Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination



  1. #1
    RSSBot

    Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Il est démontré aujourd'hui pour la première fois, dans un essai randomisé et contrôlé, que la circoncision effectuée à l'âge adulte diminue fortement chez les hommes le risque de contamination par le VIH.

    L'essai, réalisé en Afrique du Sud chez plus de 3000 hommes, démontre l'efficacité de la circoncision masculine effectuée à l'âge l'adulte. Les résultats de...{br}{br}Lire l'article : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. Publicité
  3. #2
    test-a

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    N'ayant pas lu l'étude citée je ne m'avancerai pas trop dans l'interpretation des résultats, le doute subsiste. Du peu d'informations qui resortent quand au protocole de test, je ne suis pas certain qu'il soit facile de déterminer les causes de cette "protection". En effet, si je me mettais à la place des jeunes gens circoncis, j'agirais différemment que ceux non circoncis. En se faisant circoncir à l'age adulte, le gland mis a nu est forcément plus sensible que lorsqu'il est protégé par le prépuce, ce qui me pousserai d'avantage à porter le préservatif. De plus ayant été informé des risques du sida et de son mode de propagation, je serai d'avantage méfiant m'étant fait oter le prépuce, m'exposant d'avantage, ayant été "coupé" à cet endroit et faisant peut etre un lien inconscient entre le virus, et la peau coupée. Bref, peut être simplement que les gens qui viennent d'être circoncis mettent plus volontairement le preservatif que les autres de par ces différentes raisons, psychologiques et physiologiques. Il faudrait aussi voir si dans le temps la tendance ne rejoindrait pas celle des non circoncis...

  4. #3
    poncet

    Angry Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par test
    (...) le doute subsiste. Du peu d'informations qui resortent quand au protocole de test, je ne suis pas certain qu'il soit facile de déterminer les causes de cette "protection"
    En supposant qu'il y ait relation de cause à effet!

    les mécanismes pouvant expliquer la protection observée restent à ce jour inexpliqués
    Autrement dit : cette "étude" n'a fait que montrer une corrélation statistique entre deux phénomènes. Autant dire qu'il n'y a rien. On peut, avec ce genre d'étude, trouver des corrélations entre tout et n'importe quoi, y compris "démontrer" que l'astrologie est fondée scientifiquement, etc.

    Bref, il y plus qu'un doute. Il n'y a rien, aucune découverte, aucune démonstration.

  5. #4
    alli

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    salut à tous,

    je n'ai rien à dire de plus que test et poncet, mis à part que j'adhere à leur remarque.......certaines études épidémiologiques sont parfois " ridicules " et celui-là l'est ! Ce qui est par contre scandaleux, c'est l'argent gaspillé pour mener ce genre d'études, et qui ne va pas ailleurs !

    Pour donner un exemple par la caricature, c'est comme si on avait 3000 volontaires, dont la moitié au hazard subirait l'amputation de leur index. Puis après un temps x, on dénombrerait le nombre de personnes qui serait emprisonné pour braquage avec un pistolet. Le résultats serait :
    Dans la population amputée : 2 emprisonés/1500....dans la population non-amputée: 20 emprisonnés/1500.

    En bon épidémiologistes, je concluerait donc:
    L'amputation de lindex protège les individus d'avoir recours à une arme à feux.

    Ou pire :
    L'index est une "cause" de agressions avec arme à feux !

    Néanmoins; certaines études épidémio st indiscutables et très utiles. Mais il faut etre prudant quant à la diffusion médiatique de certaines !

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    chrisgir

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    C'est tout le problème : dans l'esprit du public, corrélation forte = relation de cause à effet. Alors qu'en fait c'est faux.

    Cette étude montre donc une certaine corrélation entre la circoncision et la diminution du risque de contamination. Mais le titre de l'info postée (qui est fait pour attirer le public) est trompeur et faux

  8. #6
    Futura

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Le titre de l'info provient de l'INSERM et n'a pas été corrigé ce qui est une erreur de notre part ; ce n'est pas le genre de FS de faire du sensationnel pour attirer le public à coup de "nous avons arrêté le temps" ; les vacances étant là, la validation a peut-être été faite plus vite que d'habitude sans recul suffisant. Merci de nous avoir alerté sur ce point que nous allons régler.

