Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !



  1. #1
    RSSBot

    Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Source non négligeable de revenus et de travail pour les 3 Guyanes - Surinam, Guyana et Guyane française -, l'orpaillage tel qu'il est encore généralement pratiqué entraîne des impacts particulièrement négatifs pour la santé humaine et l'environnement (rejets de mercure, d'eaux troubles, déforestation...)&#46 ; Le problème n'est pas récent et s'est aggravé au cours des...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. #2
    Opale68

    Re : Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Bonjour,
    Encore une fois s'oppose le dilemne entre la raison et la cupidité.
    Il est commode pour certains, ayant des revenus, de dénoncer cette
    chasse sauvage à l'or. Il est aussi commode pour certains autochtones n'ayant d'autres ressources profitables de bénéficier de cette manne. Qui incriminer ? Les nantis qui craignent pour leur santé et ont le temps de s'occuper de celle de la nature, ou les démunis qui vivent au jour le jour pour nourrir femme et enfants tant que faire se peut ?
    Bien entendu, il faut stopper l'extraction de l'or à l'aide du mercure, celà est plus qu'évident...
    Mais que faire des "petits orpailleurs individuels" nécéssiteux ?
    Sacrifier la nature ? Sacrifier l'homme affamé ? Le débat reste ouvert pour des propositions ....
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  3. #3
    Cécile

    Re : Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Citation Envoyé par Opale68
    Sacrifier la nature ? Sacrifier l'homme affamé ? Le débat reste ouvert pour des propositions ....
    Ce sont aussi les plus démunis qui absorbent le plus de mercure. Le débat n'est pas entre nature et homme... pour le reste, je suis d'accord avec toi, il est difficile de trouver une solution pour stopper l'orpaillage sans condamner les orpailleurs à la misère.

  4. #4
    kinette

    Re : Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Bonjour,
    Je me demande quel prix le mercure coûte au litre (j'ai entendu ce matin à la radio qu'en Guyane on pouvait en trouver au supermarché...).
    Si le prix est élevé, ne peut-on pas inciter les orpailleurs (qui ne roulent à mon avis pas sur l'or... malgré leur métier) à ne pas le gaspiller, et à le récupérer?
    Je ne connais pas bien la technique qui utilise le mercure, mais il y a certainement des améliorations possibles pour éviter d'en disperser autant dans la nature.
    Les orpailleurs sont certainement aussi contaminés pas ce produit, donc les aider à améliorer leurs techniques pour ne pas s'empoisonner eux-même serait certainement une bonne chose (plutôt que de leur courir après, ce qui me semble assez vain).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Opale68

    Re : Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Hello, kinette

    Le mercure n'est utilisé que dans le processus final de l'orpaillage.
    Après lavage des argiles, sables ou graviers aurifères, il reste les éléments les plus lourds (denses) au fond d'une batée ou d'un sluice.
    Généralement beaucoup de magnétite, et parmi les éléments les plus denses : l'or. Pour séparer sans pertes l'or des autres éléments, la solution idéale est malheureusement le mercure. En effet, l'or de densité 19,8 (de mémoire, sauf erreur, ou 19,2 ?), s'amalgame au fond d'un bain de mercure alors que les autres éléments surnagent.
    Généralement, les impuretés flottantes sont "écrémées" et rejetées avec un peu de mercure dans la nature. Ensuite, les orpailleurs récupèrent effectivement le mercure jusqu'à atteindre le fond de leur batée ou récipient contenant les fonds de batée. Finalement, pour séparer l'or du mercure, il ne reste que l'ébullition (évaporation) du mercure, pour récupérer les poudres et paillettes d'or. Donc en sus de la pollution de la nature par le mercure natif (liquide aux températures ambiantes), ces chercheurs d'or inhalent des vapeurs de mercure à hautes doses.
    Tout celà pour te dire que tout le mercure acheté n'est pas rejeté mais recyclé (hum) pour pouvoir être ré-utilisé aussi longtemps que possible ...
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  7. #6
    kinette

    Re : Orpaillage dans les Guyanes : la dénonciation ne suffit plus !

    Bonjour Opale68,
    Je crois que j'ai trouvé ce que je cherchais:
    http://www.ggm.drire.gouv.fr/ssol/or...e/francais.htm http://www.ggm.drire.gouv.fr/ssol/ (il y a des versions dans plusieurs langues, ça semble bien pensé).
    Apparemment ce dépliant explique une technique plus sûre permettant d'économiser de l'argent (pas de perte ou peu de mercure) et de protéger sa santé...

    Reste à savoir si l'information arrive correctement aux intéressés.
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. L'Univers dans son entier suffit à l'humain
    Par Jaypie dans le forum Archives
    Réponses: 21
    Dernier message: 18/07/2007, 10h21
  2. La composants élémentaires de la matière affichée dans tous les lycées
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/10/2005, 20h28
  3. Un moteur de recherche spécialisé dans les formes 3D
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/10/2005, 15h57
  4. Voyager 1 dans les régions inexplorées du milieu interstellaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/09/2005, 09h34
  5. Vulnérabilité dans tous les navigateurs sauf IE !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/02/2005, 17h01