Des simulations numériques indiquent qu'un matériau connu, le germane, serait un supraconducteur à haute température critique. Cette découverte et surtout la méthode utilisée laissent espérer l'existence de matériaux plus faciles à fabriquer et à utiliser que les cuprates, ce qui révolutionnerait les technologies basées sur la supraconductivité.On connaît depuis le milieu des années 1980 des supraconducteurs à haute température critique, c'est-à-dire fonctionnant au-dessus de la température de liquéfaction de l'azote liquide. Ces cuprates ne sont malheure...

Lire la suite : Un ordinateur pourrait découvrir de nouveaux supraconducteurs
Les actualités Futura-Sciences