Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 58 sur 58

Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada



  1. #31
    camaron

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par riovas
    Ce n’est pas un peu contradictoire? On peut se passer de viande sans problème pour la santé et même avantageusement par contre c'est vrai.
    Comment un enfant qui est en train de construire ses muscles et doit synthétiser des proteines peut il trouver les acides aminés essentiels qu'il ne trouve pas dans la viande ?

    Il est faux de dire que l'absence de produit carnés n'a pas d'influence sur la santé. Les besoins minimum en proteines animales sont faibles mais pas nuls. Et une alimentation végétarienne est à déconseiller à quelqu'un qui a les moyens de manger 100 g de viande par semaine.

    Que la consommation de 200g de viande à chaque repas ne soit pas sain j'en conviens. Mais en nutrition le contraire absolu du mauvais est rarement bon.

  2. #32
    Zyke

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Comment un enfant qui est en train de construire ses muscles et doit synthétiser des proteines peut il trouver les acides aminés essentiels qu'il ne trouve pas dans la viande ?
    Aucun probleme dans une alimentation végétarienne où figurent en quantité normale des oeufs et des produits laitiers (origine animale donc, certes).
    Aprés pour une alimentation végétalienne, c'est vrai que c'est plus rude d'avoir des apports équilibrés et en quantité nécessaire, mais certains y arrivent visiblement (cf moby :p )

    De toutes façons comme on dit, il n'y a pas grand chose qu'on trouve dans un animal qu'on ne trouve pas dans la nature directement, étant donné l'absorption qu'ils en font. A part la fameuse Vitamine B12, trés rarement présente à ma connaissance dans le règne végétal, et quelques bactéries développées dans le système digestif des animaux (type bifidus etc...), on retrouve tous les élèments dont à besoin un humain pour vivre correctement et en bonne santé.
    Sans faire de prosélitisme, on peut quand même citer de grand végétariens comme Carl Lewis, Victor Hugo ou Einstein (assez tardivement pour ce dernier) à qui cette alimentation semble ne pas avoir posé trop de problèmes...

    Les animaux, à mon sens, sont donc des intermédiaires inutiles pour l'alimentation humaine. Si l'intelligence continue de se développer chez l'homme, il sera forcé de le constater dans l'avenir: autant pour des raisons de santé et d'environnement que des motifs économiques (il revient plus cher de produire de la viande que des végétaux)

  3. #33
    invite73192618

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par Zyke
    Aucun probleme dans une alimentation végétarienne où figurent en quantité normale des oeufs et des produits laitiers (origine animale donc, certes). (..)Sans faire de prosélitisme, on peut quand même citer de grand végétariens comme Carl Lewis, Victor Hugo ou Einstein (assez tardivement pour ce dernier) à qui cette alimentation semble ne pas avoir posé trop de problèmes...
    Je veux bien croire que certaines personnes, grâce à leur physiologie particulière ou la diversification de leur alimentation, peuvent effectivement réussir à suprimer ou diminuer fortement leur consommation de viandes... mais je crois aussi que certaines personnes, à cause de leur physiologie particulière ou de leur stade de croissance, ont un besoin réel d'alimentation animale.

    Peut-être qu'un jour on réussira par culture bactérienne à suprimer le besoin d'utiliser des animaux pour nos prises alimentaires, mais en attendant, l'élevage et/ou la chasse restent indispensables pour beaucoup (sans compter son rôle dans les traditions autochtones, en particulier les inuits).

    Citation Envoyé par Méril
    Les animaux non humains ont des DROITS parce qu'ils sont, comme nous, des êtres SENSIBLES. Rien ne justifie que les humains se servent des représentants des autres espèces que la leur pour se nourrir, se vêtir ou faire du fric.
    D'ici à ce que ces faits changent, les humains contineront à se servir des autres espèces... comme le dis très bien Méril (Bienvenue sur futura Méril!). Quand il sera réellement possible de s'en passer, on pourra alors poser le problème du coté éthique. Puisque tu portes la discussion sur ce terrain là, voudrais-tu nous expliquer comment les concepts de droits peuvent s'appliquer aux animaux? C'est un concept universel à ce point ou c'est un point de vue typiquement humain?

  4. #34
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par Méryl
    Les animaux non humains ont des DROITS parce qu'ils sont, comme nous, des êtres SENSIBLES. Rien ne justifie que les humains se servent des représentants des autres espèces que la leur pour se nourrir, se vêtir ou faire du fric.
    Et les plantes ont des droits, parce que ce sont des êtres vivants.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #35
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par Méryl
    Rien ne justifie que les humains se servent des représentants des autres espèces que la leur pour se nourrir
    Cannibale ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #36
    Zyke

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Puisque tu portes la discussion sur ce terrain là, voudrais-tu nous expliquer comment les concepts de droits peuvent s'appliquer aux animaux? C'est un concept universel à ce point ou c'est un point de vue typiquement humain?
    Ta question me parait interessante.