  9. Publicité
  10. #7
    Raxephon

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Je voulais savoir si le VIH etait transmis a certains individus non circoncis meme si ils se sont protégé??
    Si c'est le cas cela voudrait dire que le preservatif est peu fiable alors!

    C'est ça ?

  11. #8
    chrisgir

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Il n'y a aucun problème Futura : ce n'était pas agressif du tout. Mais c'est simplement quelque chose de récurrent que l'on trouve souvent dans tout ce qui est vulgarisation (Pour la Science, la Recherche, S&V....). Pour Raxephon, a priori on ne sait pas qui s'est protégé et qui ne s'est pas protégé. Il est précisé que des informations concernant la prévention leur ont été données : en gros on leur a recommandé d'utiliser des préservatifs, ce qui est normal. Mais ensuite, chacun a fait comme il l'entendait.

  12. #9
    Futura

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Corrigé à ce jour et comme je l'expliquai ce n'est pas dans nos habitudes ; c'est un point sur lequel nous allons renforcer notre vigilance. Pratique les commentaires hein ?!

  13. #10
    camaron

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par chrisgir
    C'est tout le problème : dans l'esprit du public, corrélation forte = relation de cause à effet. Alors qu'en fait c'est faux.

    Cette étude montre donc une certaine corrélation entre la circoncision et la diminution du risque de contamination. Mais le titre de l'info postée (qui est fait pour attirer le public) est trompeur et faux
    En plus quand il y a des raccourcis idéologiques en dessous, on peut penser à toutes les erreurs dans l'utilisation de la randomisation. C'est trés certainement le cas de cette étude loin d'être neutre au départ de la question.

    Quand à l'erreur sur la corrélation,je me souviens un débat Baladur/ Strausskahn, ou ce dernier expliquait les causes du chomage grace à une simple corrélation entre les données de différents pays et qu'il n'entendait pas, malgré ses qualifications de professeurs en économie, entendre la différence entre corrélation et causalité. Comme quoi même avec de l'instruction on peut être soit incapable de faire l'analyse ou pire tenté de manipuler grace à cette erreur de raisonnement

    corrélation forte = relation de cause à effet

  14. #11
    tic-tac

    La circoncision féminine prémunit contre le VIH

    Les médias de masse du monde ont fait la publicité de la circoncision en rapportant le résultat d'une étude rapportée dans une conférence sur le sida qui s'est déroulée à Rio, selon laquelle la circoncision masculine protège (plus ou moins) contre le sida. Les circonciseurs et leurs adeptes se sont empressés de reprendre à leur compte une déclaration quasi criminelle (qui pourrait entrainer une hausse du taux de sida dans les pays où les hommes sont circoncis et se croient à l'abri; sans penser que VIH peut passer par le méat urinaire).
    Ce qui a été dit à la conférence de Rio, ce que les médias n'ont pas dit, c'est qu'une étude menée en Tanzanie montre que la circoncision féminine (l'ablation des peaux de vulve) joue le même rôle protecteu(r contre le VIH (tant il est évident qu'un sexe amputé ne peut plus rien contracter).
    Faut-il s'attenddre à ce que les procirconcision vont promouvoir la circoncision féminine avec la même hâte qu'ils promeuvent la circoncision masculine?
    Dans un monde du foutage de gueule généralisé où tout est prétexte à circoncire les garçons, jusqu'aux mensonges les plus éhontés, faut pas y compter:

    10.7 492 10.7 Sexual transmission

    Female Circumcision and HIV Infection in Tanzania: for Better or for Worse?

    26.7 | 10:35 | Manaus | 3138

    Stallings R.Y.1, Karugendo E.2
    1ORC Macro, Calverton Maryland, United States of America, 2National Bureau of Statistics, Dar es Salaam, United Republic of Tanzania

