Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Le Centre international de Recherche sur le Cancer de l'OMS (CIRC) à Lyon, vient d'ajouter les appareils de bronzage -&nbsp;bancs et cabines&nbsp;- sur la liste des cancérigènes les plus dangereux (groupe 1), comme le tabac et l'arsenic.<br />
    Le CIRC appuie cette décision sur les résultats d'une recherche publiée dans la revue Lancet Oncology. Les auteurs de l'étude font une méta-analyse des nombreuses publications qui établissent la relation entre bronzage artificiel et augmentation du risque de...

    Lire la suite : Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    neokiller007

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Ah bon ?
    On s'en serait pas douté

  4. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Attention l'article fait une confusion classique (faite même souvent par les professionnels de la santé) en disant :
    la liste des cancérigènes les plus dangereux (groupe 1)
    Les groupes définis par le CIRC (IARC en anglais) ne le sont pas en fonction de la dangerosité mais en fonction de la probabilité d'un lien entre l'exposition à l'agent (physique ou chimique) et l'apparition de cancers :
    Groupe 1: L'agent est cancérogène pour l'homme.
    Groupe 2A: L'agent est probablement cancérogène pour l'homme.
    Groupe 2B: L'agent est peut-être cancérogène pour l'homme.
    Groupe 3: L'agent est inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'homme.
    Groupe 4: L'agent n'est probablement pas cancérogène pour l'homme.
    (citation du CIRC ; les définitions complètes sont plus détaillées).
    Donc en toute rigueur un agent du groupe 2b peut être plus dangereux qu'un agent du groupe 1, mais on n'a pas encore de données suffisantes pour affirmer qu'il est réellement cancérogène pour l'homme.
    De même cette classification ne dit rien sur la fréquence à laquelle apparaît un cancer après exposition à l'agent (en d'autre terme quel est le pourcentage de la population exposée qui développera un cancer).

    Dans le cas présent outre la classification dans le groupe 1 (il est certain que les UV des cabines de bronzage sont cancérogènes) le CIRC donne une information sur la fréquence, à savoir une augmentation du risque de 75% (autrement dit pas tout à fait un doublement du risque d'apparition habituel).

    Quant à la dangerosité, elle est très élevée puisque les mélanomes font partie des cancers les plus invasifs s'ils ne sont pas pris à leur tout début. Ajoutons que d'autres risques existent comme l'apparition d'hyperkératoses (zones de la peau avec prolifération de cellules cornées) dont certaines peuvent à la longue dégénérer en cancers de la peau moins invasifs (cancers spino-cellulaires).

    Les mécanismes
    On a longtemps cru que seuls les UV B étaient cancérogènes car ils sont spécifiquement absorbés par l'ADN où ils provoquent une lésion caractéristique (dimérisation des paires thymine-thymine). On pensait donc qu'en limitant les cabines de bronzage aux UV A de plus grande longueur d'onde et non absorbés par l'ADN, il n'y aurait pas de problème. Puis on s'est aperçu que ces UV A provoquaient l'apparition dans le cytoplasme de radicaux libres lesquels pouvaient créer des lésions chimiques de l'ADN à cause de leur réactivité.

    La décision du CIRC est donc la dernière étape : la confirmation par les études épidémiologiques que ces UV sont bien dangereux.

    Bien évidemment le risque n'est pas le même pour une personne qui aura utilisé très occasionnellement une cabine de bronzage et pour une autre qui tiendrait à être bronzée tout au long de l'année, y compris en plein hiver. Le risque d'augmentation de la fréquence de 75% doit probablement être compris pour une utilisation moyenne.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    jihel

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Merci de ces précisions !
    je modifie l'article.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Je peux te rassurer à partir de mon expérience dans le domaine des risques professionnels : très peu de gens comprennent exactement ce que signifie cette classification parce qu'ils n'ont jamais lu les définitions du CIRC. Il y a une classification européenne pratiquement identique pour les substances dites CMR (Cancérogènes, Mutagènes ou toxiques pour la Reproduction) qui est utilisée dans la cadre de la prévention des risques professionnels. La classification du CIRC concerne aussi bien les expositions professionnelles que celles du public. L'éventail des agents soumis à l'étude est donc bien plus grand.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  8. #6
    Benoit.Be

