Une équipe de scientifiques de l'université de Liverpool (Royaume-Uni) a mis au point, en collaboration avec une start-up belge spécialisée en génomique et une société britannique d'analyse génétique, une technique révolutionnaire capable de détecter, dans les poumons, les cellules susceptibles de devenir cancéreuses.

Les chercheurs utilisent une technique d'analyse d'ADN...{br}{br}Cliquez-ici pour lire l'article{br}