    Prevention | TuOa0401 | Rebecca Stallings


    Introduction: It has been postulated that female circumcision might increase the risk of HIV infection either directly, through the use of unsterile equipment, or indirectly, through an increase in genital lacerations or the substitution of anal intercourse. The authors sought to explain an unanticipated significant crude association of lower HIV risk among circumcised women [RR=0.51; 95% CI 0.38,0.70] in a recent survey by examining other factors which might confound this crude association.
    Methods: Capillary blood was collected onto filter paper cards from a nationally representative sample of women age 15 to 49 during the 2004 Tanzania Health Information Survey. Eighty-four percent of eligible women gave consent for their blood to be anonymously tested for HIV antibody. Interview data was linked via barcodes to final test results for 5753 women. The chi-square test of association was used to examine the bivariate relationships between potential HIV risk factors with both circumcision and HIV status. Restricting further analyses to the 5297 women who had ever had sexual intercourse, logistic regression models were then used to adjust circumcision status for other factors found to be significant.
    Results: By self-report, 17.7 percent of women were circumcised. Circumcision status varied significantly by region, household wealth, age, education, years resident, religion, years sexually active, union status, polygamy, number of recent and lifetime sex partners, recent injection or abnormal discharge, use of alcohol and ability to say no to sex. In the final logistic model, circumcision remained highly significant [OR=0.60; 95% CI 0.41,0.88] while adjusted for region, household wealth, age, lifetime partners, union status, and recent ulcer.
    Conclusions: A lowered risk of HIV infection among circumcised women was not attributable to confounding with another risk factor in these data. Anthropological insights on female circumcision as practiced in Tanzania may shed light on this conundrum.

    http://www.hiv-knowledge.org/iasmaps/preventionT.htm



    'Circumcision can't prevent HIV'
    30/09/2005 12:15 - (SA)






    Related Articles
    Aids: Moms-to-be more at risk?
    Medics back Cosatu on Aids
    Jolie: Aids budget less than war
    Madiba: Global Fund running dry
    Vavi: Health ministry jabs back
    Circumcision 'to prevent HIV'
    'Circumcision lowers Aids risk'
    The snip doesn't cut it
    Education, circumcision and 'isolation' check Aids in Phillipines
    Health24: HIV/Aids Centre




    Cape Town - Organisations including the International Coalition of Genital Integrity on Friday cautioned against reports indicating that mass circumcisions could help prevent the spread of HIV.

    "HIV cannot be prevented by mass circumcisions. Circumcision may result in a false belief that safe-sex practices are no longer required, implying a worsening of the incidence of HIV infection," said the National Organisation of Circumcision Information Resource Centres-SA (Nocirc-SA).

    The organisation was encouraging the Treatment Action Campaign (TAC) to reconsider advocating circumcision, after its congress where a study presented suggested that a circumcised penis was more resistant to HIV infection.

    "This study could dangerously mislead people into believing that if they are circumcised, they could be protected against HIV."

    Creating a false impression

    Dean Ferris, of the National Organisation of Restoring Men-SA, said the natural response of a circumcised male to these reports would be to assume he is more resistant to HIV infection.

    "The implication being that even more circumcised men may engage in unsafe sexual practices under the false impression that they won't contract HIV.

    "Equally troublesome is the fact that this study offers no indication on whether or not the receptive partner of the circumcised male will become more or less vulnerable to HIV infection."

    Ferris said the female receptive partner's risk will likely increase without adequate protection.

    A second study, unreported by the media, and performed by Stallings amongst African females in Tanzania, showed HIV transmission was also reduced among circumcised females.

    'Irresponsible reporting'

    "Such selective reporting suggests the need for analysis from a gender prejudice point-of-view and suggests that male and female circumcision should be dealt with as a unity."

    Ferris said the foreskin is not just a piece of skin, but rather a highly specialised erogenous and immunological structure, which cannot be cut off like hair or fingernails.

    "We are therefore concerned about the frequent uncritical reference to particularly the male study in the media. The promotion of its uncorroborated findings, without adequate understanding of the behavioural consequences, is highly irresponsible."

    Ferris said feedback offered to the organisation indicated that some individuals were now advocating "chop-shops," where parents will be able to bring their children for the non-consensual, non-therapeutic removal of their foreskins.

    Ferris said when extrapolating globally, the hypothesis of the study could be proven to be wrong.

    For example, the United States has a very high rate of circumcision coupled with the highest HIV infection rate in the developed world, while Scandinavia on the other hand has one of the lowest rates of circumcision in the world coupled with a comparatively low incidence of HIV infection.

    http://www.news24.com/News24/South [...] 27,00.html


    The snip doesn't cut it
    18/07/2003 20:36 - (SA)


    Willemien Brüer

    Cape Town - Researchers at the Medical Research Council have established that circumcision is not, as previously thought, a way to prevent the spread of HIV/Aids among heterosexual men.