    Je ne connait rien en droit, je précise. Mais il parait important de pouvoir légiférer les rapports entre hommes et animaux (comme la nature et l'environnement, en général). Une législation humaine donc, qui se doit d'être respectée par des êtres humains, ne pouvant esperer de la part des animaux une compréhension et une obeissance aux régles définies pas des hommes.
    Quand on dit que "les animaux ont des droits", c'est que certains pensent que ces êtres vivants différents ont autant que nous, le droit à la vie. Point de vue philosophique, certes, mais non dénué d'une utilité pour l'espèce humaine (ex: en ne tuant pas les prédateurs d'une espèce etc...)

    Pourquoi l'homme devrait-il ainsi s'immisser dans les relations avec les animaux puisqu'on lui repproche deja son excés d'implication et d'intéraction avec?
    Tout simplement parce que l'homme, s'est autoproclamé (et l'ayant prouvé grace à sa capacité sans limite de destruction et d'annhilation) l'espèce dominante sur la planète terre, tout en haut de la chaine alimentaire. De ce fait, il a des responsabilités qu'il ne peut fuir. Etant conscient qu'il est capable de droit (du moins, capacité...) de vie ou de mort sur à peu prés tout, il se doit d'auto-réguler son espèce: étant conscient de son pouvoir et de son environnement.

    Un prédateur dans la nature qui chasse et tue un autre animal pour le manger n'a pas conscience des repercutions de son geste. Il ne sait pas qu'il vit sur une planete entourée de milliards de masses gazeuses en combustion nucléaire, au milieu d'un univers à nos yeux infini. Il n'a pas cette connaissance et cette intelligence qui fait que notre espèce à des capacités phénoménales de gestion et d'anticipation.

    Cette seule différence nous sépare du régne du vivant traditionnel (hors biologique, car nous sommes constitués pareillement, d'atomes, de molécules, de protéines, d'acides aminés, d'adn, etc...).
    On a donc, à mon sens, un DEVOIR de preservation de ce qui nous entoure, un devoir de pouvoir empecher certains de notre espèce de tout détruire. C'est un problème intra-humains qui concerne le reste du monde.

    Point de dieu mettrait une si grande responsabilité en de si petites mains...
    Dernière modification par Zyke ; 09/04/2005 à 13h44.

  7. #37
    shokin

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Salut tout le monde,

    je voulais savoir ce que vous pensiez, à savoir si :

    - la disparition d'une espèce, comme les phoques, nuisait aux écosystèmes.
    - certaines espèces étaient en surpopulation et devenaient ainsi un danger pour l'environnement.
    - la chasse doit servir à l'environnement ou au confort personnel (vêtements, viande...)

    Parce que :

    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=17869

    Vous pouvez signer ici également :

    http://www.30millionsdamis.fr/FR/Dos...phoques.asp?d=

    mais de telles choses n'arrivent pas qu'au Canada, et malheureusement ce n'est pas récent...

    http://www.csdm.qc.ca/petite-bourgog...isparition.htm


    Pour ce qui est des phoques massacrés au Canada, certains Québecois semblent s'en crisser, calisse !

    http://www.quebec-politique.com/index/topic-3483-0.html

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  8. #38
    blackout

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Il n'y a qu'a balancer des bombes atomiques sur la banquise pour reguler les populations animales, ça ira plus vite.
    Non non non! Ça va faire fondre la banquise et augmenter le réchauffement climatique, en plus de la pollution atomique sur des milliers d'années!...non mais à quoi tu pensait! (je te taquinne!)

    Puis en ce qui concerne notre régime alimentaire dit omnivore, à trés forte tendance carnivore, quand l'homme aura compris qu'il n'est pas fait pour manger de la viande (molaire plates pour macher et non déchirer, canines inutiles de moins en moins prononcée, notre appareil digestif si different des carnivores purs, etc...), du moins qu'il peut s'en passer pour vivre bien, on aura franchi un grand cap dans l'humanité et fait preuve d'une grande "intelligence". Il est drôle que personnes de s'étonnent de notre dépendance carnée alors même que nos ancetres étaient végétariens/frugivores, comme la casi-totalité de la branche des singes actuelles.
    la vache est herbivore, elle possède aussi 4 estomacs. Nous on en a qu'un. Je crois que tu as oublier de mentionner l'appendice, ça c'est notre intestin qui rapetisse parce que l'on mange de moins en moins de végétaux (légumes, fruits...) qui sont plus dur à digérer que la viande.

