En Afrique, le paludisme entraîne chez la femme enceinte des complications de grossesse, à l'origine d'une surmortalité chez la mère et l'enfant. Plasmodium falciparum, son agent pathogène, colonise le placenta en y favorisant l'ancrage des globules rouges qu'il infecte. Ce phénomène implique l'interaction d'une protéine parasitaire située à la surface des hématies avec une molécule...{br}{br}Lire l'article : Paludisme de la femme enceinte : identification d'un gène impliqué dans la fixation du parasite au placenta {br}