Un antibiotique, la rapamycine, utilisé comme immunosuppresseur pour éviter les rejets de greffes et découvert à l'île de Pâques, allonge la durée de vie de souris élevées en laboratoire. Un résultat étonnant qui reste à expliquer...<br />
Dans les années 1960, les scientifiques ont découvert une activité antibiotique dans le sol de l'île de Pâques. Le coupable a été identifié&nbsp;: c'est Streptomyces hygroscopicus, une bactérie formant de longs filaments et appartenant aux actinomycètes. Ce pois...

Lire la suite : Un élixir de Jouvence dans la terre de l'île de Pâques ?
Les actualités Futura-Sciences