Grâce à un nouveau projet dont le but est d'améliorer la maîtrise des ressources en eau du Nil, les dix pays du bassin de ce fleuve africain vont bénéficier d'un meilleur accès à l'information sur la disponibilité, l'utilisation et le potentiel de développement de ces ressources.

Financé par le gouvernement italien, ce projet, d'une valeur de 5 millions de dollars, sera mis en oeuvre par les...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}