    Some previous studies have indicated that circumcision could prevent the spread of the virus.

    Dr Nandi Siegfried says: "It's not true, because men who have been circumcised can get HIV/Aids.

    She formed part of a group who published an article about the subject in the highly-respected Cochrane Library database. Among her co-workers were associates of Cape Town, Oxford, Bristol, Liverpool and the British Medical Research Council.

    Siegfried says studies now being undertaken have indicated that circumcision could prevent the spread of the disease to some degree, but until the research has been completed, "it may be irresponsible to say circumcision will be a fool-proof method".

    The researchers have completed a review of 35 case studies using research methods developed by the international Cochrane collaboration database. It differs from previous reviews in that case studies from all over the world have been incorporated.

    Siegfried is of the opinion that previous research was not always of a high standard, because some didn't make use of control groups.

    A study is being undertaken among 1 750 Gauteng men who will be circumcised and a similar control group who will not be circumcised. The men will be tested at 3, 12 and 21 months for HIV/Aids and results will be compared afterwards.

    Similar studies are now being done in Kenya and Uganda.

    http://www.news24.com/News24/South [...] 29,00.html

  15. #12
    kinette

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination


    Vraiment à pleurer l'étude sur la circoncision féminine... certains chercheurs n'ont vraiment aucune conscience...
    On n'a qu'à faire des études sur la castration et la limitation de la trasmission du VIH tant qu'on y est, ainsi que l'effet de l'utilisation de la ceinture de chasteté

    Aux USA, de plus en plus d'hommes qui ont été criconcis cherchent à empêcher la circoncision d'enfants, et des méthodes de "restauration" de prépuces ont été développées...
    Légalement, la circoncision est une amputation, et la pratiquer sur un enfant n'est pas très éthique...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  16. Publicité
  17. #13
    tic-tac

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par kinette

    Vraiment à pleurer l'étude sur la circoncision féminine... certains chercheurs n'ont vraiment aucune conscience...
    On n'a qu'à faire des études sur la castration et la limitation de la trasmission du VIH tant qu'on y est, ainsi que l'effet de l'utilisation de la ceinture de chasteté

    Aux USA, de plus en plus d'hommes qui ont été criconcis cherchent à empêcher la circoncision d'enfants, et des méthodes de "restauration" de prépuces ont été développées...
    Légalement, la circoncision est une amputation, et la pratiquer sur un enfant n'est pas très éthique...

    K.
    Ravi de lire ce commentaire, courageux, un peu timide, mais juste.

    ça change de la débilité crasse dont tout le monde fais preuve au sujet de la circoncision: la pratique de la circoncision ne résiste pas à l'épreuve de la raison, de la conscience humaine, de la morale humaniste, mais dans un monde irrationnel, bestial, barbare, inhumain, tout est prétexte à circoncire, et personne, ou presque, pour dénoncer cette pratique, aucun politique pour l'interdire.

  18. #14
    tic-tac

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Féminisation du sida : on a oublié les adolescentes mariées !

    Une recherche menée dans le cadre du Population Council attire l?attention sur un groupe beaucoup plus menacé que tous les autres par l?infection à vih mais qui n?a pourtant pas fait l?objet, jusque-là, d?une attention particulière.

    Nul ne peut plus l?ignorer (voir notamment la Lettre n°92) : non seulement les femmes et les filles représentent près de la moitié de la quarantaine de millions d?adultes (15/24 ans) infectés par le vih, mais elles sont 60% en Afrique subsaharienne -l?épicentre de la pandémie- et même 76% des nouvelles infections chez les 15/24 ans.

