Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Profitant d'une activité solaire exceptionnellement faible, les rayons cosmiques sont plus intenses qu'ils ne l'ont jamais été depuis les débuts de l'ère spatiale. C'est ce que démontrent les mesures de ACE, un engin lancé en 1997. Les futures missions habitées devront en tenir compte...<br />
    De mémoire d'homme moderne, le rayonnement cosmique n'a jamais été aussi intense. Installé à 1,5 million de kilomètres, le satellite ACE (Advanced Composition Explorer) tourne depuis 1997 autour du point de...

    Lire la suite : Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Ravjulbespar

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Bonjour,

    Dans la phrase : "... où les particules du vent solaire sont ralenties par la matière interstellaire et passent d'un régime supersonique à une vitesse subsonique.", issue du commentaire de l'image de fin d'article, ne s'agirait-il pas plutôt de régimes superluminiques et subluminiques ?

    Cdt,

    Julien-G. RAVOT
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence." (S. Hardin)

  4. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Citation Envoyé par Ravjulbespar Voir le message
    ne s'agirait-il pas plutôt de régimes superluminiques et subluminiques ?
    Sachant que rien ne peut aller à la vitesse de la lumière (et donc encore moins au dessus) la réponse me semble évidente. Par contre je ne sais pas comment on détermine le seuil supersonique/subsonique dans un milieu aussi raréfié.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    Marot1

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Heureusement que cela n'a aucune influence sur le climat.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ravjulbespar

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Sachant que rien ne peut aller à la vitesse de la lumière (et donc encore moins au dessus) la réponse me semble évidente.
    Eh oui, c'est ce qu'on appelle une question réthorique !

    En ce qui concerne la vitesse du son dans le vide, si tant est que cela ait un sens, elle me semble difficile à définir tant le vide ressemble peu à un milieu continu !

    Cdt,

    Ravjul
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence." (S. Hardin)

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Oui, mais le vide spatial n'est pas totalement vide. Il y a donc, par exemple, des phénomènes d'ondes de choc. Mais je préférerais qu'un spécialiste passe par là.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Ravjulbespar

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Le son se propage dans des gaz, des liquides ou des solides.

    En écartant les deux dernières hypothèses (je ne connais pas de liquide pouvant exister dans le vide spatial...), il ne nous reste que le gaz. Dans l'hypothèse des gaz parfaits, la vitesse du son est proportionnelle à la vitesse des molécules dans le gaz. Or dans le vide spatial, à des températures proches du zéro absolu, cette vitesse me semble nulle. J'aurais donc tendance à dire que la vitesse du son dans le vide est nulle.
    Si l'on prend un gaz de Van der Vaals, alors cette vitesse devient carrément négative !

    D'où ma perplexité...

    Maintenant, il existe peut-être une hypothèse relativiste qui permettra de calculer une vitesse d'onde de choc dans le vide, mais je pense dans ce cas qu'on ne devrait pas être loin de la vitesse de la lumière ; donc a posteriori, peut-être que l'auteur de l'article saurait nous éclairer ?

    Cdt,

    Ravjul
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence." (S. Hardin)

  11. #8
    Calvert

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Salut !
    Sans être véritablement un spécialiste d'hydrodynamique astrophysique, on peut très bien traiter le "vide" spatial comme un milieu continu, il suffit de considérer une échelle assez grande pour que les hypothèses des milieux continus soient vérifier, à savoir, notamment, que le libre parcours moyen d'une particule entre deux interactions avec une autre particule soit beaucoup plus petit que la dimension des objets considérés.

    Pour des gaz en astrophysique, cette dimension est grande, mais pas énorme. Dans le "Gas dynamics", de Shu, il parle comme ordre de grandeur d'un libre parcours moyen de 1014 cm pour un nuage d'hydrogène neutre, dont la dimension typique est de 1019 cm.

    La vitesse du son est définie dans ces milieu comme usuellement :

  12. #9
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Je voudrais rebondir sur cette remarque :
    Malgré ce nom, et même si l'on y trouve effectivement des rayons gamma, ce « rayonnement » est surtout un flux de particules, comportant des neutrinos et, surtout, beaucoup de protons et des noyaux, d'hélium en majorité mais aussi d'autres éléments.
    Ces termes de « vent solaire » et de « rayonnement cosmique » ont été pour moi la source de pas mal de confusions au début où je m’intéressais à l’astronomie.
    D’après ce que j’avais appris en cours de physique un rayonnement était de nature électromagnétique. Un vent me semblait à priori composé de particules. J’étais un peu choqué de devoir admettre que ce « vent » et ce « rayonnement », présentés comme différents, sont en fait identiques et composés tout les deux de photons et de particules, des objets totalement différents.
    Qu’un flux de particules massives soit assimilé à un « rayonnement » et qu’un rayonnement électromagnétique le soit à un « vent » me parait aberrant.

    Bon, d’accord, il y a la tradition. On continue bien à appeler « Nova » des objets qui non seulement ne sont pas nouveaux mais qui sont en fin de vie. Mais il me semble qu’il y a des limites.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  13. #10
    Saint-Sandouz

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Citation Envoyé par Ravjulbespar Voir le message
    Dans la phrase : "... où les particules du vent solaire sont ralenties par la matière interstellaire et passent d'un régime supersonique à une vitesse subsonique.", issue du commentaire de l'image de fin d'article, ne s'agirait-il pas plutôt de régimes superluminiques et subluminiques ?
    À mon avis ceci va dans le sens de ma remarque précédente : il y a confusion entre un vent et un rayonnement.

    Pour répondre il me semble que les particules massives composant « vent » solaire comme le « rayonnement » forment un gaz, très ténu certes, et sont en interactions. Par conséquent ce milieu a une « vitesse du son », qui dépend de la vitesse à laquelle une impulsion donnée à une particule se transmet à sa voisine. Mais vu la densité du milieu, la vitesse doit être très faible et donc on doit vite atteindre Mach 1.
    Il y a aussi des ondes onde de choc quand un flux de particules massives (et non pas un rayonnement), comme celui issu d’une étoile, a fortiori issu d’une nova par exemple, entre en collision avec le milieu environnant, donc un gaz. À ma connaissance, si onde de choc il y a c’est qu’il y a vitesse supersonique.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  14. #11
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Les rayons cosmiques sont de plus en plus puissants...

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    J’étais un peu choqué de devoir admettre que ce « vent » et ce « rayonnement », présentés comme différents, sont en fait identiques et composés tout les deux de photons et de particules, des objets totalement différents.
    Qu’un flux de particules massives soit assimilé à un « rayonnement » et qu’un rayonnement électromagnétique le soit à un « vent » me parait aberrant.
    Le vent solaire est constitué uniquement de particules (plasma, donc ions + électrons). Ce terme n'englobe aucun rayonnement électromagnétique. Par contre le terme rayons cosmiques correspond à des particules (pendant longtemps ce sont les seules qui ont été étudiées) et à du rayonnement gamma.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Discussions similaires

  1. Actu - Les nuages de notre atmosphère fabriqués... par les rayons cosmiques !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 28
    Dernier message: 03/04/2010, 18h03
  2. Actu - Rayons cosmiques : oui, la coupure GZK existe !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/07/2008, 11h35
  3. Actu - Les rayons cosmiques observés par l'effet Cerenkov
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 08h35
  4. Actu - Les rayons cosmiques de hautes énergies proviendraient de noyaux actifs de gal
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2007, 08h35
  5. Les rayons cosmiques à l'origine du changement climatique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 21
    Dernier message: 09/11/2006, 21h22