    C'est vrai que l'intelligence est une arme, mais elle ne peut pas affronter toute les situations, tout comme un fusil.
    La sensiblité peut se révéler une faiblesse autant que la curiosité peut l'être dans certains cas.
    J'en ai une autre, plus connue cell-là: Vaut mieux prévenir que guérir.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  9. #39
    blackout

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Notre intelligence nous à servi à nous fabriquer des armes.

    Si la quantité de morue est en hausse, faut quand même pas se garrocher dessus. Faut pas oublier que les écolo et les média ne nous montre ce qu'ils veulent que l'on voit.
    Pour avoir des sentiments, des émotions, il faut avoir une consience et pour avoir une consience, il faut être intelligent. Les animaux (non-humains) ne sont pas intelligents, leur esprit repose sur une base de déductions simples, logiques et rationnelles en fonction de l'environnement et de leur besoins. En passant, la douleur n'est pas une émotion, la souffrance si.

    Après que les chasseurs leurs ait défoncé le crâne une première fois, ils recommencent pour être certain d'avoir bien fait leur boulot, c'est tout. Ces chasseurs ne sont pas des sadiques, du genre docteur dans les SS... Vous trouver ça cruel?Pas moi. Le phoque est mort. Il ne ressent plus rien. Il n'est plus vivant, c'est juste un tas de cellules qui vont mourrir prochainement ou qui le sont déjà.
    Quand je vois aux nouvelles à la télé que la lectrice nous averti de scènes troublantes en parlant d'une vache qui va se faire abbatre (avec seulement une balle à la tête) devant les caméras à cause des revendications des fermiers à cause de la crise de la vache folle, je rit (presque!). Quand juste avant, on présentait des scènes qui à mon avis était de loin plus horrible. Des otages civils se font décapité ou une autobus vient de sauter en Israël avec plein de blessés agonisants courent en pleurant, ne sachant pas ou allé. La présentatrice n'avait pas dit un mot pour que les images était pas belles à voir.

    Ça parait qu'il n'y a pas beaucoup de personne sur ce forum qui sont déjà entré dans une boucherie ou un abbatoir. Encore moins ceux, qui sont allé au Rwanda ou au Timor Oriental. Moi si. 319 500 phoques abbatue sans douleur pour le bien de la colonie et des autres espèces environantes c'est rien comparé à 800 000 êtres humains qui n'avait rien fait du tout.
    Dernière modification par blackout ; 10/04/2005 à 05h32.
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  10. #40
    Zyke

    Arrow Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    la vache est herbivore, elle possède aussi 4 estomacs. Nous on en a qu'un. Je crois que tu as oublier de mentionner l'appendice, ça c'est notre intestin qui rapetisse parce que l'on mange de moins en moins de végétaux (légumes, fruits...) qui sont plus dur à digérer que la viande.
    La vache est un herbivore, un ruminant exactement, et on est effectivement trés éloigné de son systeme digestif

    Par contre, la plupart des singes actuels sont des végétariens, des frugivores plus précisément et il ne me semble pas que le systeme digestif des chimpanzés ou des gorilles soit techniquement trés différent du notre? Je ne connais pas le pourcentage mondial de la population humaine vétarienne, je sais qu'en France il y a environ entre 1.5 et 2%, ce qui fait un paquet d'individu quand même sur une population de 60 millions de personnes! Sont-ils sous alimentés, en carence, et en mauvaise santé pour autant? je ne le pense pas, du moins au vu de ce que je connais: végétariens de naissance ou de conversion tardive. Pour demystifier, il faut se defaire de l'idée que certaines personnes physiquement et biologiquement sont plus sujette à ce régime alimentaire. L'envie, le gout de la chair, notre culture culinaire et la desinformation sur le sujet, sont à mes yeux se qui bloque le plus les gens à changer de régime, ce qui est aussi compréhensible.

