Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Des chercheurs de la Nasa viennent de synthétiser en laboratoire l'une des lettres du code génétique. En simulant les conditions régnant à l'intérieur des nuages interstellaires, les cosmochimistes ont vu apparaître une des bases de l'ARN, l'uracile.<br />
    Il y a 50 ans, la plupart des rares chercheurs spéculant sur les conditions de l'apparition de la vie dans le cosmos auraient certainement déclaré impossible l'existence de molécules organiques ailleurs qu'à la surface ou dans l'atmosphères des...

    Lire la suite : Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Marot1

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Cette lecture est passionnante.

    D'abord le titre, ensuite le contenu.

    Savoir qu'en laboratoire on a convenablement simulé la synthèse de l'uracile, on se dit qu'un grand pas a été fait.

    Cette synthèse est faite en mélangeant pyrimidine et glace dans les conditions des nuages interstellaires. Des UV et tout va bien, l'uracile apparaît.

    Ah, on n'a jamais trouvé de pyrimidine dans les nuages stellaires ?

    C'est dommage mais il faut bien qu'il y en ait pour la beauté de la synthèse.

  4. #3
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Hypothèse: la vie sur Terre vient de l'espace.

    Prédiction: on trouvera des formes de vie parentes dans le nuage d'Oort et les comètes.

    Quelqu'un veut parier?

  5. #4
    Marot1

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Et d'où vient la vie de l'espace ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Génération spontanée hors d'une soupe prébiotique interstellaire plutôt que hors d'une soupe prébiotique terrestre. Le premier me semble plus probable parce qu'il a pu s'effectuer sur plusieurs milliards d'années, contre quelques centaines de millions (voir moins) sur Terre.

  8. #6
    invité6543212033

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Peut-être bien mais les conditions sont moins clémentes dans l'espace ... non ?

    La Terre est une protection pour une chimie dans une gamme de température et de pression non dégradante !

    Amicalement,

  9. Publicité
  10. #7
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Peut-être bien mais les conditions sont moins clémentes dans l'espace ... non ?
    Pour toi, moi, et les autres formes de vie issues de la sélection naturelle sur Terre, c'est bien évident -quasi tautologique en fait.

    Pour les phénomènes prébiotiques, c'est moins évident

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    La Terre est une protection pour une chimie dans une gamme de température et de pression non dégradante !
    Une protection contre quoi?

  11. #8
    invité6543212033

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Pour toi, moi, et les autres formes de vie issues de la sélection naturelle sur Terre, c'est bien évident -quasi tautologique en fait.

    Pour les phénomènes prébiotique, c'est moins évident
    Je ne suis plus sûr de te suivre insinues-tu que LUCA est apparu dans l'espace oui ou non ?

    Une protection contre quoi?
    Contre les rayonnements ionisants, le vide ou dépression spatiale, la température pouvant varier d'un extrême à l'autre sachant que globalement on est proche de 3 K et peut-être même le manque de gravitation ... !

    Bref pour LUCA, il faut une niche protectrice assez longue dans le temps avec suffisamment de température pour maintenir les réactions cinétiquement parlant et donc son métabolisme primaire et sans doute fragile car composé d'ARN et n'ayant pas encore développé suffisamment les facultés d'autoréparation de l'ARN qui est beaucoup plus fragile que l'ADN ... !

    Si tu pouvais développer ton pari j'en serais fort aise !

    Amicalement,

  12. #9
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je ne suis plus sûr de te suivre insinues-tu que LUCA est apparu dans l'espace oui ou non ?
    Pas du tout: LUCA c'est le dernier ancêtre commun des espèces actuelles (virus à part). Ce n'est ni la première cellule, ni la première entitée vivante. Remonte le temps:

    Imagine le dernier ancêtre commun de tous les humains actuels. Ce n'est pas nécessairement la première forme de vie! En fait ce n'est même pas nécessairement le premier humain.

    Imagine le dernier ancêtre commun de tous les mamifères actuels. Ce n'est pas nécessairement la première forme de vie! En fait ce n'est même pas nécessairement le premier mamifère.

    Imagine le dernier ancêtre commun de tous les vertébrés. Ce n'est pas nécessairement la première forme de vie! En fait ce n'est même pas nécessairement le premier vertébré.

    Imagine le dernier ancêtre commun de toutes les cellules vivantes. Ce n'est pas nécessairement la première forme de vie! En fait ce n'est pas nécessairement la première cellule. C'est LUCA, par définition.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Citation Envoyé par Jiav
    Une protection contre quoi?
    Contre les rayonnements ionisants(...) température pouvant varier d'un extrême à l'autre
    Autrement dit: une protection contre le soleil. Vu du nuage de Oort et au-delà, le soleil n'est pas très dangereux.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Si tu pouvais développer
    Le problème n'est pas LUCA mais le passage de la chimie prébiotique aux premiers êtres vivants. On ne sait pas à quoi ressemble les premiers êtres vivants, donc on ne sait pas quelles étaient les conditions favorables pour eux.

