Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Une limite à la taille des étoiles ?




  1. #1
    RSSBot

    Une limite à la taille des étoiles ?

    Selon les modèles traditionnelles de formation des étoiles, 0,072 fois la masse du Soleil constitue la limite inférieure en dessous de laquelle la faible densité d'un noyau et sa température empêchent l'initialisation de la fusion nucléaire.

    Mais qu'en est-il de la limite supérieure ? Certains calculs conduisent au chiffre de mille fois la masse du Soleil. Mais selon les travaux de Donald Figer, du Space...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    invite652431

    Re : Une limite à la taille des étoiles ?

    Citation Envoyé par RSSBot
    Selon les modèles traditionnelles de formation des étoiles, 0,072 fois la masse du Soleil constitue la limite inférieure en dessous de laquelle la faible densité d'un noyau et sa température empêchent l'initialisation de la fusion nucléaire.

    Mais qu'en est-il de la limite supérieure ? Certains calculs conduisent au chiffre de mille fois la masse du Soleil. Mais selon les travaux de Donald Figer, du Space...<br /><br />Cliquez-ici pour lire l'article<br />
    Alors des avis de specialistes sur le forum?

  4. #3
    mtheory

    Re : Une limite à la taille des étoiles ?

    Citation Envoyé par raphcl
    Alors des avis de specialistes sur le forum?
    HUM....mille fois la masse du soleil ça me semble beaucoup trop.Dans ma mémoire la limite d'Eddington pour une étoile c'est justement moins de 200 masses solaires.Au dela le souffle du rayonnement de l'étoile la rend instable et elle éjecte rapidement ses couches supérieures ou un truc comme ça.


  5. #4
    mtheory

    Re : Une limite à la taille des étoiles ?

    Citation Envoyé par mtheory
    HUM....mille fois la masse du soleil ça me semble beaucoup trop.Dans ma mémoire la limite d'Eddington pour une étoile c'est justement moins de 200 masses solaires.Au dela le souffle du rayonnement de l'étoile la rend instable et elle éjecte rapidement ses couches supérieures ou un truc comme ça.
    Eh bien ma mémoire est défaillante!
    La limite d'Edington c'est la limite de la luminosité d'une étoile de masse donnée ,au dela ses couches supérieures sont violemment éjectées.Donc tant qu'elle reste en dessous pour une masse donnée il ne semble pas y avoir de problème en première approximation.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. De Pékin à Lhassa 5000 km à vélo, et à cheval, sur les traces d'Evariste Huc
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/11/2005, 07h52
  2. La formation des étoiles massives
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2005, 05h36
  3. Greffes : fonction rénale améliorée grâce à une nouvelle molécule
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/09/2005, 07h58
  4. Les Perséides, une pluie d'étoiles filantes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/08/2005, 15h28
  5. Wifi : Microsoft publie une mise à jour dédiée à la gestion du WPA2 sous XP
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2005, 17h03