    Après que les chasseurs leurs ait défoncé le crâne une première fois, ils recommencent pour être certain d'avoir bien fait leur boulot, c'est tout. Ces chasseurs ne sont pas des sadiques, du genre docteur dans les SS... Vous trouver ça cruel?Pas moi. Le phoque est mort. Il ne ressent plus rien. Il n'est plus vivant, c'est juste un tas de cellules qui vont mourrir prochainement ou qui le sont déjà.
    Ce genre de propos me fait plus sourire que bondir, tant c'est remplie de certitudes et d'inepsies. Libre à toi de penser cela, effectivement. Ceci dit, kit à faire des raccourcis, autant dire qu'un humain qui ressens la peur de mourir et la souffrance, c'est qu'un tas d'inter-connections synaptiques au milieu de neurones composées de molécules formées d'atome, ces derniers subdivisés en quark. On peut aller loin à ce petit jeu.
    La douleur que ressens un porc en train de se faire égorger au couteau, et j'en ai vu petit ("tuer le cochon" comme ils disent, j'ai même pris une vessie pleine sur la tronche pour m'être insurgé, à 10 ans, en classe verte dans les pyrénées), n'a donc rien de comparable avec la souffrance humaine? C'est à dire que les hurlements d'agonie poussés par l'animal et ses débattements pendant environ 10min, ne sont rien à coté de la "souffrance" dite humaine?
    On a mon avis encore bien à apprendre du ressentis animal à mon avis.
    Dernière modification par Zyke ; 10/04/2005 à 09h49.

  11. #41
    invite765732342432
    Invité

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par Zyke
    La douleur que ressens un porc en train de se faire égorger au couteau, et j'en ai vu petit ("tuer le cochon" comme ils disent, j'ai même pris une vessie pleine sur la tronche pour m'être insurgé, à 10 ans, en classe verte dans les pyrénées), n'a donc rien de comparable avec la souffrance humaine? C'est à dire que les hurlements d'agonie poussés par l'animal et ses débattements pendant environ 10min, ne sont rien à coté de la "souffrance" dite humaine?
    Ce qui n'a rien à voir avec les phoques qui sont, a priori, tués instatanément par le hakapik (bien utilisé).

  12. #42
    kinette

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Bonjour,
    Par contre, la plupart des singes actuels sont des végétariens, des frugivores plus précisément et il ne me semble pas que le systeme digestif des chimpanzés ou des gorilles soit techniquement trés différent du notre?
    On a longtemps pensé que chimpanzés et bonobos étaient uniquement végétariens. Il n'en est rien, ils chassent (et chassent même d'autres singes) et consomment de plus des termites et d'autres insectes. Je suppose que s'ils tombent sur une couvée ou sur des oeufs ils s'en régaleront aussi.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #43
    Castelcerf

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par Faith
    Ce qui n'a rien à voir avec les phoques qui sont, a priori, tués instatanément par le hakapik (bien utilisé).
    Hum oui mais bon les phoques sont capable de ressentir la peur et le stress comme de nombreux animaux; et il sont tout a fait conscient du danger lorsqu'ils voient leur congénère se faire tuer.

    Je n'ai a priori pas d'avis réellement sur le sujet, par contre quand je vois que l'argument qu'utiliser la sensiblerie est néfaste je ne suis pas convaincue.

    Hum faisons un peu d'humour noir; mais à ce compte la pourquoi ne réduit ton pas la population humaine.. ? Il me semble dans un sens que nous sommes l'éspèce la plus dangereuse pour l'équilibre et la plus en surnombre par rapport a son écosystême; en la tuant sans souffrance bien sur (restons humain) .. Réintroduisons le cannibalisme et sauvons les phoques ^^.. L'intelligence a mes yeux ne nous donnes pas une plus grande souffrancs autrement dit plus de valeur par rapport à la mort. Par contre elle nous permet de réflechir .. Et en réfléchissant justement on peu être logique et s'appercevoir que ce n'est pas en réduisant le nombre de phoque qu'on vas arranger l'état de la planète .. par contre les hommes ..

    Bon je ne pense pas réellement ce que je viens de dire.. mais c'est juste pour vous faire réfléchir aux conséquences qu'on certains arguments avancer si on les poussent au bout.

  14. #44
    invite765732342432
    Invité

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Je n'ai a priori pas d'avis réellement sur le sujet, par contre quand je vois que l'argument qu'utiliser la sensiblerie est néfaste je ne suis pas convaincue.
    Je ne dis pas que c'est néfaste, je dis que c'est hypocrite et malhonnète intellectuellement: Faute d'arguments indiscutables pour convaincre la raison des gens, on utilise leurs sentiments pour les faire changer d'avis

    Hum faisons un peu d'humour noir; mais à ce compte la pourquoi ne réduit ton pas la population humaine.. ?
    Ce serait effectivement une solution, mais elle n'est pas envisageable . Pour plusieurs raisons:
    - La délaration des droits de l'homme (le texte qui parle d'égalité pour tous). En effet, comment faire pour choisir vu que tous les hommes sont égaux ? Celà dit, une réduction de la natalité ne serait pas un mal.
    - Et d'une manière plus générale, la nature nous en empèche: Pour chaque individu (de quelque espèce que ce soit), c'est la survie et l'expansion de ses gènes (et par extension de son espèce) qui compte. Toutes les autres espèces sont des "étrangers" qui ne doivent pas interférer en mal sur leur développement.