    Par contre, on sait (et de plus en plus) que l'espace interstellaire n'est pas défavorable à la chimie prébiotique. On peut donc qu'imaginer que c'est là que sont apparues les premières formes de vie, et que celles-ci ont ensuite colonisées la Terre.

    A quoi pouvait bien ressembler ces premières formes de vie? On ne le sait pas. Par contre, il me semble que quand je regarde un virus dans le fond des yeux, j'ai parfois l'impression d'entendre une petite voix.

    téélééphooone maiiisoonn

  13. #10
    invité6543212033

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Imagine le dernier ancêtre commun de toutes les cellules vivantes. Ce n'est pas nécessairement la première forme de vie! En fait ce n'est pas nécessairement la première cellule. C'est LUCA, par définition.
    Je citais LUCA comme étant l'ancêtre commun des première cellule vivante donc je pense que l'on est d'accord !

    Autrement dit: une protection contre le soleil. Vu du nuage de Oort et au-delà, le soleil n'est pas très dangereux.
    Pas seulement, dans le vide spatial à 3 K place une bactérie extrêmophile elle hibernera ! Donc cinétiquement les réactions biochimiques se feront soient très très lentement, soient d'un coup elles auront de l'énergie en surplus et les molécules se dégraderont ...

    Le problème n'est pas LUCA mais le passage de la chimie prébiotique aux premiers êtres vivants. On ne sait pas à quoi ressemble les premiers êtres vivants, donc on ne sait pas quelles étaient les conditions favorables pour eux.
    On sait néanmoins qu'il aurait fallu des catalyseurs à pression et température modérée comme on trouve sur Terre tel que les argiles hydratées par exemple pour pouvoir former une membrane capable de résister aux agressions extérieures ! les liposomes

    Par contre, on sait (et de plus en plus) que l'espace interstellaire n'est pas défavorable à la chimie prébiotique. On peut donc qu'imaginer que c'est là que sont apparues les premières formes de vie, et que celles-ci ont ensuite colonisées la Terre.
    Eh bien là nous divergeons, la chimie prébiotique pour les molécules complexes à commencée dans l'espace çà c'est certain maintenant l'autoréplication et la protection membranaire je pense ... on été fabriqué dans un milieu isolé de toutes agressions ... il reste je te le rappelle à inventer une théorie à l'origine de l'évolution ... !

    A quoi pouvait bien ressembler ces premières formes de vie? On ne le sait pas. Par contre, il me semble que quand je regarde un virus dans le fond des yeux, j'ai parfois l'impression d'entendre une petite voix.

    téélééphooone maiiisoonn
    Les virus créé dans l'espace, pourquoi pas, mais pas les bactéries qui ont besoin de catalyseurs membranaires, d'ailleurs pourquoi ne pas imaginer que certains virus ont fusionné leurs capsides et mis leurs ARN en commun pour former une protobactérie capable d'évoluer dans un milieu clément ! il suffit de voir mimivirus ou mamavirus qui sont plus proches des bactéries que des virus et je suppose qu'on a pas essayé d'envoyer des virus dans le milieu spatial pour voir si une fois inoculés ils réagissaient ...

    Donc moi aussi je téléphone maison !

    Amicalement,

  14. #11
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    dans le vide spatial à 3 K place une bactérie extrêmophile elle hibernera !
    Une bactérie extrêmophile est un être vivant issu de l'évolution sur Terre (on le sait parce que leur code génétique les placent dans la descendance de LUCA). Ce n'est pas tellement différent de dire "Place un pélican à 3K, il meurt": cela dit quelque chose sur le milieu dans lequel ont évolués les derniers ancêtres des pélicans, rien sur le milieu préféré des permiers êtres vivants.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    On sait néanmoins qu'il aurait fallu des catalyseurs à pression et température modérée comme on trouve sur Terre
    Non, on ne le sait pas. Si on le savait, ou si on en trouvait des évidences plus tard, on aurait un scénario prébiotique-biotique reproductible en labo.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    la chimie prébiotique pour les molécules complexes à commencée dans l'espace çà c'est certain maintenant l'autoréplication et la protection membranaire je pense ...
    Pour la protection membranaire, pourquoi pas. En fait c'est moins une protection qu'un organe adapté aux milieux aqueux, c'est donc logique de penser que ça été inventé sur Terre.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Les virus créé dans l'espace, pourquoi pas, mais pas les bactéries qui ont besoin de catalyseurs membranaires, d'ailleurs pourquoi ne pas imaginer que certains virus ont fusionné leurs capsides et mis leurs ARN en commun pour former une protobactérie capable d'évoluer dans un milieu clément !
    ...c'est un scénario dans lequel la vie apparait dans l'espace, et est adaptée sur Terre sous forme de bactérie.

    Le principal point faible de l'idée, c'est la capacité à se reproduire des virus sans cellules. On sait que leurs constituants peuvent s'auto-assembler, mais encore faut-il que les "briques" soient disponibles. D'habitude, c'est les cellules infectées qui les fournissent.

    Au fait je pensais que c'était original, mais il semble qu'il y ait une publi de 1940 qui évoque la possibilité que les virus soient les premiers êtres vivants, et par ailleurs l'idée que la vie est d'origine interstellaire n'est pas nouvelle non plus. Le mixte des deux, peut-être.

