Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?



  1. #1
    RSSBot

    Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Les preuves montrant que les gisements de méthane sous forme de clathrates en Arctique sont en train de se déstabiliser se multiplient. Une récente campagne océanographique a découvert pas moins de 250 suintements de méthane dans cette région du globe. La menace d'une accélération brutale du réchauffement climatique se précise donc.<br />
    Cela fait des dizaines d'années que les géologues et les océanographes savent qu'il existe en bordure des continents de gigantesques zones où s'accumulent des cl...

    Lire la suite : 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    syndrome

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    on est cuit en gros :/

  3. #3
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Avant de s'emballer, c'est le cas de le dire, il faut attendre d'autres mesures , histoire de voir si c'est nouveau ou pas vraiment.

    Il y a un biais dans ces "découvertes": on n'a pas assez de recul (pas de mesures dans le passé) et, donc, on ne sait pas si ces cheminées n'ont pas toujours plus ou moins existé.

    On sait que dans le passé récent (le précédent interglaciaire), la Terre a été plus chaude que maintenant d'un peu moins de 2°C . On sait que ça n'a pas été irréversible puisqu'on est là .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #4
    cisou9

    Smile Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Y a t-il des études pour piéger le méthane ?
    Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peut l'en empêcher.Alexandre Soljenitsyne

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Ca va pas être simple: on cherche à piéger le CO2 qui est émis par les activités humaines mais pas celui qui est émis naturellement.

    Il y a une première raison toute simple: c'est que le CO2 qui est émis artificiellement à partir de grosses centrales est concentré, on peut donc imaginer de le récolter à la source et de le piéger mais on n'envisage pas de le faire pour les usages dispersés (transports, chauffage individuel etc) . Pour le méthane, le pb serait d'abord celui là: aller le piéger à la source et ces sources sont diffuses et rien ne dit qu'elles seront aux mêmes endroits d'une année sur l'autre .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. #6
    Pfhoryan

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Avant de s'emballer, c'est le cas de le dire, il faut attendre d'autres mesures , histoire de voir si c'est nouveau ou pas vraiment.
    Oui, et cette tendance au sensationalisme n'est pas très scientifique.

    --
    "Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

  8. #7
    spoutrain

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Bonjour !

    Pourquoi ne pas pomper ce méthane qui se libère pour le porter à 800m de profondeur et ainsi en refaire des clathrates qui resteraient stables pour un bon bout de temps ? En plus l'energie requise par les pompes pourrait provenir du méthane extrait lui-même !?

  9. #8
    GillesH38a

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    J'aurais aimé un discours un peu plus chiffré et un peu moins style catastrophe....

    On nous dit qu'en 30 ans, le courant a augmenté de 1°C et que la limite de stabilité est descendue de 360 à 400 m, soit environ 10 %.

    Quel impact global ça a eu sur le dégazage du méthane arctique ?

    par quel facteur faudrait-il multiplier ces valeurs pour atteindre des dégazages ayant un impact notable sur le climat ? on doit avoir une idée de à quel rythme il faudrait dégazer non?

    a ma connaissance, le méthane n'a pas accéléré , il a même plafonné cette dernière décennie. D'ailleurs curieusement les températures ont aussi plafonné. Est ce qu'on a pas simplement un indicateur plus ou moins linéaire de température arctique (ça dégaze un peu plus parce qu'il fait un peu plus chaud), en étant très loin d'un emballement de rétroaction non linéaire ?

  10. #9
    dams33

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Quand est-ce que le logique scientifique va enfin l'emporter sur les peurs véhiculés par les médias de masse. Dans futura-sciences, il y a "sciences", alors réflechissez en scientifiques!
    Burt Rutan, vous connaissez? On peut dire de lui que c'est un scientifique, avec un esprit critique et des facultés intellectuelles plus que développées. Voilà ce qu'il en pense, preuves à l'appui...

    http://ac.matra.free.fr/FB/rutanagwdataanalysis.pdf

    Lisez, et apprenez à penser par vous même!