    Bon je ne pense pas réellement ce que je viens de dire.. mais c'est juste pour vous faire réfléchir aux conséquences qu'on certains arguments avancer si on les poussent au bout.
    Pour les raisons ci-dessus, il est impossible de mener un parallèle entre notre comportement envers les autres espèces et la notre.

    C'est la même chose dans le cas suivant:
    On te propose de tuer 1 personne inconnue pour en sauver 3 => a priori tu acceptes
    On te propose de tuer ton père pour sauver 3 personnes inconnues => a priori tu refuses

    L'appartenance à un même groupe change absolument tout à la réflexion...

  15. #45
    heyrick

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Faith
    On te propose de tuer 1 personne inconnue pour en sauver 3 => a priori tu acceptes
    Ben si ton but est que des personnes ne meurent pas, tu vas pas en tuer une... Ou alors tu te contredis par ton geste.

  16. #46
    Castelcerf

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    tu dis: "- Et d'une manière plus générale, la nature nous en empèche: Pour chaque individu (de quelque espèce que ce soit), c'est la survie et l'expansion de ses gènes (et par extension de son espèce) qui compte. Toutes les autres espèces sont des "étrangers" qui ne doivent pas interférer en mal sur leur développement."

    oui seulement moi je crois que l'homme est justement doué d'intelligence pour lui permettre de dépasser ces règles très "naturel" pour comprendre que l'interet de sa propre espèce n'es pas plus important que le reste au final.
    L'intelligence nous permet de comprendre que l'important est l'équilibre.

    A quand une déclaration des droits de la vie qui mettra sur un pied d'égalité tous les être vivant.
    La science montre a mes yeux que la conception de l'homme qui accorde plus d'importance à la vie de son éspèce qu'aux autres est une position faisant preuve d'un manque de maturité; mais j'ai espoir que d'ici un demi siècle ou un peu plus les choses changent sait on jamais.

    La survie de l'éspèce est importante, mais moins que la survie de la vie elle même dont dépend l'éspèce, par conséquent ce qui prime sur toute autre considération c'est l'équilibre.

    dans ce raisonnement on peu accorder plus d'importance à la vie d'une plante qu'a celle d'un humain si l'équilibre est plus menacer par la perte de la plante que celle de l'humain. Certain ne seront pas d'accord avec moi; mais je leur répondrai que c'est sans doute car ils ont peur de la mort et qu'ils sont bien trop égoiste. Pourtant la mort est la seul chose sur terre qui devrait nous rassurer. La seul chose à laquel on peu se raccrocher réellement, la seul chose de certaine.

    ne voyez pas dans mes dire un extremiste provocant, mais juste une vision détaché de la mort et de la souffrance, tout ceci n'es finalement que sensation, instinct, peur etc.. Que des choses dont l'intelligence permet de comprendre et par conséquent de se détaché.

    ( je tient a dire en relisant mon post que ce que je dit d'une certaine facon est atroce, et j'ai très peur a vrai dire que je ne sois hélas pas le seul a penser comme cela; mais que d'autre moins bien intentionné voient dans ce raisonnement une justification à des actes méprisable visant toujours des buts bas .; On verra ce que le futur nous réserve mais nous devons être vigilant)

    Conclusion voir que l'homme continue a tuer des phoques avec les même argument qu'autrefois n'es en sois pas dramatique car leurs arguments sont valable d'une certaine facon.. Non ce qui est dramatique c'est de voir que la mentalité humaine n'as pas encore évolué au point qu'après tout ce qui a déjà été détruit dans la nature, on ne face pas tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer de réparer l'équilibre.

    Ce qui est grave dans l'acte de tuer des phoques n'es pas le fait de les tuer mais que ce sois pour des raisons économiques et non une réel recherche de l'équilibre.

    Et de dire que les prédateurs des phoques disparaissent par la faute de l'homme et donc par conséquent on doit remplacer leur prédateurs, peu être un raisonnement juste, A condition que ce sois une réel prise de conscience du besoin d'équilibre. Je ne crois pas que ce sois le cas; tout ce qu'il se passe aujourd'hui à coté de cette chasse sur le plan écologique nous montre, que les raisons de la tueries des bébés phoques est toujours la même raison, que celle qui à mené l'homme vers le déséquilibre et par conséquent vers un rééquilibrage à longue échelle à venir qui ne sera pas indolore.

