Le 11 mars, 22 partenaires européens se sont réunis à l'Institut de recherches sur la catalyse du CNRS de Lyon, pour le démarrage du programme TOPCOMBI. Son but : appliquer à la chimie les techniques d'expérimentation automatisée déjà utilisées en recherche pharmaceutique, afin de développer des procédés plus sûrs, plus propres, plus compacts et plus économiques.

Depuis quelques...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}