  11. #10
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    bienvenue sur FS
    et bonjour à toi , dams33 (rappel de la charte de FS: la politesse, ça existe)
    Moi, je connais pas ce Burt Rutan et quand je cherche via google, je tombe sur un spécialiste de l'aéronautique. Ne serait ce pas un peu éloigné?

    Alors, réfléchis aussi par toi même: si tu as un pb cardiaque tu ne vas pas aller voir ton garagiste aussi compétent soit il ni même ton ophtalmo.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #11
    dams33

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Avez-vous juste fait l'effort de lire le document?

  13. #12
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    La réponse est oui
    et c'est comme d'habitude.

    Il y a 6,5 milliards d'individus sur Terre. Il n'y a pas de raison valable pour que ces individis n'aient pas un avis aussi valable que ce Burt Rutan qui n'est en rien spécialiste de la chose

    Par contre, il y a des spécialistes et il y a même des rapports de synthèse des travaux des spécialistes.

    Enfin, ce genre de débat a déjà eu lieu des dizaines de fois sur FS, prière de lire mon avertissement avant de continuer ce type de discussion
    merci
    http://forums.futura-sciences.com/ge...oster-svp.html
    yves pour la modération
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  14. #13
    GillesH38a

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    et voilà, on repart dans les noms d'oiseau, c'est quand meme dommage !!

    mais je regrette vraiment qu'on écrive des articles avec des chiffres balancés sans qu'on puisse savoir ce que ça représente vraiment ! 250 suintements, ça veut dire quoi? y en avait combien avant? on les a découvert parce qu'on s'est mis à les chercher, ou parce qu'ils sont vraiment apparus ?

    techniquement la phrase

    Une récente campagne océanographique a découvert pas moins de 250 suintements de méthane dans cette région du globe. La menace d’une accélération brutale du réchauffement climatique se précise donc.
    ne me parait aucunement scientifique, je vois pas en quoi le fait de découvrir 250 suintements "précise une menace d'accélération brutale" si on ne le relie à rien de ce qu'il y avait avant !

    et le reste de l'article confirme cette incertitude

    Malheureusement, depuis quelques temps déjà, on a bel et bien détecté des suintements de méthane en Arctique et l’incertitude règne quant à savoir si ces derniers étaient déjà présents il y a des dizaines d’années ou pas et sur l’impact du phénomène sur le climat. En effet, une bonne partie de ce méthane se dissout dans l’eau de mer et ne rentre donc pas massivement dans l’atmosphère. Il n’en reste pas moins qu’une évaluation et une surveillance du phénomène est nécessaire pour mieux en comprendre les implications sur le climat de notre planète à court terme.
    est ce que vraiment c'est un résumé de dire que ça "précise la menace d'accélération brutale " ?

  15. #14
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    et voilà, on repart dans les noms d'oiseau, c'est quand meme dommage !!

    Désolé, mais où vois tu des mots d'oiseaux dans mes propos?
    J'aurais peut être mieux fait de supprimer les messages de dams33 qui sont HS de toute manière mais je n'utilise pas beaucoup cette arme là.

    A part cela, j'ai bien dit plus hait qu'avant de s'emballer, il fallait attendre d'en savoir plus.

    Je suis d'accord avec toi mais ce ne sont pas les scientifiques qui font du sensationalisme! Remarque bien quand même que la fin de l'article émet des réserves .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. #15
    GillesH38a

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    c'est vrai que je parlais plutot du style de dams33 .

    Tout à fait d'accord que dans le corps de l'article c'est plus mesuré. Mais c'est pour ça que je regrette que "l'accroche" du titre et le style général laisse une impression de catastrophe imminente; c'est peut etre vrai, mais je ne trouve pas que ce soit bien argumenté dans l'article !

