielle d'autres éléments acquis : virus, bactéries, toxiques divers et variés. Si la vaccination est si grave dans certains pays, cela tient à ce contexte.

    Dans la vaccination contre l'hépatite B, il existe une accentuation des maladies neurologiques par rapport à la maladie naturelle et même par rapport à l'ancien vaccin non OGM. Le procédé OGM est, par lui-même, susceptible de donner des pathologies. Elles diffèrent selon la cellule dans laquelle est fabriquée la protéine HBS transgénique. Le premier élément est la variation de la greffe de radicaux sucrés sur la protéine terminale, participant à sa conformation, parfois en partie à des propriétés, surtout à sa reconnaissance par l'organisme receveur qui, lui, greffe ses sucres différemment.

    Ainsi, une lignée cancéreuse va synthétiser une protéine vaccinale en greffant des sucres, comme le fait une cellule cancéreuse, c'est-à-dire beaucoup plus : ce fait permet, en partie, d'échapper au système immunitaire, ce qui n'est pas idéal en matière de vaccination. Les sucres n'activent pas le système immunitaire à l'inverse des protéines. Les lignées continues utilisées proviennent de cellules cancéreuses (lignée CHO pour un type de vaccin antihépatite B).

    Le second élément, et c'est le cas de l'autre type de vaccin contre l'hépatite B, celui sur une levure, est la possibilité d'une variante physique d'acides aminés, avec une anomalie de l'aspect de la protéine finale, modifiant au final certaines propriétés mais aussi pouvant être toxiques après dégradation de la protéine dans la cellule et réutilisation.

    Sur toutes les variantes d'acides aminés possibles, seul un tiers est reconnu par les cellules de vertébrés. Les cellules CHO proviennent d'un cancer de l'ovaire du hamster de Chine, c'est un vertébré : par conséquent, ce problème ne se pose pas. Par contre, ce problème, qui n'a jamais été recherché et qui avait été en cause dans la toxicité du triptophane transgénique en 1989, peut se poser pour les OGM alimentaires ou thérapeutiques." (Le Dr Groussac vit l'exclusion du corps médical depuis qu’elle a voulu révéler et mettre en avant les données officielles mettant en cause les effets secondaires des vaccins hépatite B. L'affaire est portée devant les Tribunaux).


    Mettre un peu d'eau dans son vin, ça fait pas de mal, ce n'est pas une question de vrai ou de faux. C'est tenir compte de la différence entre la généralité (une population) et une singularité (un individu, qui en lui-même est déjà un composite, une population à lui tout seul).



    PS: Euh... A forum lambda modérateur lambda.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Mis a part le fait que ton message contient beaucoup d'affirmations qui sont purement hypothétiques, ou en contradiction avec ce que dit myoper, combien de fois faut-il répéter que si tout vaccin peut produire des effets secondaires (le plus souvent très bénins) dans un nombre très limités de cas, même en prenant ce risque en compte il est négligeable face aux bénéfices largement avérés de la pratique vaccinale.
    Je fais partie d'une génération dont les enfants devaient obligatoirement subir la vaccination contre la variole. Je savais parfaitement que dans quelques rares cas ce vaccin pouvait entraîner des effets secondaires très graves voire exceptionnellement mortels. Or j'ai toujours considéré que c'était un risque raisonnable face à la gravité de la maladie. Le résultat, c'est que grâce à une vaccination dont les risques étaient infiniment plus importants que ceux des vaccins actuels la variole a disparu de la surface du globe.
    Il faudrait réfléchir de façon plus approfondie au conflit qui peut exister entre le droit individuel et les obligations qui résultent de l'appartenance à une société. Il peut y avoir conflit mais qu'est-ce qui est le plus important ? Le refus égoïste sous prétexte d'un très hypothétique risque d'effet secondaire ou la responsabilité qu'on prend d'être un vecteur de propagation dans la population en n'étant pas vacciné ? Sans parler du fait qu'en voulant éviter un risque minime ou totalement inventé par les anti-vaccins on s'expose soi-même à un risque nettement plus important d'attraper la maladie. Et comment doit-on juger les parents qui font délibérément courir ce risques à leurs enfants qui ne l'ont pas choisi eux-mêmes ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Mis a part le fait que ton message contient beaucoup d'affirmations qui sont purement hypothétiques.
    Ah bon ! Lesquelles ?

