Un chercheur de l'Université de Liverpool a découvert une couche près de la frontière noyau-manteau de la Terre. Cette découverte rend possible la mesure des variations de la température interne du manteau à un niveau beaucoup plus profond qu'auparavant, à environ 2.900 kilomètres en dessous de la surface terrestre.

Le Dr Thomas, du département des sciences de la Terre de l'Université de Liverpool,...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}