Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale



  1. #1
    RSSBot

    La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    La NASA est en pleine période de tests d'un nouveau type de propulsion spatiale : la voile solaire. Cette technologie utilise la pression exercée par les photons sur une grande surface réfléchissante pour fournir une poussée.

    Des véhicules spatiaux fonctionnant sur ce principe pourraient se déplacer autour du Soleil sans avoir à emporter du carburant...

    Lire l'article : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale
    Dernière modification par Futura ; 16/05/2005 à 12h57.
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    bardamu

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    ll y a un truc que je comprends mal : comment passe-t-on d'une énergie sans masse (énergie des photons) à une énergie cinétique ?
    Dans mon esprit, le mécanisme serait : absorption du photon -> ré-émission dans le sens inverse (réflexion) -> "poussée"
    Mais est-ce à dire que l'émission d'un photon provoque un mouvement de la masse émettrice ? Une lampe de poche est poussée dans le sens inverse du faisceau ?
    Ou bien, s'agit-il d'un autre mécanisme ?

  4. #3
    Baygon_Jaune

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Un photon a certes une masse nulle, mais il possède néanmoins une quantité de mouvement non nulle, égale à h.nu/c ou encore si tu préfères h/lambda.
    Donc pour répondre à ta question, oui une lampe de poche subit une poussée ; m'enfin il faut bien avouer que la pression radiative est assez faible
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  5. #4
    erreur-404

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    C'est super! Je croyais que les recherches sur les voiles solaires étaient abandonnée.
    I marron pas

  6. #5
    vanos

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Bonsoir,
    Les mâts se solidifieraient à -35° dans le froid spatial, mais en pleine lumière solaire il fait au moins +120° alors quid?
    Ciao
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bardamu

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par Baygon_Jaune
    Un photon a certes une masse nulle, mais il possède néanmoins une quantité de mouvement non nulle, égale à h.nu/c ou encore si tu préfères h/lambda.
    Donc pour répondre à ta question, oui une lampe de poche subit une poussée ; m'enfin il faut bien avouer que la pression radiative est assez faible
    Salut,
    je crois que j'avais déjà posé la question et que j'avais déjà eu cette réponse...
    Mais il y a quelque chose que je dois mal intégrer.
    En fait, quelle est la différence essentielle entre l'énergie sous forme de masse et l'énergie électromagnétique ?
    Le photon agit sur le champ gravitationnel comme toute forme d'énergie et transmet son impulsion aux corps massifs, en cela il se comporte comme un objet massif.
    La seule différence serait qu'il n'a pas d'inertie, c'est-à-dire que sa vitesse ne peut varier ?
    Quels sont les comportements proprement "photoniques" ?

  9. Publicité
  10. #7
    Yassine88

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par bardamu
    comment passe-t-on d'une énergie sans masse (énergie des photons) à une énergie cinétique ?
    Le photon a effectivement une masse mais plutot une masse-energie ( Eintein , e=mc² ) ... qui depend , je penes , de sa longueur d'onde ......

    Merci de rectifier s'il y a erreur ......
    I want to know how God created this world. I want to know His thoughts; the rest are details.

  11. #8
    Baygon_Jaune

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Ce que tu dis est correct ; pour être plus précis, il faudrait dire que le photon n'a pas de masse au repos.
    M'enfin bon
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  12. #9
    fanascience

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    bonjour je viens de m'inscrire je n'ai que 15 ans je suis passioné par les sciences mais il y a quelque chose qui ne va pas dans ton post Baygon_Jaune,Einstein n'a t-il pas dit que rien n'etait d'une immobiliter absolue dons il ne peut pas y avoir de repos je me trompe? ^^

  13. #10
    Baygon_Jaune

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Certes certes, mais je supposes que tu sais que l'énergie cinétique d'un truc est dépendante du référentiel dans lequel tu l'observes ; bein c'est pareil pour la masse (au sens opposé à masse au repos). Ca ne veut pas dire que le truc concerné est absolument immobile quand on parle de masse au repos, note bien.
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  14. #11
    bardamu