  15. #12
    invité6543212033

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Pour tout t'avouer je pense qu'on est dans de la pure spéculation ... !

    Mais pour continuer que penses-tu de cette idée : 2 virus crées dans l'espace se retrouvent sur Terre et par une impulsion électrique leurs capsides fusionnent formant une membrane au contact de l'argile hydraté et leurs ARNs respectifs fusionnent formant un cycle d'ARN codant (j'ai rien trouvé de mieux ! lol ! ) ... on se retrouve donc en présence d'une bactérie à ARN qui est apte à évoluer ... d'ailleurs à partir de quel développement cellulaire commence l'évolution .............................. ..............

    Bon j'espère que c'est testable en labo !
    Parcequ'à cette heure-ci je n'ai plus d'idées, je suis trop et c'est pour moi un problème ...

    Amicalement,

    PS : Quand j'étais gamin je voulais devenir paléontologue pour comprendre l'évolution mais je me suis orienté vers la chimie pour comprendre comment l'évolution était apparu de réactions chimiques complémentaires, en compétition, etc ... Voilà !

    PS2 : où comment passer de l'inerte au vivant !
    Dernière modification par invité6543212033 ; 13/11/2009 à 20h59.

  16. Publicité
  17. #13
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Que des molécules organiques, éventuellement complexes, puissent se former dans l'espace, je trouve ça passionnant. Que certaines aient atterri sur terre avec des météorites, c'est évident, on en a trouvé dans des météorites. Mais qu'il en soit arrivé assez me semble plus douteux.

    Enfin une origine extra-terrestre des premiers être vivants me paraît mal respecter la règle du rasoir d'Occam qui demande qu'on s'en tienne au nombre d'hypothèses minimum tant que cela ne se révèle pas indispensable. Or des deux propositions :
    • la vie a évolué sur terre, donc commençons par chercher une origine terrestre même si aucune des multiples hypothèses n'a encore remporté l'adhésion ;

    et
    • la vie a évolué sur terre mais comme on ne sais pas comment on va chercher son origine ailleurs ;

    il me semble que la deuxième comporte une hypothèse de plus avec des mécanismes pas plus convaincants (même moins à mon avis).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #14
    invite73192618

    Re : Actu - Une des bases de l'ARN peut apparaître dans l'espace

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Pour tout t'avouer je pense qu'on est dans de la pure spéculation ... !
    C'est clair pour moi aussi.

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Mais pour continuer que penses-tu de cette idée
    Que c'est sauter les étapes. Si l'hypothèse de base est bonne, on peut trouver des virus dans les comètes. Si on en trouve, alors on peut commencer à réfléchir au passage virus2bactéries. Si on en trouve pas, poubelle

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    une origine extra-terrestre des premiers être vivants me paraît mal respecter la règle du rasoir d'Occam (...) il me semble que la deuxième comporte une hypothèse de plus
    Marrant, c'est précisément ce rasoir qui m'amène à parier l'inverse.
    Pour moi l'origine de la vie dans un milieux X repose sur trois hypothèses:
    1-la chimie prébiotique peut apparaitre spontanément dans un milieu X
    2-les réplicateurs peuvent apparaitre spontanément dans cette soupe
    3-ils ont eu le temps de le faire

    L'origine spatiale impose en plus de considérer que le transfert espace2terre est possible, mais c'est une hypothèse qui ne coûte rien du tout: c'est bien évident que la Terre reçoit de la poussière de comète tout les jours.

    Alors quel est le statut de ces hypothèses?

    1 a été prouvé à la fois pour la Terre, et plus récement pour le milieu spatial.

    2 est strictement inconnu, que ce soit sur Terre ou dans le milieu spatial. Si quelqu'un trouvait un mécanisme, terrestre ou spatial, qui permet cette étape, ce serait un argument fort pour laisser tomber les autres possibilités. En l'absence d'une démonstration, cette hypothèse est neutre sur l'origine.

    3 est très différent selon qu'on considère une origine terrestre ou interstellaire.
    Si la vie est apparue sur Terre, elle est apparue sur un volume*temps d'environ 1018 an.km3.
    Si la vie est apparue dans l'espace, elle est apparue sur un temps*volume d'environ 1033 an.km3.

    Comprend moi bien: il est possible que l'apparition de la vie soit impossible dans l'espace, et que donc le mécanisme soit forcément terrestre. Mais il n'y a aucune démonstration de cela. A vrai dire, ça pourrait parfaitement être l'inverse!

    Dans l'expectative, l'hypothèse spatiale me semble donc 1015 fois plus plausible. Environ

    So, à combien tu paries?

Discussions similaires

  1. Actu - Pharmasat : des champignons dans l'espace
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/05/2009, 10h45
  2. Actu - Exceptionnel : une collision de satellites dans l'espace !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 17
    Dernier message: 15/02/2009, 18h22
  3. Actu - L'ARN synthétique, peut-être une bonne arme contre le Sida
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/07/2008, 14h11