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Attention l'article fait une confusion classique (faite même souvent par les professionnels de la santé) en disant :

    Les groupes définis par le CIRC (IARC en anglais) ne le sont pas en fonction de la dangerosité mais en fonction de la probabilité d'un lien entre l'exposition à l'agent (physique ou chimique) et l'apparition de cancers :
    Groupe 1: L'agent est cancérogène pour l'homme.
    Groupe 2A: L'agent est probablement cancérogène pour l'homme.
    Groupe 2B: L'agent est peut-être cancérogène pour l'homme.
    Groupe 3: L'agent est inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'homme.
    Groupe 4: L'agent n'est probablement pas cancérogène pour l'homme.
    Bref maintenant on est sur que les cabines UV sont cancérigènes mais on ne précise pas quel dose ni quel fréquentation

    Ca me fait pensé au seul d'alertes pour la grippe
    Les niveau d'alerte représente la diffusion d'un virus sur la planète mais en rien que le virus est méchant ou pas...
    Attention je ne dit pas que les cabine UV ne sont pas dangereuse mais que la catégorie veut simplement dire qu'il y a un effet mutagène prouvé.
    Donc je pense que les radios qu'on fait à l'hôpital sont dans la même catégorie mais il y a très peu de chance d'avoir un cancer avec celle-ci sauf si tu fais des radios tout les jours...


    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Bien évidemment le risque n'est pas le même pour une personne qui aura utilisé très occasionnellement une cabine de bronzage et pour une autre qui tiendrait à être bronzée tout au long de l'année, y compris en plein hiver. Le risque d'augmentation de la fréquence de 75% doit probablement être compris pour une utilisation moyenne.
    Qu'est ce qu'une utilisation moyenne?
    Sans définition exacte c'est un peu ballot...

  9. Publicité
  10. #7
    evritot

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Bonjour,

    Je réagis à cet article, car cliente du groupement ### pub supprimée (ce message n'est pas aussi innocent qu'il le paraît - JPL modérateur) depuis plusieurs années je ne peux laisser sans réponse argumentée des affirmations qui pourraient être mal interprétées par un public non averti. Comme toute consommatrice ou consommateur de prestation de cabine solaire, je me tiens bien entendu au courant via Internet, des bonnes et mauvaises pratiques quant à l'utilisation de ces cabines, des études scientifiques internationales liées à l'utilisation des UV dits artificiels. En premier lieu, comme pour tout type de consommation, c'est l'exès de consommation qui est potentiellement préjudiciable à la santé et non la consommation elle-même!

    Il faut savoir qu'en France, cette activité est encadrée par la législation la plus stricte au monde depuis 1997 permettant d’éviter tout problème de santé lié à l’utilisation des bancs solaires. Les niveaux d’émission en particulier sont limités et les rayonnements solaires les plus nocifs filtrés, ce qui a pour effet de rendre l’exposition aux UV artificiels plus sécuritaire qu’une exposition aux UV naturels.

    Le bronzage en cabine a fait l’objet de nombreuses études afin de mesurer les impacts possibles de cette pratique sur la santé publique. Le rayonnement solaire est classé comme un agent cancérogène de catégorie 1 depuis 1992. Le CIRC a décidé de classer les UV artificiels dans la même catégorie en juillet 2009. Cette annonce, reprise avec un discernement quasi nul par les médias, a contraint madame Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, à confirmer publiquement que la réglementation française encadrait parfaitement cette profession.

    Cette décision du CIRC s’appuie sur une compilation de plusieurs articles internationaux dont très peu concernent des études réalisées en Europe et dont aucune ne se réfère aux pays ayant adopté une législation sur le bronzage artificiel. Les auteurs eux-mêmes ont reconnu ne pas avoir tenu compte de facteurs importants tels que l’exposition au soleil naturel et le phototype des individus.

