Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

La lutte contre le changement climatique selon G. Bush



  1. #1
    RSSBot

    La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Pour lutter contre le changement climatique, George W. Bush préférerait investir dans les nouvelles technologies plutôt que de réduire les émissions de carbone. Le président américain a expliqué son point de vue lors d'une interview accordée à la chaîne britannique ITV le 3 juillet.

    Évoquant le protocole de Kyoto, qui établit des obligations de réduction des émissions de carbone et n'a pas...{br}{br}Lire l'article : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    glevesque

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Salut

    Pourquoi on l'écouterait, selons-vous !

    D'accord mes il faut aussi de l'action sur les réduction car les nouvelles techno ne seront pas pour demain et pour tous et entre temps la Chine, L'Inde, l'indonésie et plusieurs autre pays en vois de dévellopement on de plus en plus besoins d'énergie pour se déveloper et donc plus d'émission de co2 et gaz à effet de serre !

    Alors c'est aujourd'hui qu'il faut agire et non demain ou quand Busch sera très vieu, car c'est ce qu'il veut !

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  4. #3
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par RSSBot
    Pour lutter contre le changement climatique, George W. Bush préférerait investir dans les nouvelles technologies plutôt que de réduire les émissions de carbone. Le président américain a expliqué son point de vue lors d'une interview accordée à la chaîne britannique ITV le 3 juillet.

    Évoquant le protocole de Kyoto, qui établit des obligations de réduction des émissions de carbone et n'a pas...<br /><br />Lire l'article : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush <br />
    Bonjour,

    1 - La synthèse d'hydrogène nécessite de l'énergie (la majorité de l'énergie au niveau mondial est d'origine fossile...): il est complètement illusoire de penser que l'on règlera les problèmes de réchauffement climatique en passant à l'"économie hydrogène".

    L'hydrogène est produit par en majeure partie à partir du reformage d'hydrocarbures. Les méthodes de production sont :
    - vaporeformage (gaz, naphta),
    - oxydation partielle (naphta, charbon, hydrocarbures lourds..),
    - électrolyse
    - co-production dans la fabrication d'éthylène.
    Les deux premières techniques correspondent à près de 95% de la production totale, seulement 2% de l'hydrogène est produit par électrolyse.


    2 - Des chercheurs californiens du Caltech (Californian Institute of Technologie, équipe de Tracey TROMP) ont publié dans la revue Science une simulation de ce qui se passerait en cas de développement massif du moteur à hydrogène. « En raison d'un taux de fuites important lors de sa production, on assisterait à une multiplication de 8 à 10 des molécules d'hydrogène dans l'atmosphère, ce qui entraînerait une rétraction de 7 à 8% de la couche d'ozone aux deux pôles... . L’hydrogène est en effet un gaz très volatile dont la fabrication et le transport devrait générer, selon les chercheurs, un taux de fuite au moins égal à 10 %, soit plus de 60 millions de tonnes par an. Les particules échappées gagneraient ainsi rapidement les hautes couches de l’atmosphère pour se combiner avec les molécules d’oxygène et reformer de l’eau. Une humidification de la stratosphère qui pourrait notamment favoriser la formation de composés nocifs pour la couche d’ozone. Ces estimations demandent encore confirmation. Cependant, elles s’ajoutent aux récentes conclusions d’une équipe du MIT (Massachusetts Institut of Technology) qui, elles aussi, démentent les avantages environnementaux de la voiture à hydrogène. Car si ce gaz est écologique du point de vue de sa consommation, sa fabrication et sa distribution en revanche s’avèrent très coûteuses en énergies, fossiles en particulier ».

    3 - Je préfère nettement l'analyse du Réseau Action Climat (qui regroupe une quinzaine d'organisations dont WWF, Greenpeace, France Nature Environnement, les amis de la terre etc.) en ce qui concerne l'accord sur le climat au G8 (lien vers le communiqué officiel).

    Bilan : l'approche de Bush est complètement hypocrite et irresponsable.
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/07/2005 à 18h35.

  5. #4
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Concernant la "séquestration du dioxyde de carbone dans des puits souterrains " c'est une hypocrisie totale : il s'agit d'injecter du CO2 (en provenance de centrales au charbon ou au gaz par exemple) dans les puits de pétrole pour en faciliter l'extration....Super écologique comme option !