  17. #47
    riovas

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    ne voyez pas dans mes dire un extremiste provocant, mais juste une vision détaché de la mort et de la souffrance, tout ceci n'es finalement que sensation, instinct, peur etc.. Que des choses dont l'intelligence permet de comprendre et par conséquent de se détaché.
    Moi j'ai une vision détaché de la Vie, tout ceci n'est qu'un sorte d'auto catalyse. Un effet statistique des lois de la physique. Je ne vois pas pourquoi on devrait la respecter. L'intelligence nous permet de le comprendre et de nous en détacher, etc.
    Ce raisonnement (le mien et celui que j'ai cité) n'as aucun sens car ce n'en est pas un. La Science (et l'intelligence aux sens de compréhension du monde) ne s'occupe que des faits et pas des valeurs, pour moi. Les génocides et les guerres ne sont pas plus contraires à la nature que l'amour et la paix. Les seules chose contraire à la nature c'est enfreindre les lois de la physique mais ce n'est pas possible (par principe sinon c'est pas les vrai loi de la physique). Essayer de prendre la nature comme référence morale est un non sens (y a un certain coté religieux), et comme dans la Nature le Bien et le Mal n'existe pas on pourra toujours justifier ses positions. La morale (ou les valeurs disons) ne viennent que des Hommes (ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas important)(Cf l’existentialisme).
    Vouloir nier l'individuel aux nom du général (l'équilibre sic) peut autant faire dire que quoi qu'on puisse faire à la planète de toute façon ça changera pas grand chose à l'avenir de l'univers. L'équilibre général de(s) univers ne pourra jamais être troublé par l'Homme t’inquiète pas pour cela.
    Dans le cas des lois des animaux c'est plus leur capacité à souffrir qui leur en donne que l'équilibre de la vie (faire souffrir un animal avant de le tuer ne change rien à cet équilibre).

    Tout ça pour dire qu’on dévie un peu non…

  18. #48
    Zyke

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Tout ça pour dire qu’on dévie un peu non…
    Effectivement, mais la discussion n'en devient pas moins interessante, faut-il la stopper sous peine de s'ecarter du sujet initial ou recreer un nouveau topic ailleurs?

    L'homme et son comportement s'est glissé naturellement au sein de la discussion? Pourquoi? Parce que le sujet porte quand même une part importante sur lui, un des deux protagonistes du sujet. Etant pleinement responsable et conscient de ce massacre, ça parait quand même interessant d'essayer de comprendre les raisons qui peuvent pousser à massacrer ainsi des "unités" de vie qui n'ont pas de valeurs aux yeux de certains et pourtant tant aux yeux d'autres.

    La nourriture n'est même pas ici le but de cette boucherie, c'est uniquement pour répondre à des besoins d'ordres secondaires ou tertiaires. Il ya quand même matière à se poser des questions.

    Je suis personnellement en total desaccord avec la vision uni-scientifique que semble adopter certains ici, considerant les phoques (ou autre animal) comme un tas de cellules sans grande nécessité d'existence et faisant seulement partis du paysage naturel et environnemental humain.

  19. #49
    riovas

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Je suis personnellement en total desaccord avec la vision uni-scientifique que semble adopter certains ici, considerant les phoques (ou autre animal) comme un tas de cellules sans grande nécessité d'existence et faisant seulement partis du paysage naturel et environnemental humain.
    je pense que si ce serait le cas c'est plus une vision philosophique que scientifique (par rapport à ce que j'ai dis avant). Mais au contraire tout le monde ici il me semble à tout de suite parler de la souffrance éventuel des phoques. C'est une matière de reconnaître non seulement qu’ils sont sensibles mais aussi de donner de la valeur à leur sensibilité.

  20. #50
    blackout

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Posté par Faith
    On te propose de tuer 1 personne inconnue pour en sauver 3 => a priori tu acceptes

    Ben si ton but est que des personnes ne meurent pas, tu vas pas en tuer une... Ou alors tu te contredis par ton geste.
    Non, je pense que c'est toi qui te contredit, il y aura inévitablement des gens qui vont mourrir, mais 1 vaut mieux que 3, c'est logique. C'est comme si on te donnait le choix entre 1 morceau de gâteau ou 2. Personnellement, j'en prendrais 2...

