La collaboration internationale G-zéro, à laquelle le CNRS-IN2P3<sup>1&# 60;/sup> contribue très largement, vient de montrer que les quarks étranges jouent un rôle dans la structure des protons et des neutrons, les constituants des noyaux atomiques. Cette découverte est une étape importante dans la compréhension de l'interaction forte, l'une des quatre forces fondamentales qui régissent...{br}{br}Lir e l'article : Les quarks étranges, fugitifs constituants des protons {br}