    C?est dans cette dernière catégorie, évidemment déterminante pour l?avenir, que Judith Bruce (Population Council) et Shelley Clark (université de Chicago) se sont particulièrement intéressées aux adolescentes mariées, dans le cadre d?une consultation technique organisée par l?OMS, l?UNFPA et le Population Council. Or, qu?ont-elles constaté ? En résumé, - que dans les pays en développement (Chine exceptée mais particulièrement en Afrique subsaharienne), la prévalence du vih est deux à huit fois supérieure à ce qu?elle est chez les garçons du même âge; - que la majorité des filles de 15/24 ans sexuellement actives y sont mariées ; - que ces adolescentes mariées y sont beaucoup plus infectées par le vih que leurs pairs célibataires et sexuellement actives; - qu?en dépit de cette situation, les adolescentes mariées ont été plus que marginalisées dans les politiques de lutte contre le sida, qu?il s?agisse de celles orientées vers les adolescents ou de celles qui visent les femmes adultes mariées.
    http://www.equipop.org/index.php?act=6&art=481

  19. #15
    GillesH38a

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    quelqu'un a-t-il un temoignage personnel sur la circoncision? vous croyez que c'est comparable à l'excision?

  20. #16
    invite73192618

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Je suis moi aussi très étonné de cette assimilation entre excision et circoncision. Allo?? Entre un bout de peau et la destruction du clitoris, vous trouvez que c'est la même chose???

    Quand aux propos poncifiants sur la corrélation qui n'est pas égale à la causalité (non sans blague? ils vont être content de l'apprendre à l'INSERM) je vous invite à lire l'article plutôt que de vous contenter du titre! Vous y apprendriez que c'est justement la force de l'étude: plutôt que de faire des corrélations, ils ont provoqué la circoncision de façon randomisé. Il s'agit donc bien d'un test de la causalité!

    Citation Envoyé par Raxephon
    Je voulais savoir si le VIH etait transmis a certains individus non circoncis meme si ils se sont protégé??
    Si c'est le cas cela voudrait dire que le preservatif est peu fiable alors!
    Ce n'est pas ça. Le truc c'est que quand tu regardes une population, même informée du risque, même avec des préservatifs à disposition, tu en trouveras toujours une proportion pour avoir des comportements à risques... et donc des nouveaux cas d'infection. Là ce que l'étude montre, c'est que si tu circoncis au hasard la moitié d'une population à l'étude, tu trouves moins de cas d'infection dans le groupe cironcis que dans le groupe non circoncis.

    Evidement si les gens circoncis continuent à avoir des comportements à risque, ils vont finir par le choper. Ca prendra un peu plus de temps que pour les non circoncis, mais ça va venir.

  21. #17
    tic-tac

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Il est question ici d'excision des peaux de vulve, en l'occurence des lèvres vulvaires.
    Le prépuce n'est pas un bout de peau, c'est un organe érogène doté d'une structre unique dans le corps humain; une structure qui lui permet de couvrir de lui-même le gland, quand on relâche la traction exercée pour le décalottage, outre son rôle dans la défense immunitaire ou dans la sexualité (le prépuce joue le même rôle que le clitoris dans les préléminaire, sans parler de son rôle dans tout le processus du rapport sexuel). Les milliers de circoncis qui façonnent un pseudo prépuce en tirant continuellement sur l'enveloppe pénienne savent que l'enveloppe formée n'a pas le même comportement coulissant que le vrai prépuce.

    La face interne du prépuce est une muqueuse, comme la face interne des lèvres vulvaires. L'équivalent féminin de la circoncision masculine est l'excision des lèvres vulvaires, de ce point de vue anatomique. En effet, une des raisons qui fait que les gens tolèrent largmenet la circoncision, c'est qu'elle semble simplement figer la verge dans son état érectile, or, l'état "érectile" de la femme est celui par lequel les lèvres vulvaires disparaissent dans le périnée pour réduire la vulve à sa plus simple expression, qui est censée être excitante et engageante.
    Les gens ne font pas la connection entre cet état de fait, par manque d'habitude, mais en y réfléchissant et en intégrant ce principe, l'excision des lèvres vulvaires apparait comme l'excision du prépuce pénien.
    Quand on prétend amputer les hommes de leur prépuce au nom de l'hygiène, comment ne pas songer amputer les femmes de leurs lèvres vulvaires au nom de l'hygiène? Les Africains y ont songé, eux.

  22. #18
    tic-tac

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par gillesh38
    quelqu'un a-t-il un temoignage personnel sur la circoncision? vous croyez que c'est comparable à l'excision?
    Quand on entend la masse des adeptes de la circoncision vanter l'endurance des circoncis sur la base du fait que la circoncision désensibilise le gland, comment qualifier la circoncision, sinon en parlant d'une pseudo excision du gland?