  17. #16
    mtheory

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    mais je regrette vraiment qu'on écrive des articles avec des chiffres balancés sans qu'on puisse savoir ce que ça représente vraiment ! 250 suintements, ça veut dire quoi? y en avait combien avant? on les a découvert parce qu'on s'est mis à les chercher, ou parce qu'ils sont vraiment apparus ?

    techniquement la phrase

    ne me parait aucunement scientifique, je vois pas en quoi le fait de découvrir 250 suintements "précise une menace d'accélération brutale" si on ne le relie à rien de ce qu'il y avait avant !

    et le reste de l'article confirme cette incertitude

    est ce que vraiment c'est un résumé de dire que ça "précise la menace d'accélération brutale " ?
    Bonjour Gilles,

    Il est vrai que rétrospectivement j’ai écris un article plutôt confus et pas vraiment de bonne qualité. Je vais quand même dire ce que j’avais en tête.

    D’abord la référence de base a été

    http://www.noc.soton.ac.uk/index.php?full=1

    où l’on peu lire

    The warming of an Arctic current over the last 30 years has triggered the release of methane

    Methane released from gas hydrate in submarine sediments has been identified in the past as an agent of climate change. The likelihood of methane being released in this way has been widely predicted.”

    The results indicate that the warming of the northward-flowing West Spitsbergen current by 1° over the last thirty years has caused the release of methane by breaking down methane hydrate in the sediment beneath the seabed.
    Professor Tim Minshull, Head of the University of Southampton’s School of Ocean and Earth Science based at the National Oceanography Centre, says: “Our survey was designed to work out how much methane might be released by future ocean warming; we did not expect to discover such strong evidence that this process has already started.


    Ce dernier point ainsi que des estimations de la quantité de méthane qui pouvait être libérée

    Graham Westbrook Professor of Geophysics at the University of Birmingham, warns: “If this process becomes widespread along Arctic continental margins, tens of megatonnes of methane per year – equivalent to 5-10% of the total amount released globally by natural sources, could be released into the ocean.”


    sont confirmés dans


    Escape of methane gas from the seabed along the West Spitsbergen continental margin


    que j’avais donné en lien externe en bas de mon article

    Je me souvenais aussi que les clathrates avaient été proposés pour expliquer l’extinction du permien trias et la fin de la glaciation dans le cadre de la théorie de la Terre boule de neige. J’avais aussi en mémoire une partie des articles futura sur le sujet et le fait qu'il serait donné en liens dans mon article.

    Pour moi, il s’en dégageait l’image suivante.

    La possibilité d’une déstabilisation des clathrates et réelle et prévue depuis longtemps mais on n’avait pas vraiment d’observations soutenant cette hypothèse. Depuis quelques années déjà on a cependant découvert des suintements de méthane en Arctique mais on ne savait pas encore si le phénomène était peu répandu ou non. Donc oui on a cherché à évaluer son étendue et là, mauvaise surprise, c’est pire que ce qu’on imaginait et il y a eu une accélération du processus depuis 30 ans. Maintenant, on ne sait toujours pas qu’elle était l’ampleur du phénomène au départ ni ce qu’il sera à l’avenir (Il s'agit peut-être de variation mineur autour d'un état stationnaire). Toujours est-il qu’on sait maintenant qu’il est bien réel et que donc la, en ce sens, que la menace se précise.

    Maintenant, comme on sait que le méthane ne se libère pas comme ça dans l’atmosphère, le danger ne semble pas imminent mais il pourrait peut-être le devenir.

    J’ai donc essayé de mélanger deux choses dans l’article, essayé de dire que c’est une question très sérieuse mais ne pas non plus affirmer que l’on allait fatalement dans le mur avec ces observations.