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par Baygon_Jaune
    Un photon a certes une masse nulle, mais il possède néanmoins une quantité de mouvement non nulle, égale à h.nu/c ou encore si tu préfères h/lambda.
    Donc pour répondre à ta question, oui une lampe de poche subit une poussée ; m'enfin il faut bien avouer que la pression radiative est assez faible
    Salut,
    J'ai trouvé ici http://artemmis.univ-mrs.fr/cybermec...L/photon01.htm , le calcul de l'impulsion transmise.
    Si W est l'énergie réelle reçue à la distance D du Soleil par une surface attaquée par des rayons sous l'angle y ( Wo est reçue à la distance Do = 1 UA ). La pression photonique vaut :

    Wo et W : flux d'énergie solaire en Watt/m²

    J'ai un doute sur leur calcul :
    Pour qu'il y ait transmission d'énergie, il faudrait que le photon reflété soit d'une fréquence infèrieure.
    E1photon + E1voile = E2voile + E2photon
    delta Ev = delta Ep = h nu1 - h2 nu2, avec nu2 < nu1

    Mais dans leur calcul, on ne considère que le flux incident et l'angle comme si il s'agissait d'une transmission d'impulsion par un corps massif. L'impulsion transmise ne devrait-elle pas être liée à un changement de fréquence entre photon reçu et photon émis ?

  15. #12
    Coincoin

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Salut,
    On peut tout à fait considérer la lumière comme étant constituée de particules dotées d'une impulsion (mais pas massifs pour autant). Cette impulsion dépend de la longueur d'onde. On retrouve bien ainsi la même expression pour la pression de radiation que si on considère la lumière d'un point de vue électromagnétique classique.
    Encore une victoire de Canard !

  16. Publicité
  17. #13
    fanascience

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    et bien merci Baygon_Jaune pour ton renseignement

  18. #14
    JPL

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par Baygon_Jaune
    Ca ne veut pas dire que le truc concerné est absolument immobile quand on parle de masse au repos, note bien.
    Je m'aventure avec prudence en dehors de mon domaine de compétence (donc pas taper si je dit une bêtise) : ce ne serait pas plus clair en parlant de masse inertielle plutôt que de masse au repos ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #15
    Lambda0

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    L'article parle de tests en laboratoire pour l'instant. Et l'idée des voiles solaires est loin d'être nouvelle. D'un point de vue pratique, il y a déjà eu des essais dans les années 80/90, avec assez peu de succès. Ca peut sembler très simple, une voile solaire, maisaapparemment, le déploiement est une opération très délicate.

    Voir le site de l'U3P.
    http://www.u3p.net/

    Pour ce qui est de la physique de la propulsion, c'est bien l'échange de quantité de mouvement qui compte, d'après la RFD : f = dp/dt
    Il est inutile de faire intervenir une masse du photon puisqu'on connait sa quantité de mouvement, dp.
    Si le photon est absorbé, dp est la quantité de mouvement du photon (hv/c).
    S'il est réfléchi, dp vaut 2 fois la valeur précédente.
    Entre les deux, il faut pondérer par le coefficient de réflexion, et éventuellement par un facteur d'inclinaison si on n'est pas en incidence normale.

    A+

  20. #16
    Lambda0

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Correction à la nouvelle de Futura :

    "La NASA est en pleine période de tests d'un nouveau type de propulsion spatiale : la voile solaire. À l'image des voiliers sur Terre, cette technologie utilise la pression exercée par les particules (photons) des vents solaires sur une grande surface réfléchissante pour fournir une poussée."

    Ce n'est pas le vent solaire qui exerce la pression mais la lumière solaire. Le vent solaire est un flux de particules matérielles (protons, électrons, etc.). La contribution du vent solaire à la poussée est négligeable devant la pression de radiations (la poussée photonique proprement dite).

  21. #17
    Futura

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Bien vu; corrigé.

    Effectivement le vent solaire est un flot de particules très peu dense qui n'exerce quasiment aucune force sur quoique ce soit.

