Pseudomonas putida pourrait aider à traiter les produits toxiques issus de la destruction des armes chimiques comme le gaz moutarde, écrivent des chercheurs russes dans le journal Chimie technologique et biotechnologie.

Inna Ermakova et ses collègues de l'institut Skryabin de biochimie et de physiologie des micro-organismes de l'Académie des Sciences de Russie à Puschino ont examiné la possibilité d'employer le P. putida pour...{br}{br}Lire l'article : Bactéries contre armes de destruction massive : gaz moutarde ... {br}