    Je dois dire que je suis assez occupé depuis quelques jours à l’évaluation de ce qu’il faut penser avec la découverte récente de Fermi. Donc je n’avais pas pris la peine de consulter en détail ceci
    http://en.wikipedia.org/wiki/Clathrate_gun_hypothesis
    http://en.wikipedia.org/wiki/Arctic_methane_release

    où il est dit

    In 2008 the United States Department of Energy National Laboratory system[9] identified potential clathrate destabilization in the Arctic as one the most serious scenarios for abrupt climate change, which have been singled out for priority research

    Mais si j’ai bien compris, les analyse préliminaires semblent dire que dans le pire des cas, il faudrait de 1000 à 100.000 ans pour que l’impact sur le climat soit réelle.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  18. #17
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Phénomène négligeable mais qui va se rajouter à la fonte du permafrost qui lui va libérer des quantités bien plus significatives (0,4 gigatonnes ?).

    Entre ceux qui disent: "tout va bien" et ceux qui croient "à l'apocalypse prochaine", mon coeur balance.

    Ce que je constate, c'est que les étés sont de plus en plus chaud à Paris.

    Il faudrait peut-être songer à ne plus utiliser la combustion, technologie de l'homme des cavernes, qui nous cause tous ces désagréments !

  19. #18
    Damien49

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Entendu pour la première fois il y a quelques années sur ce type de problème avec les clathrates , dans un scepticisme ambiant, il était difficile à l'époque de plus de trouver beaucoup d'articles scientifiques sur le sujet, mise à part quelques pionné qui criaient attention dans l'indifférence totale.

    Il n'empêche qu'on remarque que depuis, il y a de plus en plus d'articles scientifiques publiés sur le sujet et c'est tant mieux, même si comme on s'en doutait les résultats ne sont pas très réjouissants. Preuve s'il en était qu'il faut absolument quantifier cette épée de Damocles le plus vite possible et donc s'intéresser au sujet, donc l'étudier...
    Dernière modification par Damien49 ; 18/08/2009 à 17h23.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  20. #19
    wizz

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par spoutrain Voir le message
    Bonjour !

    Pourquoi ne pas pomper ce méthane qui se libère pour le porter à 800m de profondeur et ainsi en refaire des clathrates qui resteraient stables pour un bon bout de temps ? En plus l'energie requise par les pompes pourrait provenir du méthane extrait lui-même !?
    euhhhh

    tant qu'à faire, après l'avoir recueilli, pourquoi ne pas l'exploiter comme énergie, au lieu de creuser des puits pour exploiter le pétrole ou le gaz naturel (qui est du méthane)

  21. #20
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    euhhhh

    tant qu'à faire, après l'avoir recueilli, pourquoi ne pas l'exploiter comme énergie, au lieu de creuser des puits pour exploiter le pétrole ou le gaz naturel (qui est du méthane)
    C'est ben vrai çà. Mine ne rien pour enfouir le méthane dans le sol à forte profondeur, il va falloir de l'énergie fossile et çà va encore dégager des GES.

    Il faut absolumment récupérer ce méthane ainsi que celui qui sort du c...... des vaches.

  22. #21
    mtheory

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Bonjour Gilles,

    Il est vrai que rétrospectivement j’ai écris un article plutôt confus et pas vraiment de bonne qualité. Je vais quand même dire ce que j’avais en tête. etc.....
    .
    arghhh.....on sent l'effet de la température, désolé pour les nombreuses fautes
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  23. #22
    Tannhauser

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Est-ce que ce sont les 250 sources de cet article ?
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...matique_16891/
    Y a t-il eu une évolution depuis ?

    J'aurais une question sur la stabilité des glaces.
    Si des colonnes de bulles se forment la densité du mélange eau+bulle sera inférieure à la densité de l'eau.
    Sauf erreur la hauteur d'eau est constante, le poids de la colonne d'eau va donc diminuer.
    Donc la pression en profondeur va diminuer localement avec création de nouveaux courants ressemblant à des mouvements convectifs.
    En regardant le sonar j'ai l'impression que de petites colonnes se crée sur la droite de colonnes plus importantes (peut être à l'aval du courant)
    Serait-il possible que les colonnes de bulles soient elles-même une source de déstabilisation indépendante de la température ?


