La quantité croissante de données collectées par les instruments astronomiques de nouvelle génération (télescopes et sondes) associée au sous-effectif croissant des institutions scientifiques est à l'origine de divers programmes de surveillance du ciel proposés au grand public. Après la classification des galaxies, les internautes peuvent désormais surveiller les colères du Soleil. <br />
C'est en 2007 qu'a commencé la coopération entre scientifiques et grand public : des chercheurs britanniques o...

Lire la suite : Eruptions solaires : les internautes appelés à la rescousse
Les actualités Futura-Sciences