    Faute d'arguments indiscutables pour convaincre la raison des gens, on utilise leurs sentiments pour les faire changer d'avis
    Ça c'est vrai, on ose comparer des animaux à des êtres humains, comme s'ils en étaient vraiment. On dirait que les gens pensent qu'ils sont dans un film pour enfants avec des animaux qui parle. Les animaux n'ont aucun sentiment (pas de peine, pas de sourires, pas de rires...). La douleur, le stress etc. ne sont que de sensations physiques, rien de plus.
    Si certaines personnes veulent vivre sans souffrir, ben il ne le pourrons pas parce que la majorité de la vie n'est que souffrance.
    Tu attaches tes souliers le matin, un lacet pète. Ça fait chier. Souffrance.
    Un des tes proche meurt. Souffrance. Mais faut vivre avec...
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  21. #51
    heyrick

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Bonjour,

    Citation Envoyé par blackout
    Non, je pense que c'est toi qui te contredit, il y aura inévitablement des gens qui vont mourrir, mais 1 vaut mieux que 3, c'est logique. C'est comme si on te donnait le choix entre 1 morceau de gâteau ou 2. Personnellement, j'en prendrais 2...
    1 ne vaut pas mieux que 3 si le résultat repose sur le meurtre. La fin ne justifie pas les moyens. Tu auras peut-être sauvé 3 êtres sur le coup (je ne vois pas comment d'ailleurs), mais sur une base qui te menera tôt ou tard à refaire ce genre de choix, car il n'y aura eu aucune évolution dans la pensée et la volonté de tuer sera toujours existente.
    Maintenant, là, nous nageons dans l'abstraction. Le "problème" de sauver des êtres en devant en tuer d'autres est un problème totalement abstrait. Il faudrait voir les modalités concrètes pour le résoudre, car chaque problème se résout au cas par cas.

    heyrick

  22. #52
    heyrick

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par blackout
    Ça c'est vrai, on ose comparer des animaux à des êtres humains, comme s'ils en étaient vraiment. On dirait que les gens pensent qu'ils sont dans un film pour enfants avec des animaux qui parle. Les animaux n'ont aucun sentiment (pas de peine, pas de sourires, pas de rires...). La douleur, le stress etc. ne sont que de sensations physiques, rien de plus.
    Si certaines personnes veulent vivre sans souffrir, ben il ne le pourrons pas parce que la majorité de la vie n'est que souffrance.
    Tu attaches tes souliers le matin, un lacet pète. Ça fait chier. Souffrance.
    Un des tes proche meurt. Souffrance. Mais faut vivre avec...
    Comparer les animaux aux etres humains est un non-sens, les êtres humains étant compris dans l'ensemble des animaux. C'est comme comparer les moyens de locomotions aux voitures, cela n'a pas de sens.
    Tu dis que les animaux non-humains n'ont pas de sentiments, je ne vois pas ce qui te fait dire ça.
    Quand je vois les actes des humains, je me demande si EUX ont des sentiments.

  23. #53
    Zyke

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Non, je pense que c'est toi qui te contredit, il y aura inévitablement des gens qui vont mourrir, mais 1 vaut mieux que 3, c'est logique. C'est comme si on te donnait le choix entre 1 morceau de gâteau ou 2. Personnellement, j'en prendrais 2...
    Ce raisonnement repose uniquement sur des suppositions uni-centristes.
    Chacun agira différement selon sa façon de voir les choses, son vécu, facteurs sociaux, etc... certains seront même prés à mourir pour ne tuer personne, etc...
    Cette exemple est un cas et non une généralité!

    Comme pour ton gateau, une ou deux part, ça depend de tellement de parametres que c'est stupide de penser que ta façon d'agir sera le comportement universelle de chacun.

    Faute d'arguments indiscutables pour convaincre la raison des gens, on utilise leurs sentiments pour les faire changer d'avis
    Les animaux n'ont aucun sentiment (pas de peine, pas de sourires, pas de rires...). La douleur, le stress etc. ne sont que de sensations physiques, rien de plus.
    C'est précisement cette absence de sentiments, soit-disant caractéristiques majeures de l'esprit humain, qui permet aux chasseurs de tuer ainsi des être vivants, sans complexe ni remords. Où est l'humanité là? Celle qui nous diffère tant du reste du monde animal...

  24. #54
    riovas

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    J'entend souvent dire que l'homme est le seul animal qui tue autrement que pour survivre. Y pas longtemps je regardais le chat d'un ami qui habite à la campagne. Ce chat jouais avec une souris, il la griffait, la mordillait la fesait passer d'un patte l'autre, tout ça pendant au moins dix minutes. Quand elle est morte il l'a abandonné dans un coin.
    A moins que ce soit le contact de l'homme qui l'a perverti

  25. #55
    heyrick

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Citation Envoyé par riovas
    J'entend souvent dire que l'homme est le seul animal qui tue autrement que pour survivre. Y pas longtemps je regardais le chat d'un ami qui habite à la campagne. Ce chat jouais avec une souris, il la griffait, la mordillait la fesait passer d'un patte l'autre, tout ça pendant au moins dix minutes. Quand elle est morte il l'a abandonné dans un coin.
    A moins que ce soit le contact de l'homme qui l'a perverti
    Et oui, les hommes sont des animaux comme les autres, il n'ont pas le monopole de la cruauté ni de la bêtise ; ils sont juste plus fort dans ces domaines que les non-humains.