    Ces études révèlent, comme d’autres depuis, que les risques concernent essentiellement les « mélano-compromis » ou personnes de phototypes 1 (incapables de bronzer), porteur de nævi mélanocytaires multiples, d’autant plus qu’il existe des antécédents familiaux de mélanome. Aucun risque n’est mis en évidence par la pratique du bronzage en cabine lorsque l’on exclut des échantillons ces personnes à risque . Or les personnes à la peau claire, de phototype 1, ne sont pas admises à bronzer dans les centres de bronzage spécialisés en France.

    L’annonce du CIRC est donc un non-événement en France, en raison de sa réglementation spécifique.

    Il est probable que le CIRC ait voulu mettre la pression sur une profession sans doute insuffisamment réglementée dans certains pays (possibilité d’utilisation aux mineurs, insuffisance des règles de protection oculaire, absence de personnel formé, absence de protocoles de contrôles des matériels, rayonnement émis jusqu’à 2-3 fois plus élevé que celui autorisé en France…).

    Voilà, je pense avoir apporter au débat un éclairage rassurant pour certains des internautes qui auraient pu mal interpréter les conclusions alarmistes de l'article. Bonne journée!
    Dernière modification par JPL ; 18/01/2010 à 10h05.

  11. #8
    piwi

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Simple cliente? J'en doute un peu... En tout cas, sur d'autres forums, un certain evritot s'associant lui aussi à ####, se revendique comme spécialiste du bronzage.
    Pas très franc du collier tout cela.

    Pour la modération,
    piwi
    Dernière modification par JPL ; 18/01/2010 à 10h07. Motif: raison socilae supprimée
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  12. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Oui, on nous prend pour des imbéciles, mais ça ne marche pas.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    evritot

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Re-bonjour,

    Vous remettez en cause dans votre article l'enseigne #####et vous vous étonnez que dans ma réponse je la cite... Oui, je suis une cliente satisfaite et c'est à ce titre que j'interviens, en respectant d'ailleurs totalement l'auteur de l'article auquel je réponds. Pardon, lorsque l'on est fan d'une activité, on l'exprime, et surtout on le fait dans un état d'esprit qui ne mérite pas de réflexion méprisante, y compris de la part d'un modérateur. Liberté d'expression... Très bonne journée!
    Dernière modification par yoda1234 ; 18/01/2010 à 11h22.

  14. #11
    piwi

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    Plutot que de vous enerver, jouons cartes sur table. Sur d'autres forum vous semblez revendiquer une appartenance avec la fameuse société. Cliente ou autre chose? Quoi qu'il en soit, vous n'êtes pas sans savoir, puisque vous venez de vous inscrire sur nos forums, que nous n'acceptons pas la publicité et encore moins quand elle provient directement de la société mise ainsi en avant. Rien que pour cela, vos message aurait pu être supprimé. Nous l'avons simplement légèrement édité étant donné que vous semblez avoir des arguments à faire valoir. Rien de plus.

    Maintenant, si la société que vous défendez souhaite un droit de réponse ou que l'article soit corrigé, qu'elle en fasse la demande auprès des administrateurs du site, qui donneront suite si ils l'estiment nécessaire.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Cabines UV et bronzage artificiel : un risque de cancer avéré !

    J'ajoute en outre que violer à nouveau la charte du forum après deux interventions de la modération c'est se f..... délibérément du monde. Encore une infraction de ce genre et vous serez prémodéré(e) ce qui signifie que vos messages n'apparaîtront sur le forum que s'ils sont approuvés au préalable par un modérateur.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Actu - Incinérateurs : un risque de cancer avéré
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/02/2009, 16h31
  2. Actu - Fumeurs : risque de cancer du poumon réduit grâce au brocoli
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2008, 19h58
  3. Viandes rouges ,produits laitiers,risque de Cancer!!!?
    Par passiflora dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/11/2008, 09h55
  4. L'effet de l'activité physique sur le risque de cancer du sein précisé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2006, 18h49