Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Transports à l'hydrogène : un marché de masse vers 2020 selon les industriels



  1. #1
    RSSBot

    Transports à l'hydrogène : un marché de masse vers 2020 selon les industriels

    Quelques jours avant la seconde assemblée générale de la Plate-forme technologique européenne sur l'hydrogène et les piles à combustible (European hydrogen and fuel cell technology platform - HFP) à Bruxelles, des représentants de l'industrie ont présenté à un parterre de décideurs les toutes dernières innovations dans le domaine des transports à propulsion hydrogène lors d'une exposition...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. #2
    eaglestorm

    Re : Transports à l'hydrogène : un marché de masse vers 2020 selon les industriels

    prions pour que cette technologie arrive à maturité et qu'elle puisse nous éviter le mur.

  3. #3
    yak

    Re : Transports à l'hydrogène : un marché de masse vers 2020 selon les industriels

    Le plus important dans cet article est certainement:

    "Notre principal message aux décideurs doit être que l'hydrogène et les piles à combustible - faisant appel à des sources d'énergie renouvelables - constituent le seul système d'entraînement 'zéro émissions' actuellement concevable."

    Travailler sur des convertisseurs utilisant l'hydrogène comme énergie primaire est une chose et il faut le faire.

    Se poser les bonnes questions sur la manière de PRODUIRE cet hydrogène (que l'on ne trouve pas à l'état naturel comme le pétrole, le gaz ou l'uranium) avec un bilan énergétique positif et sans dégager de CO2 (ou autre pollution colatérale (cf déchets nucléaires)) en est une autre....

    L'article cite une production à partir de gaz naturel (on le fait aussi avec du pétrole), énergie fossile encore disponible mais pour combien de temps encore (2030 pour le pic de déplétion ?). Combien de CO2 rejetté dans le processus de production de cet hydrogène ?

    Le convertisseur (moteur, pile à combustuble) va de mieux en mieux lui mais l'extraction de l'hydrogène reste actuellement un problème majeur.

    Sans parler des fameuses infrastructures: stocker et distribuer un gaz aussi volatile n'est pas une chose aisée. Il traverse facilement les parois en acier et doit être stocké sous forme liquide à très basse température ou sous très forte pression à l'état gazeux. Assuremment un casse-tête sérieux pour les logisticiens.

    Alors l'hydrogène... sauveur de l'humanité ou intox ? En tout cas, pour un constructeur automobile c'est très porteur pour l'image.

    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Climat du futur : les modèles croient dur comme fer à la fonte généralisée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/02/2008, 14h51
  2. Les mystères de la dépendance à la nicotine enfin dévoilés
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/07/2005, 12h09
  3. Télécommunications : accélérer les débits grâce à la lumière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2005, 17h48
  4. Moteurs à hydrogène : un nouvel alliage pour le stockage et la détection
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/06/2005, 22h11
  5. Les microorganismes de Yellowstone préfèrent l'hydrogène au soufre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/02/2005, 17h01