Faire mieux pour moins cher. C'est ce que la coordination transfrontalière des programmes de conservation de la biodiversité permettrait. Dans le cas du bassin méditerranéen, hotspot de la biodiversité, l'économie attendrait les 67 milliards de dollars juste pour les vertébrés&nbsp;!<br />
67 milliards de dollars de ristourne, presque 47 milliards d'euros, voila qui devrait intéresser les pays du bassin méditerranéen. Alors que commence 2010, l'année internationale de la biodiversité, les projets...

Lire la suite : Biodiversité : ignorer les frontières pour conserver mieux et moins cher
Les actualités Futura-Sciences