Après la dernière expertise sur cette matière plastique de plus en plus controversée, l'Agence française Afssa reconnaît « des signaux d'alerte » et s'inquiète d'« effets subtils ». Elle souhaite des études supplémentaires et préconise en attendant « de ne pas trop chauffer ». L'agence européenne Efsa décide une réunion en avril.<br />
Le bisphénol A, alias BPA, perturbateur endocrinien notoire mais aux effets très faibles, revient à la Une de l'actualité avec les conclusions de la dernière expert...

Lire la suite : Bisphénol A : l'Afssa s'inquiète, l'Europe veut agir
Les actualités Futura-Sciences