    Et autre question, je cite l'article :
    "Les prédictions les plus pessimistes du GIEC pourraient donc devenir non seulement une réalité mais être dépassées, en gravité mais aussi du point de vue de la chronologie."
    J'ai lu que les concentrations de CO2 était plutôt à considérer comme une sortie du système, l'entrée étant plutôt l'activité solaire ou d'autre paramètres.
    Je suis désolé je n'ai plus les sources, mais si c'est exacte même partiellement, nous serions donc plus ou moins grossièrement en train de piloter le système par une sortie (en régime forcé).
    Je me demande donc si il est judicieux de regarder uniquement les courbes des évolutions lentes (en régime libre) aux cours des temps géologiques pour avoir une idée de ce qui nous attend.
    J'imagine que les modèles fonctionnent dans les deux cas mais ne faut-il pas aussi chercher l'avenir dans des évenements très ponctuels et catastrophiques qui ont eux aussi brutalement joué sur les concentrations des gaz ?
    En fait je m'étonne que le GIEC n'ai pas tenu compte des hydrates de méthane.
    Savez-vous s'ils ont jugés qu'ils n'auraient pas d'impact ou s'ils ont simplement zappé le sujet ?

  24. #23
    Damien49

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    J'imagine que les modèles fonctionnent dans les deux cas mais ne faut-il pas aussi chercher l'avenir dans des évenements très ponctuels et catastrophiques qui ont eux aussi brutalement joué sur les concentrations des gaz ?
    En effet, c'est ce qu'on appelle des effets de seuils. La machine météorologique et climatique (la nature en général d'ailleurs) marche beaucoup avec ce genre d'équation non linéaire. Le cas du petit caillou de trop sur la pente qui provoque la grosse avalanche en est l'exemple le plus représentatif. Il est probable que le dégagement de clarthare marche sur le même genre de système, mais je pense plus à une échelle micro, voir locale.

    En fait je m'étonne que le GIEC n'ai pas tenu compte des hydrates de méthane.
    Savez-vous s'ils ont jugés qu'ils n'auraient pas d'impact ou s'ils ont simplement zappé le sujet ?
    Il me semblait avoir répondu en partie à ta question dans mon message précédent. Ce sujet et les découvertes là-dessus d'un point de vue collégial sont très récentes.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  25. #24
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par Tannhauser Voir le message

    Je me demande donc si il est judicieux de regarder uniquement les courbes des évolutions lentes (en régime libre) aux cours des temps géologiques pour avoir une idée de ce qui nous attend.
    J'imagine que les modèles fonctionnent dans les deux cas mais ne faut-il pas aussi chercher l'avenir dans des évenements très ponctuels et catastrophiques qui ont eux aussi brutalement joué sur les concentrations des gaz ?
    On commence à le faire avec des résultats pas trop mauvais mais c'est beaucoup plus complexe parce qu'il s'agit de phénomènes dans l'ensemble mal connus et surtout non linéaires. (voir par exemple http://www.college-de-france.fr/medi...5179_ebard.pdf)
    En fait je m'étonne que le GIEC n'ai pas tenu compte des hydrates de méthane.
    Savez-vous s'ils ont jugés qu'ils n'auraient pas d'impact ou s'ils ont simplement zappé le sujet ?
    Non, la question a volontairement été laissée sur le côté (quoique largement mentionnée) tout comme l'instabilité des calottes par exemple. La raison est simple: c'était pas mûr à l'époque de la rédaction du rapport (pas assez de travaux crédibles , pas de quantification). Ca sera différent pour le prochain rapport mais ça sera encore très imprécis certainement.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #25
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    On commence à le faire avec des résultats pas trop mauvais mais c'est beaucoup plus complexe parce qu'il s'agit de phénomènes dans l'ensemble mal connus et surtout non linéaires. (voir par exemple http://www.college-de-france.fr/medi...5179_ebard.pdf)

    Non, la question a volontairement été laissée sur le côté (quoique largement mentionnée) tout comme l'instabilité des calottes par exemple. La raison est simple: c'était pas mûr à l'époque de la rédaction du rapport (pas assez de travaux crédibles , pas de quantification). Ca sera différent pour le prochain rapport mais ça sera encore très imprécis certainement.
    Une question de Candide. On parle couramment depuis une décennie de la fonte de la banquise: en 2008 la superficie fondue est égale à environ 1 100 000 km² dans l'Artique. Qu'en est-il de l'Antartique ? Y a t-il une raison particulière à cette différence, si différence il y a ?