    Certains n'ont manfiestement pas compris que le principe de la sexualité, c'est la sensaibilité, par la désensibilisation, mais dans un monde de morts qui transforme tout en statut, en momie, en icône, en symbole, en objet artificiel, il n'est pas étonnant de voir que même le sexe est transformé, par circoncision, en racine sèche, en gode plastique et les hommes en godes sur pattes; et la sexualité transformée en usine à reproduction.

  23. Publicité
  24. #19
    GillesH38a

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Je me demandais juste d'ou venait les témoignages sur l'importance de la différence de sensibilité, vu que la majorité des circoncisions se fait avant la puberté non? Difficile de faire des comparaisons avant et après, est ce que ceux qui ont été circoncis à l'âge adulte on été traumatisés?
    (Pour l'excision, j'ai souvent lu de témoignages de la souffrance induite par cette pratique.)

    Citation Envoyé par tic-tac
    Quand on entend la masse des adeptes de la circoncision vanter l'endurance des circoncis sur la base du fait que la circoncision désensibilise le gland, comment qualifier la circoncision, sinon en parlant d'une pseudo excision du gland?

    Certains n'ont manfiestement pas compris que le principe de la sexualité, c'est la sensaibilité, par la désensibilisation, mais dans un monde de morts qui transforme tout en statut, en momie, en icône, en symbole, en objet artificiel, il n'est pas étonnant de voir que même le sexe est transformé, par circoncision, en racine sèche, en gode plastique et les hommes en godes sur pattes; et la sexualité transformée en usine à reproduction.

  25. #20
    Démostène

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Salut,
    Pour reprendre l'idée du titre, l'abstinence aussi diminue le risque !
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  26. #21
    amenis

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Bonjour,

    Dans un épisode de "Nip Tuck" , j'ai cru comprendre que la circoncision était à la mode aux USA, est-ce le cas ?
    Un adolescent voulait se faire circoncir pour 2 raisons :
    1) insistance de sa copine
    2) pour être comme tout le monde
    La famille ne semblait pas appartenir à la religion juive, ni musulmane , j'ai vraiment trouvé ca bizarre ...

    Je viens de plus de trouver ca sur internet :
    La motivation des circonciseurs est loin d’être purement religieuse. Par exemple, aux USA, la majorité des hommes ont subi une circoncision étant enfants. Il y a plusieurs raisons à cela : (1) oui, religieuse pour certains (juifs, musulmans) (2) "hygiéniques" - les médecins prétendent que l’accumulation de saletés sous le prépuce peut provoquer une infection, voire un cancer - c’est vrai... sauf si on se lave ! (3) "médicales" - phimosis, répandu chez les jeunes garçons, mais seule une infime minorité justifie une intervention chirurgicale. (4) conformiste - nombre de parents veulents que leurs enfants aient un pénis "semblable à celui des autres enfants" pour leur éviter des questions embarrassantes dans la douche des vestiaires... (5) puritaines : soyons clairs, il est plus difficile de se masturber sans prépuce (il faut utiliser un lubrifiant), d’où cette mutilation (je pèse mes mots) pour le "bien" de l’enfant. tant qu’on y est, on pourrait leur couper la main, non ?

    Je n’ai fait ici que résumer les principales raisons - mais il y a sur le web des quantités de sites qui expliquent ça en détail !
    En fait , je me répond tout seul

  27. #22
    GillesH38a

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Oui je crois que c'etait a la mode aux Etats Unis aussi. Mais je n'ai pas lu dans la littérature américaine, juive ou musulmane que ca les traumatisait, d'ou une certain etonnement devant la violence des propos a ce sujet...

  28. #23
    Bételgeuse

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par Démostène
    Salut,
    Pour reprendre l'idée du titre, l'abstinence aussi diminue le risque !
    @+

    Ah, ah, ah ! Oui ! Et c'est même sûrement beaucoup plus efficace...

