Le constat est inquiétant : la couche d'ozone s'amenuise sous l'effet de produits chimiques dûs à l'activité humaine. Les variations de l'ozone stratosphérique sont étudiées par le satellite européen Envisat. Pour compléter les données fournies par le satellite, le CNES a lancé un ballon stratosphérique le 7 mai dernier. Ce vol permettra de valider dans l'atmosphère les mesures prises...{br}{br}Lire l'article : Envisat et les ballons du CNES veillent sur la couche d'ozone {br}