La cause est entendue : les biocarburants, ou agrocarburants, ne pourront pas être produits par l'agriculture traditionnelle à partir de céréales ou de cannes à sucre. Les bactéries, les levures et les micro-algues, infatigables travailleuses spécialistes de la chimie organique, semblent bien plus adaptées. Plusieurs sont candidates. Un groupe américain en a trouvé une nouvelle.<br />
Elle s'appelle Rhodococcus opacus et est cousine avec Mycobacterium tuberculosis, de sinistre réputation comme l'i...

Lire la suite : Biocarburants : une nouvelle bactérie sur les rangs
Les actualités Futura-Sciences