Les chercheurs de l'équipe " Épidémiologie de l'athéroscléro se et des maladies cardiovasculaires " (Unité Inserm 558) et du département " santé environnement " de l'InVS, mettent en évidence une augmentation du risque d'épisode coronaire aigu après un accroissement de la concentration atmosphérique d'ozone. Cette étude a été menée sur la population de...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}