  26. #56
    de Sas

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Bonjour,

    Mesdames et Messieurs les Modérateurs, ce topic ne me semble pas au premier abord particulièrement scientifique. Mais vous l’avez laissé se développer. Je tiens donc avant que de ne nuire à votre conscience, vous inviter à détruire, effacer ce qui suit.
    Si vous laissez ce message, c’est donc en connaissance de cause et à vos risques et périls.

    C’est à partir d’ici.

    J’ai ouïe et suivi il y a environ trente ans ou plus de cela, une campagne identique pour « sauver les bébés phoques ». Cette campagne était menée par une personne mondialement connue à l’époque, un peu plus par la rotondité de ses fesses et l’expression coquine et prometteuse de sa moue, que par son charisme.
    Le MONDE ENTIER fut interpellé, conspué, vilipendé. Les auteurs des massacres devant être condamnés, punis, mis hors la loi, rejetés, honnis.
    Si l’on tient compte des archives journalistiques.
    Cette même personne n’aurait pas eu le minimum d’amour et d’instinct maternel que n’importe quelle femelle humaine de base porte à son propre enfant, et elle l’aurait purement et simplement écarté et ignoré depuis son plus bas - âge.
    Toujours des mêmes sources.
    Cette Gente Dame n’aurait pas eu un instant de saine réflexion et aurait sans état d’âme fait subir le sort de Pierre Esbayard à un brave âne à elle confié, parce que trop occupé à la conquête d’une Eloïse de Jument.
    Toujours des mêmes sources.
    Cette personne n’a pas trouvé inconvenant de s’approprier du bien public pour se faire une aire de tranquillité.
    Toujours des mêmes sources.
    La Dame a mené grand tapage pour faire interdire la commémoration du sacrifice d’Abraham, mais n’a pas rechigné à embrasser cuisses et cerveau consentant la théorie qui dit que les 6 millions de Juifs exterminés l’ont été pour purifier la terre.
    Oui bon d’accord, mais où voulez – vous en venir !!!!!!
    A ceci ! L’enfer est pavé de bonnes intentions, mais le diable reste un diable !

    Combien d’entre –nous qui frappons sur nos clavier ne sont –ils chaussés et vêtus de produits ou d’effets fabriqués par des enfants – esclaves dès d’âge de 6 ou 7 ans ?
    Les gouvernants qui permettent ce genre de chose (dans les deux sens) seraient –ils plus respectables que les chasseurs de phoques ?
    Le sort des morues ou des phoques est – il plus important que la lutte contre l’esclavage ?

    Ceci ne justifie pas cela bien sur !

    Alors « Dames patronnesses » et autres « Curetons », si vous voulez faire pleurer constructivement dans les chaumières revoyez vos sujets et laissez à la télévision – caca le soin d’endormir la Plèbe. Ou seriez – vous les complices de « l’opiumisation du peuple » ?

  27. #57
    Zyke

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    L'usage artisanal du gourdin, qui en fait frémir plusieurs, est en réalité la manière la plus efficace jamais testée par les chercheurs. Une étude réalisée pour la commission Malouf, mise sur pied après la campagne orchestrée par Brigitte Bardot dans les années 70, avait testé différents moyens de mettre à mort. Le coup de gourdin qui détruit le cervelet, le centre des sensations et le siège du système sympathique qui régit les automatismes comme le coeur et la respiration, est de loin plus efficace que la mort par balles, par électrocution ou autrement, dit-il. La mort clinique est instantanée.
    http://www.ledevoir.com/2004/04/07/51681.html
    -----------------------------------
    http://www.protection-des-animaux.org/chassephoque.html
    -----------------------------------

    Un peu plus d'infos, pour revenir sur le sujet

  28. #58
    Yoyo

    Re : Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada

    Etant donné les déviations observées sur ce fil, ainsi que les propos qui n'ont plus rien de scientifique.
    Ce sujet est verrouilé.
    Yoyo

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Répétition générale de la sonde Hayabusa sur l'astéroïde Itokawa annulée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/11/2005, 15h07
  2. Les loisirs nautiques cet été : partez en vacances bien préparés !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/07/2005, 13h19
  3. Télécommunications : accélérer les débits grâce à la lumière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2005, 17h48
  4. Génétique : les secrets de la méiose et des crossing-over précisés
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/05/2005, 15h25
  5. Les adresses de milliers de passionnés de sécurité dérobées
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/02/2005, 06h17