    Le réchauffement climatique aurait une influence sur l'acidité de l'eau consécutivement à l'augmentation du % de CO² dans l'atmosphère. Les quantités d'eau douce diluées dans l'océan ne risquent-elles pas d'avoir des conséquences majeures sur la salinité, la circulation des courants marins et par voie de conséquence sur la vie marine ?

    Merci.

  27. #26
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    On sort du thème de l'actu, tu ne penses pas?
    Si tu désires aller plus loin, il faudra ouvrir une discussion ;

    En deux mots: pour l'Antarctique, la question de la fonte ne se pose évidemment pas de la même manière: c'est un continent. On peut parler de l'extension de la banquise autour du continent mais c'est déjà différent.

    On a longtemps discuté quant à savoir si l'Antarctique se réchauffait ou se refroidissait. Le débat n'est sans doute pas tranché définitivement mais il semblerai bien qu'il y ait une tendance au réchauffement (http://www.futura-sciences.com/fr/ne...chauffe_18037/)

    Une raison à une différence, il y en a une, oui: la présence des continents dans l'HN et leur absence dans l'HS, d'où une rotation des vents beaucoup plus forte au Sud (un vortex plus puissant qui isole davantage les hautes latitudes)

    Pour ce qui est de l'acidification de l'océan par le CO2, oui, c'est une certitude (même Allègre est alarmiste sur ce point) . Les conséquences sur la vie marine seront immédiates : nul besoin de passer par l'intermédiaire des courants ou de la salinité: si le ph de l'eau diminue, le calcaire des coquilles , des tests, des coraux etc.. va pas aimer
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  28. #27
    invite765432345678
    Invité

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    On sort du thème de l'actu, tu ne penses pas?
    Si tu désires aller plus loin, il faudra ouvrir une discussion ;

    En deux mots: pour l'Antarctique, la question de la fonte ne se pose évidemment pas de la même manière: c'est un continent. On peut parler de l'extension de la banquise autour du continent mais c'est déjà différent.

    On a longtemps discuté quant à savoir si l'Antarctique se réchauffait ou se refroidissait. Le débat n'est sans doute pas tranché définitivement mais il semblerai bien qu'il y ait une tendance au réchauffement (http://www.futura-sciences.com/fr/ne...chauffe_18037/)

    Une raison à une différence, il y en a une, oui: la présence des continents dans l'HN et leur absence dans l'HS, d'où une rotation des vents beaucoup plus forte au Sud (un vortex plus puissant qui isole davantage les hautes latitudes)

    Pour ce qui est de l'acidification de l'océan par le CO2, oui, c'est une certitude (même Allègre est alarmiste sur ce point) . Les conséquences sur la vie marine seront immédiates : nul besoin de passer par l'intermédiaire des courants ou de la salinité: si le ph de l'eau diminue, le calcaire des coquilles , des tests, des coraux etc.. va pas aimer
    Merci pour cette réponse précise à une question un peu en apparté des suintements de méthane.

