Comme en témoignent des roches vieilles d'environ 3,45 milliards d'années, le champ magnétique de la Terre était alors deux fois plus faible qu'aujourd'hui. Face à un vent solaire cent fois plus important qu'à l'heure actuelle, cette faiblesse devait provoquer de gigantesques aurores polaires et surtout conduire à une érosion de l'atmosphère de la planète.<br />
En Afrique du Sud se trouve une région mondialement célèbre dans le monde de la géologie. Son nom est Barberton. On y trouve des roches f...

Lire la suite : Aurores polaires géantes : une banalité il y a 3,5 milliards d'années
Les actualités Futura-Sciences