    Et ce ne sont pas MES affirmations, ce sont celles des médecins suivants:

    Philippe Moretto du CNRS à Bordeaux
    Professeur Romain GHERARDI, chef du service d'histologie de l'hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne). Groupe d'Etude et de Recherche sur le Muscle et le Nerf (GERMEN).
    Pr Patrick Chérin, clinicien en médecine interne à la Pitié-Salpétrière.
    Etc
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    ...en contradiction avec ce que dit myoper.
    Et alors ? Myoper n'est pas omniscient.
    Faut arrêter d'vous la jouer les modos...
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il faudrait réfléchir de façon plus approfondie au conflit qui peut exister entre le droit individuel et les obligations qui résultent de l'appartenance à une société. Il peut y avoir conflit mais qu'est-ce qui est le plus important ?
    L'important c'est de faire mieux. Il n'y a aucune raison de "sacrifier" quelques uns pour le bienfait d'un plus grand nombre.
    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Le refus égoïste sous prétexte d'un très hypothétique risque d'effet secondaire ou la responsabilité qu'on prend d'être un vecteur de propagation dans la population en n'étant pas vacciné ?
    C'est pas égoïste, c'est une précaution. Si la non-vaccination concernait seulement 10% de la population, leur statut de vecteur de propagation serait négligeable dans une population à 90% vaccinés.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  33. #27
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Ah bon ! Lesquelles ?
    Je veux parler en particulier du long laïus de Marie-Hélène Groussac.
    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Et alors ? Myoper n'est pas omniscient.
    Faut arrêter d'vous la jouer les modos...
    Attaque ad hominem. Ce n'est pas parce qu'il est modérateur qu'il est moins informé ou plus stupide que toi Pourquoi crois-tu qu'il a été choisi comme modérateur ? Pour la qualité de l'ensemble de ses interventions.
    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Il n'y a aucune raison de "sacrifier" quelques uns pour le bienfait d'un plus grand nombre.
    D'abord le mot "sacrifier" est une manière malhonnête de biaiser le débat. Ensuite nous acceptons tous, en tant que membres d'une communauté nationale (ou autre) de voir certaines de nos libertés restreintes dans l'intérêt de cette communauté, même si cela va à l'encontre de notre intérêt personnel. C'est la base de toute vie en société.
    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Si la non-vaccination concernait seulement 10% de la population, leur statut de vecteur de propagation serait négligeable dans une population à 90% vaccinés.
    Le problème est que si tu poses ce principe de possibilité de refus des vaccins il n'y a pas de raison que cela ne s'applique pas à 100% de la population ! Donc ton raisonnement est un sophisme. Autre manière de voir : c'est accepter d'être socialement protégé de la contagion parce que 90% des gens seront moins égoïstes (je tiens à ce mot) que toi.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  34. #28
    kinette

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    L'important c'est de faire mieux. Il n'y a aucune raison de "sacrifier" quelques uns pour le bienfait d'un plus grand nombre.
    Bonjour,
    Je trouve cette phrase pour le moins étonnante...
    Si on suivait ce que tu dis, il n'y aurait donc aucune raison d'essayer de protéger le plus grand nombre, à partir du moment où cette protection signifie des désagréments (imprévisibles) pour certains...
    Si on était dans un monde parfait, évidemment... seulement c'est loin d'être le cas...

    Personnellement je préfère recevoir un traitement qui dans de rarissimes cas entraîne des problèmes, pour diminuer un risque pour moi et mes proches qui lui est réel et bien plus grand (cf. la grippe, une des plus grandes causes de mortalité en France).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  35. #29
    Bob Trebor

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par JPL
    Attaque ad hominem. Ce n'est pas parce qu'il est modérateur qu'il est moins informé ou plus stupide que toi Pourquoi crois-tu qu'il a été choisi comme modérateur ?
    Je ne pense pas que le Pr Romain GHERARDI soit un "nain de jardin".
    Vous avez de quoi contester son étude et ses résultats ?
    Citation Envoyé par JPL
    Le problème est que si tu poses ce principe de possibilité de refus des vaccins il n'y a pas de raison que cela ne s'applique pas à 100% de la population ! Donc ton raisonnement est un sophisme.
    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Si on suivait ce que tu dis, il n'y aurait donc aucune raison d'essayer de protéger le plus grand nombre, à partir du moment où cette protection signifie des désagréments (imprévisibles) pour certains...
    On s'est pas bien compris.
    Je "propose" d'éviter des vaccinations sur des des personnes dont on saurait, après d'éventuels tests de dépistage, que pour celles-ci, le rapport bénéfice/risque est défavorable.

    Vous tenez tous absolument à en faire un débat pour ou contre la vaccination, cela n'engage que vous. Vous confondez prendre en compte LE cas individuel et faire de l'individualisme.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  36. #30
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Vaccination des enfants : les Français pourraient mieux faire

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Et alors ? Myoper n'est pas omniscient.
    Faut arrêter d'vous la jouer les modos.
    Je ne sais pas qui se la péte (...) mais c'est la raison pour laquelle je reprends des consensus au niveau Français, européen ou mondial (voire OMS).
    Et déformer les propos est la méthode de ceux qui n'ont rien compris ou veulent désinformer:

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Mis a part le fait que ton message contient beaucoup d'affirmations qui sont purement hypothétiques, ou en contradiction avec ce que dit myoper, combien de fois faut-il répéter que si tout vaccin peut produire des effets secondaires (le plus souvent très bénins) dans un nombre très limités de cas ...
    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    Je ne pense pas que le Pr Romain GHERARDI soit un "nain de jardin".
    Vous avez de quoi contester son étude et ses résultats ?
    Ni lui, ni les centaines d'autres experts mondiaux ne sont des nains de jardin: il suffit de comprendre ce qu'il a exposé:
    Il n'a jamais démontré que la vaccination ou ses adjuvants posaient un quelconque problème: sauf si on a rien compris à ses études (ou que l'on veut déformer la réalité): il a évoqué des hypothèses que rien ne démontre: tous les autres experts sont d'accord dessus.