  22. #18
    Baygon_Jaune

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Ouais enfin bon, c'est quand même la cause de la seconde queue des comètes
    Et puis va dire que ça n'exerce quasiment aucune force sur quoi que ce soit aux gens qui conçoivent l'électronique des satellites
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  23. Publicité
  24. #19
    Yassine88

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    salut,

    J'ai lu auparavent qu'une sonde ( pour destination : mercure ou venus ...) qui a accidentellement eu ces moteurs coupées en avoisinant le soleil a pu etre poussée par ce vent solaire quelques moment jusqu'as ce que les moteurs ont pu refonctionner ......

    ET c'etait bien avan t cela ... ( c'est la premiere fois que ce system a ete vérifié !!

    ;-P
    I want to know how God created this world. I want to know His thoughts; the rest are details.

  25. #20
    TPE voile solaire

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    j voudré savoir si kelk1 a des détails sur le déploiement de la voile solaire
    merci de bien vouloir me répondre svp

    MODÉRATION

    Merci de lire ou de relire la charte qui dit:
    La courtoisie est de rigueur sur ce forum : pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes.
    et

    Respectez les lecteurs du forum, n'écrivez pas vos messages en style SMS ou phonétique. Utilisez la fonction "prévisualisation" pour vous relire et limiter les fautes d'orthographe.
    yoda1234.
    Dernière modification par yoda1234 ; 13/11/2007 à 18h45.

  26. #21
    azoth

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Bonsoir à tous,

    On a une idée des vitesses possibles avec ce procédé ?

  27. #22
    vanos

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par azoth Voir le message
    On a une idée des vitesses possibles avec ce procédé ?
    Bonjour,

    Ici il s'agit de vent solaire donc fort rapide. Je ne connais rien à la navigation à la voile dans l'espace mais sur Terre je m'y connais bien et l'allure la plus rapide est "au plus près serré", sur mer on approche la vitesse du vent et sur terre (char à voile) on peut même la dépasser. Dans le vide, on ne dispose ni de dérive ni de roues, ces dernières étant indispensable pour éviter le dérapage alors quid ?

    Salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  28. #23
    Coincoin

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Salut,
    Plus que la vitesse, le problème est l'accélération. La pression de radiation est extrêmement faible, il ne faut pas être pressé...
    Encore une victoire de Canard !

  29. #24
    azoth

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Re,

    Autre façon de présenter la chose: quels voyages sont envisageable par ce procédé ?

  30. Publicité
  31. #25
    TPE voile solaire

    La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Bonjour,
    je voudrais savoir si quelqu'un a des renseignement précis sur le fonctionnement et le déploiement de la voile
    Car je travalle sur un Travail Personnel Encadrées qui a pour thème la voile solaire
    Merci d'avance de bien vouloir me répondre

  32. #26
    lobi

    Re : La NASA teste la voile solaire, un nouveau type de propulsion spatiale

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Bonjour,

    Ici il s'agit de vent solaire donc fort rapide. Je ne connais rien à la navigation à la voile dans l'espace mais sur Terre je m'y connais bien et l'allure la plus rapide est "au plus près serré", sur mer on approche la vitesse du vent et sur terre (char à voile) on peut même la dépasser. Dans le vide, on ne dispose ni de dérive ni de roues, ces dernières étant indispensable pour éviter le dérapage alors quid ?

    Salut.
    Je me permet de réagir, mas je pense que le "près serré" est une des allures les moins rapides au contraire.
    La plus rapide étant plutôt "le grand largue".
    Et sur mer également, on peut dépasser la vitesse du vent (au près serré justement...).
    Concernant la voile dans l'espace, les forces en jeu étant complètement différentes (pas de résistance de l'eau...), je pense que la navigation n'aura vraiment rien à voir.

Discussions similaires

  1. NEXT : La NASA teste un moteur ionique nouvelle génération
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/08/2006, 11h05
  2. La Nasa teste un moteur martien à oxygène et méthane liquide
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2006, 16h46
  3. NASA : CEV et avenir des moyens de propulsion spatiale
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2005, 14h21