Alors que l'on craint aujourd'hui les «&nbsp;pics de pollution&nbsp;», une longue étude démontre que leur impact sanitaire est réel mais faible. En revanche, la pollution de tous les jours, même lorsqu'elle semble réduite, est la principale responsable des effets sur la santé.<br />
« Ce sont les expositions fréquentes, à des niveaux modérés de pollution, qui sont responsables de l'essentiel de l'impact sanitaire, et non les pics de pollution&nbsp;». Voilà en substance la conclusion de l'Agence fr...

Lire la suite : Pollution : les particules fines sont nocives même à faible dose
Les actualités Futura-Sciences