  6. #5
    glevesque

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Salut Tenacatita

    Supert intéressent cette histoire d'hydrogène et ozone, je ni avait pas pensée, alors merci pour l'info.

    Il resterait quoi comme solution, énergie solaire et qu'oi d'autre si on enlève la combustion fossile d'hydrocarbure, d'éthanole végétale etc...

    Gilles qui est bien content d'avoir appris quelque chose là !!!!
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Copenhague, Danemark (6 juillet 2005)

    Bush : "Listen, I recognize the surface of the Earth is warmer, and that an increase in greenhouse gases caused by humans is contributing to the problem." (...) - Listen, the United States for national security reasons and economic security needs to diversify away from fossil fuels. So we put out a strategy to do just that. I can't wait to share it with our G8 friends. (...) - I would call it the post-Kyoto era, where we can work together to share technologies to control greenhouse gases as best as possible (...) "

    Point positif : l'impact de l'homme est reconnu officiellement.

    Point négatif : aucun engagement à réduire les émissions américaines de gaz à effet de serre. Les éco-innovations technologiques (alternatives énergétiques) sont à encourager mais, face à l'urgence climatique, il est nécessaire de réduire volontairement les émissions de gaz à effet de serre. Cela passe par un changement de nos comportements (transport, habitat, consommation) - La communauté internationale l'a bien compris, sauf l'administration Bush pour qui " le mode de vie des américains est non négociable ".

    Ce qui pousse Bush à faire ces déclarations, c'est la pression internationale énorme (image des USA) ainsi que plus fondamentalement la pression du prix du pétrole (60 dollars le baril), pas des raisons écologiques. Il sais que nous sommes entrés dans une période de super hausse du prix du baril qui menace l'économie américaine (menace inflationniste) - Pour prétendre, comme le fait Bush, passer à " l'ère post-Kyoto ", il faudrait déjà avoir atteint les objectifs de ce protocole, une réduction globale de 5,2% des émissions en 2012 en référence à celle de 1990. Les USA sont encore loin de cet objectif qui est d'ailleurs très insuffisant.

    Résumé du raisonnement de Bush :

    1 - Le mode de vie des américains n'est pas négociable -

    2 - Il faut trouver d'autres sources d'énergie pour garantir ce mode de vie car les réserves de pétrole diminuent et les prix du baril s'envolent ( " for national security reasons and economic security )

    3 - Accessoirement, si ces nouvelles énergies émettent moins de gaz à effet de serre, cela permettra de redorer l'image des USA au niveau international - Bilan : on continue dans la même voie..."


    Ne soyons pas dupes, ouvrons les yeux...

    @+

    NB : C'est un discours de Bush au Danemark avant le G8...Lomborg (Bush l'adore, c'est un adepte du révisionnisme environnemental) est danois...Coincidence ? Début de réponse ici :http://www.letemps.ch/template/temps...article=159439
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/07/2005 à 18h49.

  9. Publicité
  10. #7
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Alors que 11 académies des sciences alertent le monde sur les dangers du réchauffement climatique et sur l'urgence de réduire les émissions de gaz à effet de serre (et ceci en réaction par rapport à la position de Bush) , cet article " la lutte contre le réchauffement climatique selon Bush" apparait à mon avis comme complètement décalé.

    C'est un tissu de mensonges. Je suis d'accord pour que soient exprimés tous les points de vues, y compris ceux de Bush, mais on a l'impression que l'auteur soutien l'approche de Bush en indiquant, en fin d'article, que l'on peut utiliser de l'hydrogène (présenté comme une énergie propre et sans impact écologique!!! ) dans les moteurs d'avion.

    Pourquoi l'auteur de cet article surprenant ne fait-il pas écho de la position de la communauté scientifique internationale sur le sujet, ceci afin que le lecteur non avertit puisse se faire une opinion éclairée ?

    @+

  11. #8
    Futura

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Ta réaction est un peu emportée pour faire dans l'euphémisme.