    Cordialement

  29. #28
    GillesH38a

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    pour revenir au méthane, les courbes des GES sont visibles ici :

    http://www.esrl.noaa.gov/gmd/aggi/

    on est quand même bien d'accord que le dégazage n'est une menace que si il emballe la concentration atmosphérique en méthane non ? donc qu'un bateau voit 250 sites de dégazages, ok, avant si j'ai bien compris on n'avait jamais vraiment mesuré ce qu'il en était, mais si ça correspond à une accélération problématique, ça devrait se voir aussi (et surtout) sur la concentration atmosphérique !

    or j'ai beau regardé la courbe du méthane, j'y vois une courbe manifestement convexe et non concave, et un plateau d'une dizaine d'années (ça a remonté un peu en 2008 mais encore très en dessous de l'extrapolation de 1990-2000).

    Je ne vois pas comment on peut penser que les dégazages arctiques sont près du seuil où ça pourrait s'emballer !

    et à ceux qui trouvent les étés de plus en plus chauds, je signale aussi que la température moyenne globale a AUSSI plafonné depuis 10 ans (et même décru)

    http://www.cru.uea.ac.uk/cru/info/warming/

    Donc soit leur perception est subjective, soit la température locale n'est pas corrélée de manière évidente à la moyenne - mais dans ce cas à quoi ça sert de raisonner sur la moyenne ?

  30. #29
    mtheory

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Bonjour Gilles,
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    pour revenir au méthane, les courbes des GES sont visibles ici :
    http://www.esrl.noaa.gov/gmd/aggi/
    on est quand même bien d'accord que le dégazage n'est une menace que si il emballe la concentration atmosphérique en méthane non ?
    Oui, absolument.
    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Je ne vois pas comment on peut penser que les dégazages arctiques sont près du seuil où ça pourrait s'emballer !
    Je n'ai pas l'impression ni de l'avoir dit ni que personne ne l'ait affirmé dans les liens que j'ai donnés.
    Cependant, si ça s'emballait dans, disons 70 ans, on peut quand même se demander si on pourrait pas se retrouver avec une élévation de température plus rapide que les projections actuelles non ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  31. #30
    yves25
    Modérateur

    Re : Actu - 250 suintements de méthane découverts en Arctique : un risque pour le climat ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    pour revenir au méthane, les courbes des GES sont visibles ici :

    http://www.esrl.noaa.gov/gmd/aggi/

    on est quand même bien d'accord que le dégazage n'est une menace que si il emballe la concentration atmosphérique en méthane non ? donc qu'un bateau voit 250 sites de dégazages, ok, avant si j'ai bien compris on n'avait jamais vraiment mesuré ce qu'il en était, mais si ça correspond à une accélération problématique, ça devrait se voir aussi (et surtout) sur la concentration atmosphérique !

    or j'ai beau regardé la courbe du méthane, j'y vois une courbe manifestement convexe et non concave, et un plateau d'une dizaine d'années (ça a remonté un peu en 2008 mais encore très en dessous de l'extrapolation de 1990-2000).

    Je ne vois pas comment on peut penser que les dégazages arctiques sont près du seuil où ça pourrait s'emballer !
    Ca me semble un argument foireux.

    Les 250 cheminées de CH4, c'est peanuts en terme de débit comparé à la planète entière!

    C'est pas parce que la concentration atmosphérique moyenne en CH4 n'augmenterait pas actuellement qu'on ne pourrait pas se rapprocher d'un seuil à partir duquel il y aurait dégazage de méthane à partir des clathrates et emballement puisque ce n'est plus qu'une question de température de la mer au dessus des plateaux épicontinentaux.


    Je suis cependant d'accord sur le fait qu'on n'en est pas là fort probablement mais mon argument est tout autre: il est tout bête et je l'ai déjà donné plus haut. La planète a connu récemment des températures plus élevées (2° environ) sans pb
    Dernière modification par yves25 ; 19/08/2009 à 21h28.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Trois nouveaux grands dinosaures découverts en Australie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/07/2009, 13h51
  2. Actu - Les suintements de méthane font de Mars une planète vivante
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/01/2009, 09h34
  3. Actu - Méthane arctique : le retour de la "bombe climatique" ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/10/2008, 11h01
  4. Actu - Les suintements de méthane : un risque pour le climat ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/01/2008, 16h22