    Pour ceux qui se posent des questions (ou qui n'ont strictement rien compris):

    1) Il n'y a pas de corrélation entre les maladies démyélinisantes et les vaccinations: risque identique si on est vacciné ou pas.

    2) La myofasciite à macrophage:
    De la même façon que l'on observe des millions de réactions immunitaires variées plus ou moins spécifiques (autres granulomes, par exemple) chez des des millions de gens gens, tous les jours, dues à des millions d'antigènes divers et variés, on observe une réaction (a priori: ce n'est même pas certain) spécifique à l'aluminium (comme d'autres par ailleurs, c'est ce qui fait les entités anapathologiques).
    Elle forme donc une entité anathomopathologique (parce qu'étudiée par cette spécialité: (cela n'a rien à voir avec une maladie) observée localement au site d'injection des vaccins (303 cas, ou à très peu près, rapportées à des millions de réactions et des millions de vaccinations)) à un endroit ou, justement, on attend une réaction inflammatoire, spécifique ou non: elle est ici spécifique, avec des inclusions d'aluminium dans 175 cas (pas les autres): d'ou la probabilité de relation entre aluminium et myofasciite
    Mais on n'a aucune idée de ce qui se passe chez les sujets non vaccinés (cela pourrait être très courant).
    Si une réaction est propre à un antigène: elle est spécifique, si elle est commune à plusieurs: elle est aspécifique (pour résumer très simplement): ici, elle l'est (a priori). Rien de spécial, c'est courant en biologie: c'est de cette façon que sont fait les "classements".

    C'est à dire quelle est retrouvée au site d'injection dans un certain nombre de cas (on ne connait pas la proportion: trop peu de cas). Elle est attendue, en tant que réaction, pour provoquer la réaction immunitaire.
    C'est bien, c'est mal ? On ne sait pas.
    Ce qu'on sait:
    Il n'y a aucune maladie qui s'y attache: c'est à dire qu'aucune entité clinique n'est retrouvée plus fréquemment chez sujets porteurs de cette réaction (qui n'est pas pathologique) que chez les autres (pas plus malades).
    Les taux d'aluminiums retrouvés sont les même que dans la population générale.
    L'hypothèse, est qu'il existe peut être une réaction particulière, chez certaines (un peu, beaucoup ?) personnes, avec l'aluminium qui n'est pas pathologique.

    De plus: si on trouvait (ce n'est pas le cas) une corrélation générale, il faudrait savoir si elle est nocive ou bénéfique:
    Il y a, par exemple, une corrélation très forte entre les pompiers et les accidents de la route: ce sont eux qui les provoquent ? faut-il les supprimer ?
    (Bob Trebor dirait très certainement que oui).

    Citation Envoyé par Bob Trebor Voir le message
    On s'est pas bien compris.
    Je "propose" d'éviter des vaccinations sur des des personnes dont on saurait, après d'éventuels tests de dépistage, que pour celles-ci, le rapport bénéfice/risque est défavorable.

    Vous tenez tous absolument à en faire un débat pour ou contre la vaccination, cela n'engage que vous. Vous confondez prendre en compte LE cas individuel et faire de l'individualisme.
    Quels tests ????
    Pour éviter quoi ???
    Rien n'est mis en évidence !
    Il n'y a pas de débat: il n'y a que bob trèbor qui pense que ... que quoi au fait ?
    Les experts, années après années, persistent à dire qu'il faut garder le même adjuvant (aluminium) car c'est celui qui procure le meilleur rapport bénéfice/risque.
    Même si (même si: rien de réel, juste une vue de l'esprit de certains) tous ces risques étaient réalisés (ce qui n'a jamais été constaté): le bénéfice de la vaccination à l'aveugle serait encore excellent.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Effet de serre : les ophiolites pourraient-elles stocker du CO2 ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/11/2008, 19h33
  2. Actu - Les coraux pourraient complètement disparaître avant la fin de ce siècle
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/12/2007, 21h02
  3. Actu - Les volcans martiens pourraient se réveiller !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/10/2007, 08h40
  4. Actu - Serge Martin : « Les briques de l'ADN pourraient se former dans l'espace »
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2007, 06h44
  5. Controverse sur les risques de la vaccination des jeunes enfants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/05/2005, 09h37