Découvert en 1982, le premier pulsar milliseconde semblait défier les lois de l'astrophysique. Une équipe d'astrophysiciens vient de confirmer l'un des modèles expliquant la rotation si rapide de ces étoiles à neutrons.<br />
Lorsque qu'une étoile de plus de 8 masses solaires explose, elle laisse une nébuleuse qui se dissipera très rapidement à l'échelle du temps cosmologique mais aussi un astre incroyablement dense pouvant rassembler dans une sphère de quelques dizaines de kilomètres de diamètre...

Lire la suite : L'origine des pulsars milliseconde se confirme
Les actualités Futura-Sciences