Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Des plastiques non polluants pour l'environnement




  1. #1
    RSSBot

    Des plastiques non polluants pour l'environnement

    La compagnie Nor-X Industry AS a lancé avec l'aide de Sintef (Norvège), présent sur le projet depuis 1999, de nouvelles matières plastiques capables de se désagréger avec la lumière et...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    eaglestorm

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    c'est dingue ! si c'est aussi simple et efficace ... mais qu'attendons nous ! c'est vraiment frustrant de voir qu'on a tant de (voir tous les) moyens pour améliorer les choses et qu'au final nous ne mettrons que plusieurs années, plusieurs décennies avant que ces projets, découvertes ne deviennent réalité.

    à quand une prise de consciance ? rendons nous compte que nous avons notre futur dans le creu de la main. sommes nous tant aveugle ?

  4. #3
    Jarod

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    En plus, ce n'était pas le but premier !
    Mais bon on ne s'est pas si le procédé de fabrication est compatible avec les contraintes industrielles.
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...


  5. #4
    Opale68

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Bonjour,

    C'est bien sûr une très bonne chose ...
    Il y a pourtant déjà des sachets en amidon de maïs sur le marché
    qui se dégradent totalement en 10 à 45 jours selon le compost. Ceux-ci sont un "poil" plus chers pour les magasins, mais si leur campagne publicitaire se prône "éco-bio", ils s'y retrouveront très vite.
    La solution qui me semble idéale : l'achat de sacs solides que l'on emporte vides à chaque fois que l'on part faire ses courses. Plus besoin de sachets de magasin. C'est ce que je fais...
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  6. #5
    Cécile

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Fragmenté ne veut pas dire dégradé. S'il reste plein de minuscules petits bouts le plastique, c'est pire que le mal car c'est tout aussi mauvais pour l'environnement et moins facilement récupérable.
    J'avais lu il y a 6 mois une étude de Science montrant la présence de fragments de neuf types de plastiques synthétiques sur les plages britanniques.
    Je crains que ce ne soit la même chose ici : on accélère la fragmentation, mais on de détruit pas la matière plastique !
    Citation Envoyé par Opale
    La solution qui me semble idéale : l'achat de sacs solides que l'on emporte vides à chaque fois que l'on part faire ses courses. Plus besoin de sachets de magasin. C'est ce que je fais...
    Entièrement d'accord.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Bonjour Cécile

    Vu la qualité de tes interventions et ton métier je n'ose pas croire que tu ne sais pas lire . C'est donc une distraction de ta part (ça arrive à tout le monde). Donc je cite le passage important de l'article :

    Le principe est simple : les molécules du plastique sont fragmentées, par activation photochimique, en petites molécules qui pourront être utilisées comme aliments par les microorganismes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. #7
    FC05

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    On nous refait pour la émième fois le coup du plastique qui se biodégrade en 15 jours ...

    J'avais vu l'histoire d'un polymére biodégradable dont on a fait des sac ... les sac se sont biodégradés avant d'arriver au magazin !

    Le principal avantage des matières plastiques est de ne pas être biodégradables, avec tout ce qui va avec : étanche à l'air et à l'eau, éviter les bactéries et autres ...

    En clair, les sacs reutilisables ou en papier ça existe, ça fonctionne et ça régle pas mal de problèmes.

  10. Publicité
  11. #8
    eaglestorm

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    dans tous les cas il faudrait vraiment que la grande distribution se décide réellement à prendre les choses à bras le corps. avec tout l'argent qu'ils brassent

  12. #9
    Quisit

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Je ne comprend toujours pas pourquoi la grande distribution européenne tourne au sac en plastique plutôt qu'au sac carton que l'on retrouve aux US et au canada...le plastique à bas d'amidon de mais pourrait compléter le marché. on ne servirait que très exceptionnellement du plastique.

