Depuis près de 10000 ans, l'Homme n'a cessé de pratiquer, à travers son agriculture, une sélection intensive sur le téosinte, une plante fourragère ancêtre du maïs.

Au fil du temps, les caractères les plus intéressants (tallage réduit, taille des épis plus importante, faible égrenage, coque des graines moins épaisses, etc.) ont été retenus pour...{br}{br}Lire l'article : Pour une poignée de gènes... {br}