Une équipe américano-suédoi se propose une nouvelle technique pour suivre la régénération cellulaire chez l'homme : la datation au carbone 14.

Actuellement, on utilise des marqueurs moléculaires pour connaître le nombre de cellules engagées dans chacune des différentes phases d'un cycle de division à un temps donné, ou encore des nucléotides radioactifs (H3-thymidine) ou modifiés...{br}{br}Lire l'article : Des cellules humaines datées au carbone 14 {br}