    Perso je suis pour l'interdiction totale de ces sacs plastiques et leur remplacement par des sacs en cartons dont se contente le retse du monde

  13. #10
    Opale68

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Re-bonjour,
    D'accord aussi avec Quisit pour l'usage éventuel des sacs en carton, mais alors uniquement à base de papier recyclé, car il est inutile de déboiser d'avantage, celà déplacerait le problème.
    Mais des solutions viables devraient être envisagées pour TOUS les emballages plastique : films cellophanes qui emballent nos gauffrettes sous la boîte en carton, films en PE autour de nos packs de boisson, et j'en passe ...
    Le méga-top du gaspillage d'emballage : les pralinés ! :
    Cellophane extérieur, boite en carton, papier gauffré, moule en PE, encore cellophane ou papier aluminisé ou feuille d'aluminium... pour quelques grammes de chocolat ! Aberrant !
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  14. #11
    Quisit

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Oui bien sûr, le papier recyclé serait à privilégier mais il existe aussi le bois de culture...la pâte à papier que l'on utilise ne provient pas forcément de déboisement mais de culture. et puis je défend aussi l'idée d'agroforesterie alors

    Enfin dans tous les cas les sacs cartons ne représentent, ni un surcout difficile à supporter, ni un besoin en R&D alors je ne comprend pas pourquoi on contibue avec cette merde de sac en plastique dont la nocivité sur l'envronnement marin ets prouvé. J'ai aussi vu l'étude anglaise sur les sables côtiers anglais...c'est hallucinant. de nous jours, le sable de nos plages ets en partie constitué de micro-billes de plastique.

    Cette étude à prouvé que même la micro-fragementation n'a pas biodégardé les plastiques ! ils sont là pour des siècles, on va les retrouver dans les mollusques, dans notre alimentation etc.

    pour les emballages et suremballages c'est un problème parrallèle, donc un autre combat, à mener aussi, même si il est plus complexe, car là, l'emballage n'a pas le droit de se dégrader sur le produit

  15. #12
    Cécile

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Bonjour JPL,

    Citation Envoyé par JPL
    Vu la qualité de tes interventions et ton métier je n'ose pas croire que tu ne sais pas lire . C'est donc une distraction de ta part (ça arrive à tout le monde). Donc je cite le passage important de l'article :
    Le principe est simple : les molécules du plastique sont fragmentées, par activation photochimique, en petites molécules qui pourront être utilisées comme aliments par les microorganismes.
    Oui, mais je lis aussi :
    Ainsi après 2 semaines dans la nature, le plastique se sera décomposé à 90% et après 5 semaines il n'en restera quasiment plus rien.
    Décomposé a une signification chimique très claire : il y a réaction chimique du produit pour donner d'autres molécules. Ce n'est pas du tout fragmenté. Donc l'article dit deux choses contradictoires à deux passages différentes. Laquelle faut-il croire ?
    D'autre part, le titre de l'article est : "des plastiques non polluants pour l'environnement". Or, une fragmentation sans décomposition me semble au contraire plus polluante.

    Pour le sac papier : certes, il ne pollue pas lorsqu'il est laissé dans la nature, mais sa fabrication demande beaucoup plus d'énergie que la fabrication du sac plastique. Or, tout énergie a un impact sur l'environnement.
    C'est pourquoi il vaut mieux tenter d'éviter le jetable dans tous les cas, notamment pour porter les courses (un gros sac réutilisable est très pratique).

  16. #13
    JPL

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Je pense simplement que l'article dit que les molécules sont fragmentées, pour dire que les chaînes carbonées sont cassées : à aucun moment on n'y parle de la fragmentation macroscopique du plastique. Pour moi c'est clair, relis le passage.
    Quant à savoir si c'est industriellement applicable... c'est une autre question.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #14
    Cécile

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Citation Envoyé par JPL
    Je pense simplement que l'article dit que les molécules sont fragmentées, pour dire que les chaînes carbonées sont cassées : à aucun moment on n'y parle de la fragmentation macroscopique du plastique. Pour moi c'est clair, relis le passage.
    Désolée, pour moi, ce n'est pas clair : la fragmentation est un processus mécanique, physique, qui ne touche pas à l'intégrité chimique du plastique, même si c'est à un niveau microscopique (on peut avoir des fragments de quelques microns, ça reste du plastique).
    La décomposition est au contraire un processus chimique, qui modifie la nature des molécules du plastique.
    Donc "molécules fragmentées", je ne vois pas ce que ça veut dire. processus physique ou chimique ? fragmentation ou décomposition ?
    Quant à savoir l'effet sur l'environnement... mystère. S'il s'agit de fragmentation, ça ne fait que cacher le problème de la pollution sans le résoudre. S'il s'agit de décomposition, il faut regarder ce que sont les produits de décomposition, et voir s'ils ne sont pas plus toxiques que le produit original.
    Dernière modification par Cécile ; 07/03/2005 à 17h02.