    Le fait de citer en début d'article que Bush n'a pas adopté Kyoto car cela aurait ruiné l'économie US, donne bien le ton comparé à la cohésion mondiale à ce sujet.

    Après à chacun de se faire son avis; mais traiter le journaliste de partisan est un peu fort. Surtout que les multiples facettes de ce problème sont souvent présentées dans les articles publiés sur FS. Chacun peut ainsi se faire son idée du problème de manière objective. Il ne faut pas voir le mal partout !

    Et les commentaires sont aussi là pour favoriser les débats; mais ça visiblement tu l'as bien compris.

  12. #9
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par Futura
    Ta réaction est un peu emportée pour faire dans l'euphémisme.

    Le fait de citer en début d'article que Bush n'a pas adopté Kyoto car cela aurait ruiné l'économie US, donne bien le ton comparé à la cohésion mondiale à ce sujet.

    Après à chacun de se faire son avis; mais traiter le journaliste de partisan est un peu fort. Surtout que les multiples facettes de ce problème sont souvent présentées dans les articles publiés sur FS. Chacun peut ainsi se faire son idée du problème de manière objective. Il ne faut pas voir le mal partout !

    Et les commentaires sont aussi là pour favoriser les débats; mais ça visiblement tu l'as bien compris.
    Merci pour ta réponse. Je ne perçois pas le ton de l'article de la même manière que toi

  13. #10
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Dans l'article :

    " (...) Je pense que nous pouvons favoriser la croissance économique tout en veillant à mieux maîtriser les gaz à effet de serre", a-t-il [Bush]déclaré.

    De fait, une société américaine a annoncé le 28 juin qu'elle avait achevé avec succès les vols d'essais d'un avion potentiellement écologique propulsé à l'hydrogène liquide.
    Le "de fait" n'indique t-il pas une approbation ?

    L'auteur plaisante quand il écrit "potentiellement écologique" ?

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/07/2005 à 20h02.

  14. #11
    Cécile

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Concernant la "séquestration du dioxyde de carbone dans des puits souterrains " c'est une hypocrisie totale : il s'agit d'injecter du CO2 (en provenance de centrales au charbon ou au gaz par exemple) dans les puits de pétrole pour en faciliter l'extration....Super écologique comme option !
    Pas tout à fait, Tenacatita (même si je partage ton opinion concernant Bush). Injecter le CO2 dans les puits de pétrole pour faciliter l'extraction, c'est ce qui est fait actuellement, sans qu'on puisse vraiment prouver qu'il y restera. Mais de nombreux scientifiques estiment qu'on pourrait stocker au moins 500 ou 1000 ans (le temps nécessaire pour trouver des solutions alternatives aux hydrocarbures et pour que le climat se stabilise) dans les aquifères salins profonds. Ceux-ci sont constitués d'eau salée (donc impropre à la consommation). Reste à prouver que cette solution est sans risques, et surtout, à faire en sorte qu'elle vienne en plus de tous les efforts sur les énergies renouvelables et la sobriété énergétique (et pas à la place).
    Pour en savoir plus : www.brgm.fr/domaines/séquestrCO2.htm et www.ifp.fr/IFP/fr/ifp/fb12_03.htm

  15. #12
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par Cécile
    Pas tout à fait, Tenacatita (même si je partage ton opinion concernant Bush). Injecter le CO2 dans les puits de pétrole pour faciliter l'extraction, c'est ce qui est fait actuellement, sans qu'on puisse vraiment prouver qu'il y restera. Mais de nombreux scientifiques estiment qu'on pourrait stocker au moins 500 ou 1000 ans (le temps nécessaire pour trouver des solutions alternatives aux hydrocarbures et pour que le climat se stabilise) dans les aquifères salins profonds. Ceux-ci sont constitués d'eau salée (donc impropre à la consommation). Reste à prouver que cette solution est sans risques, et surtout, à faire en sorte qu'elle vienne en plus de tous les efforts sur les énergies renouvelables et la sobriété énergétique (et pas à la place).
    Pour en savoir plus : www.brgm.fr/domaines/séquestrCO2.htm et www.ifp.fr/IFP/fr/ifp/fb12_03.htm
    Je suis d'accord avec toi Cécile au niveau du stockage dans les aquifères (même si l'idée de "souiller" les eaux souterraines millénaires me gène). C'est complètement différent de l'utilisation du CO2 dans les puits de pétrole, c'est de cela qu'il s'agit ici.