  29. #24
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par gillesh38
    Oui je crois que c'etait a la mode aux Etats Unis aussi. Mais je n'ai pas lu dans la littérature américaine, juive ou musulmane que ca les traumatisait, d'ou une certain etonnement devant la violence des propos a ce sujet...
    Intégré à une culture séculaire, ou milllénaire pour le peuple juif, c'est probablement sans problème. Dans les autres cas on peut trouver choquant le principe d'imposer à un bébé ou un enfant une altération de son intégrité physique, surtout sur un organe aussi important sur le plan symbolique.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    GillesH38a

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    oui c'est sûr, je ne défend pas la pratique, mais si ça sauve réellement des vies, ça fait quand même réfléchir....mais il faut certainement être prudent avant de prendre des décisions trop hâtives !
    Est ce que la circoncision est pratiquée chez la plupart des africains musulmans et voit on une différence significative?

  32. #26
    zaac

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Bonsoir à tous,
    Je me sens directement concerné par le sujet, mes deux fils sont circoncis.
    La décision vient à l'origine de ma femme pour cause de religion. En ce qui me concerne j'y était opposé, pour moi c'était et cela reste une mutilation, et ça n'a pas été une chose facile à "laisser faire" et à accepter.
    Je n'ai pas assisté à cette cérémonie en signe de protestation, comme je l'ai dit à ma femme "je suis contre mais je ne t'en empêcherai pas".
    Le fait est que je me suis longuement renseigné sur le sujet, la facilité hygiénique, et un article que j'avais lu il y a 6 ans sur une corrélation entre circoncision et risque amoindri de contracter le virus du Sida.

    Ma grande question était bien sûr les conséquences de la circoncision, sur la sensibilité entre autre. J'ai par chance deux amis convertis qui se sont fait circoncire et ils m'ont assuré que les sensations avait été "bizarres" au départ mais qu'au bout d'entre 2 pour l'un et 6 mois pour l'autre ils n'y pensait même plus.

    Maintenant que l'on ne se fasse pas d'illusion, un bébé même de moins d'une semaine soufre lors de ce rituel, il hurle, il a réellement mal et les conseils des religieux pour les soins sont complètement inadaptés, ça l'était peut être il y 1000 ans mais aujourd’hui c'est une catastrophe. Même si mes deux petits se portent à merveille je suis toujours contre ce que je considère comme une mutilation et un rituel barbare sur des nourrissons à qui on ne demande pas d'avis, mais bon ce n'est que mon avis et on ne fait pas toujours ce qu'on veut.

    Qaund aux différences, les Musulmans sont circoncis en général à l'hopital avant 12 ans je crois, les Juifs le font faire à la maison par un Rabin avant une semaine.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  33. #27
    invite19431173

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par gillesh38
    mais si ça sauve réellement des vies, ça fait quand même réfléchir....
    N'y a-t-il donc personne pour changer le titre de ce fil ??

  34. #28
    Yoyo

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Citation Envoyé par benjy_star
    N'y a-t-il donc personne pour changer le titre de ce fil ??
    ce n'est pas possible...sinon rssbot repostera le meme message!
    yoyo

  35. #29
    Nath31

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Je faisais une recherche sur la circoncision sur google, quand je suis tombée sur ce post : j'ai d'abord cru que c'était une blague puis quand j'ai lu l'article du Monde j'ai vu que cétait sérieux.

    Réponse à Gilles38 : la circoncision est pratiquée par une majorité d'Africains musulmans ET chrétiens, par une majorité d'Américains et je la crois très courante aussi au Canada et en Angleterre, bref dans les pays anglo-saxons où ils invoquent des "raisons d'hygiène".

    Mon fils aîné a été circoncis à 3 ans à l'hôpital parce que son père était Africain (chrétien) circoncis. A titre personnel, j'ai accepté parce que je trouve cela effectivement plus hygiénique, plus esthétique et plus pratique pour la toilette.
    Par contre je m'inquiète un peu des conséquences de la circoncision chez un nourrisson, des soins à lui apporter alors qu'il porte encore des couches et du temps de récupération de l'enfant.

  36. #30
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Prévention du VIH : la circoncision diminue le risque de contamination

    Modération

    Je rappelle qu'il est interdit de reproduire l'intégralité d'un article trouvé sur une autre source.
    D'autre part le lien donné en référence à suscité des réserves quant à son contenu.
    Enfin la discussion commençait à manquer de sérénité.

    En conséquence un certain nombre de messages ont été supprimés.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Risque de contamination par le HIV ?
    Par NetEvil dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/07/2006, 14h38
  2. Comprendre l'obésité chez l'enfant pour une lutte et une prévention efficaces
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/07/2005, 12h35