  18. #15
    JPL

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    Sachant que les molécules de plastique sont de longues macromolécules, fragmenter veut dire couper en molécules plus courtes. Couper est aussi un mot ayant initialement un sens mécanique : pourtant on dit bien que certaines enzymes (la chymotrypsine par exemple) coupent, ou fragmentent les chaînes protéiques en peptides plus courts.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #16
    Cécile

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    C'est marrant, en cherchant autre chose, j'ai trouvé cet article de La Recherche d'avril 2004 :

    Ce plastique faussement biodégradable
    Par Pierre Feuilloley, ingénieur de recherche, Cemagref, Montpellier
    Presque hors-la-loi aux États-Unis, un plastique aux vertus contestées, le polyéthylène additivé, a fait pourtant une arrivée remarquée en Europe. Vendu comme produit biodégradable, il envahit les terres agricoles et pourrait polluer durablement les sols.
    Quelques extraits :

    Qu'entend-on par biodégradabilité ? Cette notion est définie par des normes. Le dernier texte adopté, la norme européenne EN 13432, spécifie ainsi : « Un matériau est biodégradable si au moins 90 % ont été assimilés par les micro-organismes. Le résultat ultime de cette assimilation est la production de CO2, d'eau et souvent d'un résidu indigeste. »
    Comme son nom l'indique, le polyéthylène additivé est un mélange de polyéthylène (un polymère artificiel très stable chimiquement) et d'additifs (amidon ou plus récemment des péroxydants) qui permettent la fragmentation du polyéthylène jusqu'à un stade avancé.
    En plus, ces recherches norvégiennes n'ont pas l'air très nouvelles.

    Mais rapidement il apparut que ces plastiques ne se dégradaient pas totalement. Des analyses fines, réalisées en 1998 [1], ont montré que des particules de polyéthylène, invisibles à l'oeil nu, persistaient après le compostage : bien que le polyéthylène additivé atteigne un haut niveau de désintégration, il n'est pas biodégradé.
    Revoilà la différence entre fragmentation et décomposition (ou biodégradation).

    Dès la parution de ces résultats, les scientifiques américains ont alerté l'opinion publique sur les dangers potentiels de ces produits et sur leur prétendue biodégradabilité. Sous la pression des agriculteurs et des associations de consommateurs, des fabricants américains de plastique additivé ont été condamnés dans une dizaine d'États pour publicité mensongère. Les revendications de biodégradabilité de ces plastiques ont été jugées sans fondement par la justice américaine, et les composts les contenant ont été déclarés impropres à la vente.
    L'ADIT bientôt condamné pour publicité mensongère ? Mais non, je blague

    Entre 1997 et 2001, une étude menée par plusieurs laboratoires européens, et visant à comparer la biodégradabilité d'une vingtaine de matériaux vendus comme biodégradables aux agriculteurs, a semblé clore définitivement le débat [2] : le coefficient de biodégradation des polyéthylènes additivés est presque nul, alors qu'il est de 90 % pour d'autres plastiques réellement biodégradables [fig. 1].

  20. #17
    Futura

    Re : Des plastiques non polluants pour l'environnement

    On sait que tu les aimes pas Cécile va !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 18/07/2007, 08h19
  2. degradation des plastiques
    Par ABN84 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2007, 19h45
  3. Modélisation de l'écotoxicité des polluants aquatiques sur la truite
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/02/2007, 07h04
  4. Polluants des voitures
    Par trouky dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/01/2006, 17h47
  5. Plastiques et environnement
    Par Jean-Séraphim dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/09/2004, 16h22