Une demi-heure. C'est le temps qu'il faut maintenant, grâce à une technique innovante, pour savoir si une femme en train d'être opérée d'un cancer du sein doit également subir un curage axillaire. Ce grand progrès peut éviter à la patiente un acte inutile ou bien de revenir pour une seconde intervention. Mais cette technique est encore peu développée en France.<br />
Actuellement, lors de l'ablation de la tumeur, de nombreuses équipes enlèvent par précaution la chaîne ganglionnaire où des métastas...

Lire la suite : Cancer du sein : un grand progrès en chirurgie
Les actualités Futura-Sciences