    NB : un article très intéressant de Radio France Internationale au sujet de Bush contre les scientifiques au sujet du climat :
    Bush contre Darwin - Extrait : " (...) Comme pendant la crise irakienne, on voit l'administration Bush engagée dans la poursuite d'objectifs idéologiques au mépris des faits et de l'expertise dominante de la communauté scientifique mondiale (...)

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/07/2005 à 20h32.

  16. Publicité
  17. #13
    glevesque

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Salut

    Concernant l'hydrogène ou le CO2, il s'agit en effet d'un phénomène de concentration et d'affinité électro-chimique. Il est bien logique de dire que l'hydrogène aura certains impact sur la composition chimique de la haute atmosphère à la longue et selon les concentration émisse et de même sur la couche d'ozone (très probable en effet) et ceci au même titre que les CFC (ChlurofluroCarbone). Vous savez l'ozone (O3) est l'un des états d'oxydation maximum de l'oxygène et donc très oxydatif (donneur d'électron), qui en présence d'hydrogène atomique ou moléculaire (H2) qui est très réducteur (accepteur d'électron) aura de toute éventualité de forte probabilité réactive avec l'ozone (résutant par la synthèse de l'eau (H2O et O2)), tout comme les CFC (qui est une molécule d'hydrocarbure) et même avec l'azote moléculaire (NH3, NOH2 etc....)

    Le tout dépendra alors des concentration émise, et là les prévision sont belle et bien prévisible selon un niveau tampon d'absortion et de diffusion dans et par l'atmosphère.

    Le dangé nous guète donc de ce coté également, (la vois hydrogène) à plus ou moins longue échéanche, la solution est doit donc se tourner vers d'autre solution.

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  18. #14
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Dans l'article :
    " (...) Je pense que nous pouvons favoriser la croissance économique tout en veillant à mieux maîtriser les gaz à effet de serre", a-t-il [Bush]déclaré.

    De fait
    , une société américaine a annoncé le 28 juin qu'elle avait achevé avec succès les vols d'essais d'un avion potentiellement écologique propulsé à l'hydrogène liquide. "
    Le "de fait" n'indique t-il pas une approbation ?
    L'auteur plaisante quand il écrit "potentiellement écologique" ?
    Futura,

    Qui ne dit rien consent, qui ne répond pas approuve
    " L'insolence est l'arme des personnes bien nées ".
    @+

    NB :
    Futura : " Il ne faut pas voir le mal partout " -
    Neil Young : "Open up your eyes" [Ouvre les yeux, garde les yeux ouverts]
    Dernière modification par Tenacatita ; 09/07/2005 à 23h37.

  19. #15
    JPL

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Tenacatita

    Le fait pour Futura-Sciences de citer un article ne signifie pas que nous approuvions les opinions émises. Je pense que nous nous adressons à des lecteurs dont l'intelligence est adulte, capables de faire la part des choses. Il faut bien montrer ce que sont les diverses positions, même si elles nous paraissent criticables, pour que chacun soit clairement informé.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  20. #16
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par JPL
    Tenacatita

    Le fait pour Futura-Sciences de citer un article ne signifie pas que nous approuvions les opinions émises. Je pense que nous nous adressons à des lecteurs dont l'intelligence est adulte, capables de faire la part des choses. Il faut bien montrer ce que sont les diverses positions, même si elles nous paraissent criticables, pour que chacun soit clairement informé.
    JPL,

    Il est à mon sens très positif que l'on présente les positions de l'administration Bush dans le domaine énergétique et climatique étant donné qu'il s'agit d'enjeux mondiaux et que nous sommes tous concernés.

    Je trouverais cela encore plus positif si la réaction de la communauté scientifique face à ces positions (par exemple la déclaration des 11 académies des sciences qui est historique par son ampleur) était présentée en fin d'article plutôt que d'embrayer sur un avion propulsé à l'hydrogène liquide qui laisse clairement penser que l'auteur valide les positions de Bush. Le public non averti en sortirait sans doute mieux éclairé.

    Bien entendu ce n'est que mon avis et je respecte entièrement la politique éditoriale de Futura Science. Cela ne m'empêche pas (une fois n'est pas coutume) de ne pas l'approuver.

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 10/07/2005 à 09h36.

  21. #17
    Futura

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Une mise à jour a été faite où nous avons rajouté un passage sur l'initiative des académies des sciences + lien pour la mise en perspective.

  22. #18
    Tenacatita

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par Futura
    Une mise à jour a été faite où nous avons rajouté un passage sur l'initiative des académies des sciences + lien pour la mise en perspective.
    Merci - J'apprécie beaucoup cette ouverture d'esprit.

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 10/07/2005 à 12h24.

  23. Publicité
  24. #19
    Saros

    Re : La lutte contre le changement climatique selon G. Bush

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Bonjour,

    1 - La synthèse d'hydrogène nécessite de l'énergie (la majorité de l'énergie au niveau mondial est d'origine fossile...): il est complètement illusoire de penser que l'on règlera les problèmes de réchauffement climatique en passant à l'"économie hydrogène".

    L'hydrogène est produit par en majeure partie à partir du reformage d'hydrocarbures. Les méthodes de production sont :
    - vaporeformage (gaz, naphta),
    - oxydation partielle (naphta, charbon, hydrocarbures lourds..),
    - électrolyse
    - co-production dans la fabrication d'éthylène.
    Les deux premières techniques correspondent à près de 95% de la production totale, seulement 2% de l'hydrogène est produit par électrolyse.


    2 - Des chercheurs californiens du Caltech (Californian Institute of Technologie, équipe de Tracey TROMP) ont publié dans la revue Science une simulation de ce qui se passerait en cas de développement massif du moteur à hydrogène. « En raison d'un taux de fuites important lors de sa production, on assisterait à une multiplication de 8 à 10 des molécules d'hydrogène dans l'atmosphère, ce qui entraînerait une rétraction de 7 à 8% de la couche d'ozone aux deux pôles... . L’hydrogène est en effet un gaz très volatile dont la fabrication et le transport devrait générer, selon les chercheurs, un taux de fuite au moins égal à 10 %, soit plus de 60 millions de tonnes par an. Les particules échappées gagneraient ainsi rapidement les hautes couches de l’atmosphère pour se combiner avec les molécules d’oxygène et reformer de l’eau. Une humidification de la stratosphère qui pourrait notamment favoriser la formation de composés nocifs pour la couche d’ozone. Ces estimations demandent encore confirmation. Cependant, elles s’ajoutent aux récentes conclusions d’une équipe du MIT (Massachusetts Institut of Technology) qui, elles aussi, démentent les avantages environnementaux de la voiture à hydrogène. Car si ce gaz est écologique du point de vue de sa consommation, sa fabrication et sa distribution en revanche s’avèrent très coûteuses en énergies, fossiles en particulier ».

    3 - Je préfère nettement l'analyse du Réseau Action Climat (qui regroupe une quinzaine d'organisations dont WWF, Greenpeace, France Nature Environnement, les amis de la terre etc.) en ce qui concerne l'accord sur le climat au G8 (lien vers le communiqué officiel).

    Bilan : l'approche de Bush est complètement hypocrite et irresponsable.
    Nous parlons avec des "si". Mais avons-nous des réponses de scientifiques nous informant sur les différents éléments qui constituent la couche d'ozone ? Avant d'agiter les "peut-être" il faudrait être en mesure de vérifier si ce qui est avancé est vrai ou pas.

    Pour l'instant les prises de consciences commencent à se faire et c'est un énorme progrès pour l'humanité. C'est un aspect très positif en lui-même. L'avenir devrait former les futurs managers de projets cohérents et très encadrés puisque les risques resteront néanmoins majeurs.

Discussions similaires

  1. Prévision climatique selon le pentagone !
    Par Partage dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 25/05/2009, 11h45
  2. Lutte contre le bioterrorisme
    Par céléronman45 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2007, 13h51
  3. Editeurs scientifiques contre Bush
    Par Cécile dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2004, 16h09